AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Mer Juil 24 2013, 09:24


    Les fins d'après midi avaient toujours tendance à libérer en lui des tendances agressives. Il s'agissait sans doute des tensions accumulées suite à une journée épuisante et qui finissaient toujours par s'extérioriser. Et toutes les journées avaient tendances à se ressembler ces derniers temps... Et elles étaient toutes une source de stress et de pressions. Il ne se passait pas une journée sans que Han ne réprime une colère violente. Et la solution la plus primaire, la basique  qu'il ait trouvé était de se rendre en salle de sport et de passer presque une bonne heure à soulever des poids et à boxer un sac de sable. Et quiconque n'ayant jamais boxé un sac de sable compacte, ignore à quel point cela peut être dure. Et combien les mains souffrent quand on ne se protège pas. Car bien sur, Han portait la protection minimale pour ses mains

    Han avait croisé deux gardes et leur avait demandé à ce que personne ne l'interrompe ou ne le dérange d'aucune manière. Sa demande était dite de façon aimable mais elle devait s'entendre comme un ordre. Et Han avait horreur d'avoir à se répéter, car la seconde demande était toujours bien moins aimable.

    Donc pendant bien vingt minutes, Han s'activa à soulever des poids sur une table de musculation. Il ne voyait que le plafond et son esprit pouvait vagabonder. Le lieu n'avait rien de raffiné ou de "classieux". Les instruments étaient usés et partout trainait une odeur de sueur et de quelque chose d'animal.

    Puis Han se prépara à frapper le sac suspendu. Mais avant cela, il se  banda avec soin ses mains. Ce simple rituel, était l'un des exercices les plus efficaces qu'il connaisse pour travailler sa concentration. Désormais, il ne pensait plus à la lecture des dossiers qui avait empoissonné ses journées ces derniers jours.

    Spoiler:
     

    Il s'était fixé comme règle de ne jamais ignorer ses propres doutes sur une personne ou une situation. Son instinct avait toujours été plus sur que n’importe quelle étude d'analystes.
    Ce n'était pas de la vanité de sa part. Il n'avait encore jamais été trahit par lui-même. Et c'est pour cette raison que plusieurs dossiers d'Agents, candidats à l'infiltration, avaient été repoussé par lui. On ne lui avait pas permis de rencontrer  ces candidats et de pouvoir les jauger. On lui demandait simplement sa signature, en ignorant son avis.

    Et cela le mettait dans une fureur noire. Et c'est certainement pour cette raison qu'il mit un tel acharnement à démolir un adversaire imaginaire à travers ce sac de sable. Il imaginait mettre en sang l'abruti qui pensait en savoir plus long que lui sur la survie en milieu hostile...

    Il interrompit brusquement son martellement meurtrier quand la porte de la salle de sport s'ouvrit à la volée.


Dernière édition par Kim Han le Mar Juil 30 2013, 06:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LIEUTENANT
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Mer Juil 24 2013, 18:50

Un coup de feu venait de retentir et pourtant personne ne réagissait. Un second brisa le silence qui régnait et toujours aucune réaction. Je Hun posa son arme et s'avança vers la cible. Il profitait de son temps libre pour s’entraîner dans la salle de tir. Les deux balles ne touchèrent pas le centre de la cible, non mais elles l’atteignirent en pleine tête. C'est ce qu'il cherchait, les chances de survies sont minimes avec une balle dans la tête. Et même si elles existent, une vie sans séquelles n'est que très rarement envisageable. Alors que Je Hun s’apprêtait à recharger son arme un supérieur vint à sa rencontre. Il lui indiqua que le dossier pour l'étudiant qu'il avait recommandé à la brigade pour de l'infiltration était revenu.

Je Hun avait laissé son entraînement facultatif pour se changer et se rendit à son bureau. Le brun ne comprenait pourquoi le dossier avait été refusé. Il pressa le pas, à ce moment là il n'avait qu'une hâte connaître la raison du brigadier. L'académicien avait longtemps étudié le dossier et avait fortement appuyé la candidature. L'étudiant postulant avait confiance en lui et lui le considérait comme le candidat le mieux adapté au vu de ses compétences. Et pour toutes ses raisons et bien plus encore l'impatience coulait dans ses veines. Mais l'irritation venait s'y mêler aussi.

