AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Han Lao ZI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 11:49


recrue Han Lao Zi







nom: Hanprénom: Lao Ziâge: 23 ansdate de naissance: 28 décembrelieu de naissance: Shanghaiorientation sexuelle: Homosexuelprofession: Il tient un minuscule restaurant chinoisnom de code: //groupe: Civilcélébrité choisie: Kim Min Seok aka Xiu Min de EXO

histoire
Lao Zi est né à Shanghai, d’une lignée de chinois né dans cette même ville avant lui depuis des générations entières. Ses parents étaient tous deux restaurateurs et malgré la loi de l’enfant unique, ils avaient d’abord eu une fille, puis lui. L’importance d’avoir un garçon avait toujours été grande dans ce couple qui avait prit le risque de concevoir un second enfant avec espoir sans se faire à l’idée d’abandonner le premier.

Des années passées en Chine, Lao Zi n’a que des souvenirs d’adolescent. L’appartement trop petit dans lequel ils s’entassaient à quatre, au dessus d’un restaurant qui marchait mal, trop excentré du centre-ville… L’école à laquelle il se rendait après une petite heure de marche et où la gymnastique matinale était un véritable calvaire… Les cours de soutiens offerts par sa sœur et la citronnade maison de sa mère… L’odeur des baozi en train de cuir et le goût inimitable des raviolis préparés dans les vieux paniers à vapeur qu’ils confectionnaient le samedi après-midi.

La décision de partir avait été prise par son père suite à une opportunité. A l’époque, Lao Zi n’avait pas trouvé ça bizarre… Avec le recule, il réalise aujourd’hui qu’il n’a jamais su quelle était cette « opportunité » et il a toujours un peu craint depuis qu’il ne s’agisse de quelque chose de très illégal.

D’aussi loin qu’il se souvienne, s’adapter à la Corée fut toujours une épreuve. Il s’agissait d’une nouvelle langue que ses parents parlaient très mal et pendant les premiers mois, seule sa sœur leur permettait de communiquer avec l’extérieur.

Heureusement, joie de l’enfance et du cerveau plus réceptif à cet âge, Lao Zi n’est pas resté longtemps sans pouvoir communiquer. Il a intégré l’école, s’est fait des amis, même si ce ne fut pas toujours facile. Dans l’essentiel, la vie ici était plus facile mais ce qu’il avait dans le cœur, sa Chine natale, c’était autre chose. C’était sa terre et peu importe combien avec le temps il s’était fait son trou en Corée, elle lui manquerait toujours, sans qu’il veuille forcément réellement la retrouver.

Bref… Les années se succédèrent, Lao Zi passa de commit de cuisine à chef pour aider sa mère malade et son père vieillissant. C’est d’ailleurs la vieillesse qui emporta le vieux Han. Sa mère déjà malade, ivre de chagrin, le suivit dans la tombe moins de quatre mois plus tard, les laissant seuls, Fan et lui…

Fan eu sa période difficile où rien ne lui plaisait et où elle traînait avec des gens qui lui, ne lui plaisaient pas. Elle s’enticha d’un homme marié dont il ne su jamais rien ou pas grand-chose, en eu même un enfant dont il ne s’occupa jamais… Et puis elle revint un peu dans le droit chemin, à ce qu’il lui semblait. Pour sa part, Lao Zi avait reprit le minuscule restaurant familial, faisant pas ou peu de vague, essayant simplement de garder la tête hors de l’eau.

Aujourd’hui le restaurant fait peu de recette, mais suffisamment pour qu’il puisse vivre, payer les commissions et les deux employés qui y travaillaient. La guerre grondait mais il y restait sourd autant que possible, même si elle venait se peindre sur sa devanture en paraboles raciste essentiellement guidées par la peur, il en était convaincu. Ou bien il était trop optimiste.