Il y était. Il était derrière le bureau, devant le dossier. Le dossier qui était sans dessus dessous. Je Hun avait cherché la moindre explication, la moindre note mais rien. Aucun commentaire. C'était comme si on venait lui demander un service sans lui dire ni bonjour, ni au revoir et encore moins un s'il vous plaît. En somme tout ce qu'il détestait au plus au point. Et son regard en était le signe. Il regarda l'heure sur sa montre, bientôt la fin d'après-midi. Il n'avait plus de cours et n'était pas d'humeur à retourner s’entraîner. Non il avait trop ce refus en tête. Je Hun réorganisa le dossier et le prit avec lui. Il se dirigea dans sa chambre pour ôter sa tenue officielle d'étudiant-lieutenant et mettre tenue ♥ une de ville.

Le lieutenant avait en tête d'aller à la brigade et par chance grâce à son grade ce n'était pas considéré comme une permission. Il prit sa voiture et roula jusque la bas. Le problème c'est que tout ce qu'il avait réussi à apprendre c'est que la personne qui s'était occupée des dossier s’appelait Kim Han. Il ne savait ni à quoi il ressemblait, ni où il se trouvait. Après plusieurs recherches il trouva quelqu'un qui l'accompagna à la salle de sport, dernier lieu où Kim Han avait été vu.

Arrivé sur place deux gardes lui bloquèrent la route. C'était quoi leur problème ? Ce n'était certainement pas eux qui allait l'empêcher d'entrer. La bonne blague. Le jeune homme arrogant échangea quelques mots et se fraya un chemin à travers eux, ouvrant la porte violemment. Il avait refusé d'obéir aux ordres sans gènes, parce que pour lui il n'y avait rien d'officiel la dedans. Il avança, lâcha un regard provocateur aux gardes avant de leur fermer la porte au nez. Ce comportement il en entendrait parler, il n'avait pas peur, Je Hun était connu.

Le jeune homme, dossier en main, continua à avancer vers Han. Ce dernier était impressionnant. Ses bras musclés et ses mains bandées ne donnait pas envie de se frotter à lui. Mais qu'importe, l'académicien est fier et ne baisse jamais les yeux devant personne. Il regarda l'homme intensément quelques secondes avant de jeter le dossier sur une table de musculation. « Monsieur a t-il peur de se casser le poignet en omettant de donner son avis ? » Je Hun ne supporte pas l'irrespect et pourtant la c'était ce qu'il était en train de faire. Mais pourquoi se présenter, faire l'effort d'être poli quand on se permet de refuser quelqu'un sans le moindre commentaire ?

Il ne laissa pas de temps au brigadier pour répondre et commença à défendre son camarade. « Depuis son entrée à Ares, soit sept longues années cet académicien n'a cessé de s’entraîner. Ses compétences dans l'infiltration ont été reconnues dans plusieurs missions par vos collègues. Il a reçu plusieurs lettres de recommandation, mais je ne vais pas vous relire le dossier, n'est ce pas ? Je vais aller droit au but, je vous demande de reconsidérer le dossier. » Je Hun avait laissé son impatience prendre le dessus. Il n'avait pas laisser le temps à Han de s'expliquer alors qu'à la base il avait fait le déplacement pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Jeu Juil 25 2013, 08:25


    L'apparition soudaine du jeune officier l'avait pris aux dépourvus... mais quelques instants seulement. Il avait pris le parti de se rassoir pour retirer ses bandages et de nouveaux les enrouler comme si il était seul. Cela lui permis de laisser s'achever ce déversement verbal sur lui et de conserver une certaine retenue. Ce bref intermède lui permis de se calmer et d’observer le jeune homme.