Sa vie aujourd’hui ? Un éternel recommencement, tous les jours, la même chose… Il paraît qu’un jour on en verrait le bout. C’est ce qui se disait à la télévision. Que si la guerre éclatait, on serait prêt. En fait, ça lui semblait paradoxalement très étranger, tout ça… Peut être que la guerre ne viendrait pas jusqu’au Panda de Jade, son restaurant. Ou plutôt : peut être que lorsqu’elle y serait et qu’il s’en rendrait compte, il serait trop tard pour avoir réellement peur…





caractère
Lao Zi vient s’éponger le front, fatigué après le dernier service du soir. Sa vie semblait se résumer à un quotidien un peu ennuyant durant lequel il se levait à la même heure chaque matin, effectuant les mêmes tâches dans le même ordre. En ce sens, on pouvait sans dire de lui qu’il était facile à voir venir et sans surprise. Certains trouvent ça fade, d’autres rassurant, lui se prend simplement à soupirer et rêvasser en se posant présentement devant la fenêtre.

Parfois, Lao Zi avait le mal du pays. C’était absurde parce que les souvenirs qui y étaient reliés étaient réellement lointains à présent. De plus, entre les répressions sanglantes en tout genre et les menaces, retourner en Chine aurait été une erreur. Sa famille avait immigré, il faisait partit de ce « rêve coréen » qu’il peinait à comprendre tant les tensions politiques et le régime de terreur créé par les terroristes le déboussolait.

Lui n’était qu’un civil parmi tant d’autres. Une ombre, un potentiel dégât collatéral. Il en éprouvait une certaine frustration impossible à décrire et en même temps, comme tous les autres moutons, il s’était résolu, en quelque sorte. Alors peut être qu’il y avait parfois un éclat plus triste dans son regard, mélange d’un amalgame de sentiments néfastes en tout genre.

Consciencieux, travailleur, Lao Zi tenait son établissement d’une main ferme mais pas inébranlable. Disons qu’il était bonne pâte et associé à son gabarit à la fois pas grand et pourvu de quelques jolies rondeurs, il n’était pas rare qu’on tente de lui marcher sur les pieds. Heureusement, sa sociabilité naturelle lui permettait d’avoir bon nombre d’amis prêt à le soutenir lorsqu’il devait se dresser contre quelqu’un.

La mort de sa sœur était sûrement une chose qui l’avait stigmatisé. En réalité, ses mots surtout, les derniers qu’il avait eu avec elle, mystérieux pour ne pas dire sans sens. A la mort de leurs parents il y avait quelques années, Fan était restée sa seule famille. Elle et son bébé, évidement… Un bébé surprise issue d’une relation clandestine qu’un mari volage n’avait pas assumé mais qui faisait leur fierté, avec son beau métissage. Ca avait brisé sa sœur d’avantage qu’elle ne l’était déjà par le déracinement. Elle avait prit la Corée en grippe et nul doute que si elle n’était pas morte, sa jolie sœurette serait retourné au pays du milieu. Après elle aussi, il se sentait frustré : pourquoi donc avait elle confié son fille à Kyung Hei plutôt qu’à lui ? Etait-ce de cela qu’elle avait voulu parler avant sa mort ? L’homme était sûrement un bon père, mais il avait l’impression, parfois, d’avoir été jugé comme n’en ayant pas été digne. C’était dur pour son orgueil déjà pas très gros.

Patient, un peu rêveur, peut être légèrement idéaliste, Lao Zi restait dans ce petit bout de Corée du Sud, espérant des jours meilleurs, faisant au mieux pour rester optimiste malgré le climat hostile qui se dessinait. Le racisme ressortait et il ne faisait pas toujours bon tenir un restaurant chinois. Combien de fois avait il repeint sa devanture ou passer des heures à la laver ?

La coupe commence doucement à être pleine… Mais pas question pour lui de prendre les armes, d’un côté ou de l’autre. Parce qu’il avait une philosophie pacifiste, en quelque sorte : on ne peut pas mettre le feu aux poudres lorsqu’il n’y en a pas…


secret
Fan, la sœur de Lao Zi, était une terroriste. Ceci-dit il ne s’agit pas d’un secret que qui que ce soit pourrait réellement lui arracher puisqu’il l’ignorait. Peu de temps après sa mort, cette dernière est venue le voir, lui assurant que si « quelque chose arrivait » il ne devait pas s’inquiéter, que tout avait été pensé, qu’il ne serait jamais inquiété. Aujourd’hui, cette dernière conversation lui amène un grand nombre de questions dont il n’est pas tout à fait certain de vouloir avoir les réponses…



Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis MyPandaa et j'ai 28 ans. J'ai connu la guerre via Asian Café sur FB et je me battrai tous les jours même si je serais moins présente pour RP. Pour combattre je me cache derrière Xiu Min, d'EXO qui est un inventé. Et j'ai un compte unique. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que j'aime beaucoup le forum et que j'espère que les choses se passeront bien^^.



Dernière édition par Han Lao Zi le Sam Nov 02 2013, 17:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LIEUTENANT
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 11:52

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !  

Un EXO en plus ! J'en connais une qui va être contente !
En plus un civil ! Merci pour ce choix ! Héhé

Fighting pour ta fiche ! & surtout si tu as des questions n'hésite pas ! Tu peux être sûre qu'on fera tout pour que ça se passe bien !  


You think you know death
but you don’t, not until you’ve seen it, really seen it, then it gets under your skin and lives inside you.

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 12:16

Hoooo *o* Xiumin ♥️  Bon je savais déjà que tu allais venir avec vu que j'ai suivi la conversation sur Asian Café mais quand même *-* plein de for youuu huhu
Welcome here ♥️
Fighting pour ta fiche ** J'espère que tu te plaira bien ici :3 (y a pas de raisons è_é ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 12:17

Merci beaucoup ♥

Et il n'y a pas de raison, effectivement !

Et j'hésitais pour les groupes et quand j'ai vu le groupe civil vide j'ai fait "ok, on va prendre ça" xD
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 12:18

Yahooooooooooo! Je suis trop contente de te voir ici purée *o* je te souhaite la bienvenue sur le fo! Un civil et restaurateur qui plus est, je suis trop fan ** da hye et ming zhu viendront se faire des bouffes ** fighting pour ta fiche et je ne vois pas pourquoi ça se passerait mal <3333
edit: ouais le groupe civil se sentait seul ;;


they're mine
Silverlungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Barman // Terroriste spécialisé en infiltration et explosifs

MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 13:43

Hiiiih =D Bienvenue ♥
Bon courage pour ta fiche !


Bien joué Soo Mee D::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 16:02

Bienvenue à toi ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Ven Nov 01 2013, 17:54

Bienvenue parmi nous *-* T'es chinoise, tu seras un super ami de Cho toi *-*
Go go power rangers pour ta fiche! D8
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Sam Nov 02 2013, 02:09

OOOMMMMMGGGGGGGG UN EXO, JE T'AIME DÉJÀ  
Fighting fighting pour ta fifiche, may the force be with you


    be strong
    N'importe qui peut abandonner, c'est la chose la plus facile à faire, mais tenir le coup lorsque il serait compréhensible de tout laisser tomber est une véritable force et est certainement l'arme la plus puissante.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Sam Nov 02 2013, 17:20

Merci beaucoup à vous ♥

Ma fiche est terminée, je m'en vais la répertorier !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Sam Nov 02 2013, 17:40


Tu es officiellement un civil



Félicitation ! Tout est en ordre tu fais désormais parti de nos rangs ! C'est ici que commence le véritable combat.

Commence par te trouver alliés puis lance toi dans la bataille.

Mais n'oublie surtout pas de passer par le bureau des demandes pour que ta vie sur le territoire ait tout son sens. Et tu y verra qu'il te faut un certain nombre de point pour avoir droit à une permission/visite et bien sache que pour ta première permission/visite tu n'as pas besoin de points. Alors profite bien de cette liberté pour aller où tu veux et avec qui tu veux.

Se battre est fatiguant non ? Oh oui, alors viens te détendre dans flood & games.

Seo Je Hun : Félicitations pour ta validation ! J'aime beaucoup ton civil ! L'histoire, le caractère, comment t'as utilisé sa nationalité chinoise, toussa ! J'ai hâte de voir comment il va évoluer !

Le staff te souhaite un bon jeu et te remercie encore pour ton inscription !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   Sam Nov 02 2013, 18:44

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Han Lao ZI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Han Lao ZI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: Fiches
-