    C'était donc lui... Celui qui pensait que l'autorité allait à celui qui criait le plus.... Et Han finit par sourire. Il ne pouvait ressembler qu'à cela... Un gamin imbu de lui-même et d'un titre qu'il n'avait pu avoir que par relation.
    Han trouvait cela plus tôt plaisant. C'était toujours beaucoup plus facile d'affronter un adversaire qui se découvrait en premier, et venait délibérément au devant des balles. Il y avait chez ce garçon une arrogance stupide et un certain courage parfaitement inconscient. Mais pour Han, le courage n'excusait pas la bêtise. Et il n'avait perdu aucun des mots du jeune homme, ni du ton insultant utilisé.

    Il finit par se lever et toujours sans rien dire, il se dirigea vers une table ou il avait laissé une bouteille d'eau minérale. Il se mit à boire tranquillement. Il avait totalement ignoré le dossier abandonné sur une table de musculation. Puis il regarda le jeune homme avec détachement et légèrement souriant...

    Je ne sais même pas qui êtes... Un chien a plus de manières que vous. Un chien peut apprendre et comprendre, mais vous...

    Il eut un bref silence durant lequel il le jaugea

    ... vous êtes moins intéressant qu'un chien.


    Il prit le temps de fermer sa bouteille, puis alla chercher le dossier.

    Je vais faire l'effort d'expliquer quelles sont les règles du jeu auquel nous allons jouer.
    Je suis ici depuis peu, alors je vais vous laisser le bénéfice du doute pour votre ignorance. Alors soyez attentif à mes paroles...


    Il sortit les lettres de recommandations et jette le dossier à terre, sans un regard.

    Tous les candidats comme agents sous couvertures doivent passer par un entretien avec moi. Je suis leur sésame ou leur véto ou si vous aimez mieux ... je suis dieu le père pour leur permettre d'être agent actif.
    Je décide si ils sont aptes ou non. Aucune autorité ne passe pardessus ma tête


    Et puis après un silence, tout en l'observant

    Je vous sens capable de n'avoir rien à faire de ce que je dis et de tenter de passer pardessus mon autorité.
    Si vous parvenez à convaincre un supérieur assez faible et qu'il arrive quoi que ce soit à cet agent sous couverture... Je prendrais moi-même votre scalp


    Il prit la main du jeune homme et y plaça d'office toutes les lettres. Et de son ton toujours calme...

    Elles peuvent être utiles aux chiottes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LIEUTENANT
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Sam Juil 27 2013, 13:31

Placer deux gardes pour empêcher toute entrée aurait pu en arrêter d'autres mais pas Je Hun. Ce n'était qu'un obstacle à passer. Encore une fois, il considérait tout ce qui venait se mettre devant lui comme un obstacle. Il lâcha quelques mots qui furent suffisant pour que les deux hommes baissent leur garde. Il en profita pour passer malgré les interdictions. Il ne voyait aucun mal à se faire remarquer, il était ambitieux et qu'on parle de lui en bien ou en mal lui était égal, tant qu'on parlait de lui.

Il se retrouva face à la fameuse personne qu'il cherchait. Il ne perdit pas de temps pour régler ces comptes et ne retint pas vraiment ses mots. Il faut dire qu'il n'avait pas vraiment de temps à perdre. Il regarda Han se lever, le détaillant du regard. L'académicien fronça les sourcils en le voyant ignorer le dossier. Il le regarda boire et serra discrètement le poing pour calmer son impatience. Qu'attendait-il pour réagir ? Puis Han se tourna vers lui et le regarda avec détachement, lui le regardait avec un regard des plus noirs. Il n'avait pas pour but de l'impressionner, non loin de là. C'était juste que les émotions que Je Hun ressentait passaient automatiquement par son regard.

Le regard noir laissa place à un regard de mépris, puis Je Hun lâcha un rire à la fois nerveux et soulagé. Si ce lieutenant comptait l'humilier ou quoi que ce soit d'autre en le comparant à un chien et bien c'était peine perdue. Il n'avait même pas réussit à toucher sa fierté ce qui aurait eu pour conséquence de le mettre hors de lui. Je Hun savait ce qu'il valait et que les mots de ce lieutenant était complètement faux. Il resta immobile, détaillant le moindre de ses gestes. « La répartie n'est définitivement pas une de vos armes. » Lança t-il sur un ton dur, après ça le regard du brun se posa sur le dossier.

Je Hun était attentif et réceptif à chacune de ces paroles. C'est vrai qu'il ne l'avait jamais croisé et il ne put s'empêcher de se demander comment quelqu'un avec une attitude comme la sienne avait pu devenir brigadier et instructeur. Le brun se mordit la lèvre inférieure en voyant le dossier à terre. Cette image il ne l'a supportait pas. Ce dossier … Il y avait un candidat derrière … Quelqu'un qui rêvait depuis toujours d'infiltration. Je Hun se mordit la lèvre un peu plus fort se retenant de bouger. Son regard se fit une nouvelle fois très noir sans qu'il ne puisse l'empêcher.

A l'entente du mot dieu, Je Hun relâcha sa tension. Il eu un sourire en coin qui s'effaça lentement après le discours de l'instructeur. Il était toujours attentif se demandant encore comment quelqu'un d'aussi irrespectueux et certainement avec trop d'amour propre avait-il le droit d'enseigner ? Il se laissa faire lorsque celui-ci prit sa main pour y mettre les lettres. Il alla ramasser le dossier pour tout remettre en ordre.

Pendant qu'il ramassait les papiers il était dos au brigadier. « Soyez rassuré, je n'ai pas l'intention d'aller voir un autre supérieur. » Il se releva et s'avança vers Han. « Non ce dossier c'est vous qui n'avait pas fini de le voir dans votre bureau jusqu'à ce que vous acceptiez un entretien. Même si la vanité à l'air de vous aveugler, je garde espoir. » S'il répliquait cette première rencontre allait se transformer en guerre ouverte et Je Hun se considérait comme suffisamment mature pour savoir quand s'arrêter. « Tous les agents ne risquent-ils pas leurs vie sur le terrain ? Sachez que ce n'est certainement pas un argument aussi faible qui réussira à me convaincre d'abandonner. Autre chose à ajouter ? » Je Hun ne s'était toujours pas présenter ...


You think you know death
but you don’t, not until you’ve seen it, really seen it, then it gets under your skin and lives inside you.

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Dim Juil 28 2013, 06:57


  • "jusqu'à ce que j'accepte un entretien..."

    Il répéta ces mots prononcés par le jeune homme, et cela avec une certaine incrédulité. C'était une expérience assez nouvelle de se trouver face un mur. Face à une personne qui avait visiblement des oreilles mais n’entendait rien, avait des yeux mais ne voyait rien, avait un cerveau... mais une certaine lenteur à comprendre.
    Il chercha des yeux sa serviette. Il l'avait laissée trainer sur le dossier d'une chaise. Il alla tranquillement la prendre et s'essuya le visage. C'était par ces petits actes qui semblaient en dehors du contexte de la conversation, qu'il prenait le temps de réfléchir. Et qui en général, agaçaient ceux avec qui il parlait

    Il trouvait ce garçon quelconque et cela allait en se confirmant. Mais quelque chose le contrariait. Le zèle dont il faisait preuve rappelait l'attitude de l'enfant voulant se faire remarquer par un adulte. En l’occurrence, Han pariait sur le père...

    Il balança la serviette sur la chaise. Il se tourna vers le jeune homme et en lui souriant sans gentillesse...

    J'ai dit d'emblée que je n'acceptais un candidat qu'après un entretien . Et si vous me sommez d'entendre le candidat, c'est que soit vous êtes idiot, soit vous êtes tellement rempli par vous-même que vous n'écoutez pas les autres...


    Il le regardait comme si il cherchait une réponse...

    Imbécile ou stupidement orgueilleux...? Surement un peu des deux

    Puis il haussa les épaules

    Puisque vous acceptez l'entretien de votre candidat avant toute chose, j'attendrais ce dernier demain après-midi

    Han eut brusquement envie de fumer. Il chassa l'idée. Il irait se détendre sur les toits un peu plus tard. Il grogna vaguement. L'envie de cigarette venait toujours après une montée de sa courbe d'énervement. Il observa le jeune homme. Ce dernier pouvait se flatter. L'énerver n'était pas si facile.
    Ce dernier avait l'allure typique de celui qui s'entretenait et n'avait jamais manqué de rien.

    Surement venu au monde dans une famille de très riches...?

    Il eut un geste d'excuses pour cette question impolie exprimée à haute voix, mais son sourire démentait sa sincérité...

    Vous ne vous êtes pas présenté... Alors je suis bien forcé de faire des hypothèses.

    Il eut un instant de silence

    Vous devez avoir un père puissant et très castrateur. Toute votre vie, il a du vous rappeler la merde que vous étiez à ses yeux... et vous avez toujours du revenir vers lui en rampant après des révoltes minables pour implorer son pardon.
    Il a du vous sauver de bien des situations dangereuses...
    Alors comment un gars comme vous peut veiller sur les autres et prendre des décisions...?


    Puis il rajouta dans un sourire

    N'ayez pas peur. Un père finit toujours par mourir
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LIEUTENANT
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Dim Juil 28 2013, 20:00

Imbécile ou stupidement orgueilleux ? Je Hun se qualifierait plutôt de persévérant. Et cette insistance avait payée. Peu importe les moyens employés c'était le résultat qui comptait. Demain après-midi ? C'était noté. Je Hun s'inclina pour le remercier malgré sa façon de lui parler. Ce qu'il ne savait pas c'est qu'il regretterai ce geste de politesse quelques instants plus tard ...  

Un instant après Je Hun se sentit observé, il ne fit rien, immobile il se contentant d'attendre. Persuadé que le brigadier ferait un autre commentaire. Il n'allait certainement pas s'arrêter après l'avoir insulté. En effet, Han lui demanda s'il venait d'une famille de riches. Je Hun fronça les sourcils. Pourquoi cette attitude, ce geste d'excuses dénué de toute sincérité ? S'il posait la question de cette façon c'est parce qu'il savait. Et puis ce n'est pas comme si ça ne se voyait pas qu'il avait de l'argent. Et alors ? Je Hun commençait à être irrité, parce qu'il voyait déjà venir la suite. Alors il se contenta d’acquiescer d'un geste de la tête. Le regard méfiant.

Han lui rappela qu'il ne s'était pas présenté mais Je Hun ne dévoila pas son identité. Il y eu un silence entre les deux. Trop pesant pour l'académicien. Puis Han lui lâcha les paroles que Je Hun avait tant redouté. Il se mordit à nouveau violemment les lèvres. Il posa le dossier dans un coin et soupira fortement. Enfin le brun s'avança vers Han pour être le plus près possible de lui. Son regard intensément noir montrait quel était l'effet de ces mots sur lui. Surtout les derniers semblables à une bombe en plein cœur. Et peu importe si la réaction qu'il allait avoir était celle que le brigadier attendait, et peu importe si c'était un supérieur il ne comptait pas se retenir.

« Je vous interdit de parler de mon père de cette façon ! Vous êtes pire que ceux qui insultent parce qu'ils ne savent plus quoi dire. Vos mots me dégoûtent, vous n'avez donc aucun respect ? J'espère pour vous que vos hypothèses quotidiennes ne sont pas aussi erronées que celles que vous me présentez. Ce serait vraiment navrant pour vos collègues ! » Il marqua une courte pause avant de reprendre, sans détourner du regard. « Vous êtes remplis de préjugés ! J'en ai presque envie de vomir ! Mon père est admirable. Notre relation ne se reflète en rien dans vos mots. » Le brun s'arrêta là, il ne voulait pas en rajouter et étaler sa vie.

Il ne voulait pas se justifier. Oui son père était puissant, tellement que parfois Je Hun se sentait dépassé. Mais jamais cet homme n'a considéré son fils comme un moins que rien c'était même tout le contraire. Et c'est pour cette raison que les mots étaient d'autant plus durs à entendre. « Je suis Seo Je Hun. Vous n'avez qu'à lire mon dossier si vous avez des questions !» Puis il fit demi tour,  pour récupérer le dossier, les poings serrés pour ne pas montrer qu'il tremblait de colère. Une fois le dossier en main il se retourna vers le brigadier. « A mon tour de faire des hypothèses. Je parie que vous avez eu des problèmes d'argent dans votre jeunesse. Alors quand quelqu'un comme moi réussit vous croyez que c'est grâce à quelques billets. » Un air supérieur sur le visage. « Mais détrompez-vous je connais votre milieu mieux que vous ne le pensez. Je suis le mieux placé pour prendre des décisions. » Dit-il ajoutant un sourire provocateur.


You think you know death
but you don’t, not until you’ve seen it, really seen it, then it gets under your skin and lives inside you.

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   Mar Juil 30 2013, 06:10

  • Han ne releva pas le sourire provocateur qui acheva le petit discours de clôture du jeune officier. Il y avait quelque chose d’enfantin la dedans. C'était un jeune adulte dont le moteur dans la vie était de montrer son existence à son père. Mais quelque chose semblait le terroriser à la simple idée de décevoir un père si visiblement autoritaire.

    Puis il haussa les épaules. Quand il avait dit au jeune homme que tous les pères finissaient un jour par mourir, il n'avait pas cherché (enfin pas complètement) de le blesser. C'était presque un souhait charitable qu'il exprimait. Car plus il vieillissait et plus il trouvait positif d'avoir lui-même grandi sans famille. L'absence d'un père lui avait épargné le parcours pathétique d'un adolescent en soif de reconnaissance.
    Mais il savait hélas qu'il n'aurait pas été ainsi... Plutôt qu'être reconnu par son père, il aurait aimé davantage voir ce dernier mort, crevé comme une bête. Quant à sa mère, il lui arrivait d'imaginer une victime ou une garce...
    Voir mourir une garce ne lui aurait pas posé de problème. Mais l'image d'une victime le tourmentait parfois. Et quand son imagination lui inventait une mère adolescente fragile et effrayée, il faisait tout pour chasser cette vision.

    Il prit sa serviette et la balança sur ses épaules. Il contempla sa bouteille vide et la balança. Elle effectua une jolie courbe dans les airs jusqu'à une poubelle. Puis il se tourna vers le jeune homme. Il lui sourit. Le jeune homme avait besoin de s'exprimer et Han malgré son impassibilité apparente, n'avait pas été sourd...

    Vous dites connaitre le monde d’où je viens...?

    Les paroles du jeune homme ne sonnaient pas comme une vantardise. Ce dernier avait certainement une expérience quelconque du monde underground. Han était persuadé que cette dite expérience ne dépassait pas "un voyage touristique" pour un jeune riche au pays des pauvres. Mais il était curieux de connaitre la nature de la dite expérience et sa réelle durée.

    Il lui sourit sans attendre de réponses.

    Vous me rendez curieux. Je vais devoir chercher ce qu'est cette fameuse expérience qui vous rend si fier. Car je parierais ma tête que vous ne me direz rien de vous même, même sous la torture...

    Il haussa les épaules. A chaque jour ces problèmes à résoudre...

    J'attendrais votre protégé demain après midi, à quatre heures. Il y a une salle... pour les entretiens de recrutement.

    Il inclina la tête en guise d’au revoir et sans plus de parole se dirigea vers la sortie.
    Il paria avec lui-même que le jeune officier ne pourrait pas s’empêcher de venir suivre de près la sortie du dit-entretien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une différence de points de vue [Seo Je Hun] [Fin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» (SDA) Gondor 500 points
» Inutile de mettre les points sur les I
» Perte des points en dextérité après Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP terminés
-