AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hasegawa Ryo - Abracadabra!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Sam Nov 02 2013, 22:03


recrue Hasegawa Ryo







nom: Hasegawaprénom: Ryoâge: 27 ansdate de naissance: 28 février 1986lieu de naissance: Tokyoorientation sexuelle: bisexuel refouléprofession: Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.nom de code: Lokigroupe: Civilcélébrité choisie: Lee Joon [MBLAQ]

histoire
Né un jour froid, il vécut toute sa vie dans la froideur de son entourage. Lui-même n’a jamais été sûr d’être un homme de sang chaud et parfois, il se préférait croire vampire qu’humain. Il valait mieux, dans ce monde, sucer le sang d’autrui plutôt que de se faire coller par des sangsues. Etre le dominant et écraser la bassesse du monde. Etre le dominant et sortir la tête de l’atmosphère érosive. Et enfin, être le dominant et croire que tout le reste est dominé, continuer à la croire, se convaincre jusqu’à oublier qu’au départ, ça n’était qu’un mensonge pour se rassurer. Le 28 février 1986 se fit entendre le premier cri du deuxième fils de la famille Hasegawa. Ryo fut-il prénommé fièrement par sa mère, coiffeuse de sa fonction. Son père était présent et l’observais comme un père le ferait, fier et grandit.

Le début de sa vie, la venue de la parole, ses premiers pas, tout cela se fit dans la joie d’une famille aimante. Un grand frère discipliné et fier d’être un modèle pour son frère, un père quelque peu absent mais faisant de son mieux – aux vues de son métier – pour voir ses fils le plus souvent possible, et une mère adorable et à l’écoute qui avait quitté son métier pour s’occuper de son beau-fils qu’elle n’appréciait guère et son propre fils qu’elle favorisait. Car oui, dans toute cette histoire, il y avait un hic. Cette femme qui avait accouché de Ryo, n’était pas la première femme de Genji Hasegawa, chef d’un gros réseau de la mafia japonaise. Hasegawa Misa, anciennement Takarai, mère de Ryo, ne supportât jamais le fait que son mari soit encore si attaché à la défunte mère de Rei, le grand frère de Ryo. Pour elle Hasegawa Makoto était toujours une rivale qu’elle haïssait profondément. Alors pour se venger, elle mit à part Rei, le punissait sans cesse et privilégiait Ryo sans cesse. Cela avait continué comme ça longtemps et pourtant Rei ne prit jamais Ryo comme le fautif de l’histoire mais au fur et à mesure que le temps passait, il se rebellait contre Misa, blessant par là le joli Ryo.

Il s’avérait que le jeune âge de Misa ne l’aidait pas à acquérir de la maturité, même si elle était devenue mère. Enervée que son mari la gronde et lui ordonne de laisser son premier fils tranquille. Elle ne trouva aucun autre moyen pour se venger que de le tromper avec son premier conseiller. Peu discrète, après tout, elle ne désirait pas réellement l’être, elle fut rapidement découverte par les trois mâles Hasegawa. Rei avait onze ans, Ryo, lui, huit. La vision de la mère parfaite qu’avait Ryo jusque là disparut en quelques secondes. Ces doux souvenirs s’effacèrent et laissèrent place à cette contemplation vulgaire et honteuse que lui offrirent sa mère et l’homme de son père.

Sa mère disparut, elle paya ainsi la colère de son père. Sûrement que son corps devait flotter dans l’eau d’une rivière à l’heure qu’il était. Lui, Ryo, était dans le train en direction de Kyoto. Son père ne désirait plus le voir pendant une période à la durée inconnue. Il lui rappelait sa mère, il le dégoûtait. Attristé par le fait que son père le méprenne et ne le considère plus que comme le rejetons d’une garce, Ryo commença alors très jeune à se rebeller. Faire des conneries, sécher les cours, courir les filles, découvrir l’extasie, le LSD, la beu et bien d’autres encore, se bagarrer, insulter les profs, racketter les passants, harceler les camarades de classe, tout y passait. Et cela dura toute son adolescence. D’ailleurs, il n’est même pas certain qu’à l’heure qu’il est, Ryo soit sortie de sa crise d’adolescence. Son père, agacé que le fils d’un clan de Mafieux face le grabuge le ramena à Tokyo pour la période du lycée. Heureux de son coup, Ryo rentra avec entrain, délaissant toutes ses connaissances de Kyoto sans aucun regret, il avait fait en sorte de ne pas s’attacher, à l’exception d’une ou deux personnes. Mais il avait dans l’optique qu’il les reverrait un jour, alors ce n’était pas un adieu ni des aux revoir douloureux ! De retour à Tokyo, la première chose qui lui vint à l’esprit fut de revoir son frère qui lui avait manqué. Celui-ci avait bien vieilli et l’avait accueilli chaleureusement. Rei était un modèle pour Ryo, Ryo était resterait le petit être à protéger aux yeux de Ryo ! Une belle relation fraternel que l’ordre parental ne semblait pas tolérer. Entre une mère qui ne supportait plus son beau-fils, et un père qui ne peut plus voir son fils en pâture de peur de se remémorer les traits fins de son ex-deuxième femme !  

Ryo n’eut pas la joie de profiter longtemps de son retour à Tokyo. Le père Hasegawa avait fait un effort en lui permettant de revenir, mais finalement, cela était bien trop dur à endurer. Par conséquent, il fit faire les bagages une seconde fois à son fils pour l’envoyer cette fois-ci encore plus loin, en Corée du Sud. Comme prétexte ? «  Faire des études à l’étranger est un plus pour ton CV mon fils même si dans notre cas, tu n’en auras pas besoin ! Seulement, la Mafia Coréenne est prête à faire une alliance avec la Nippone, si tu apprends leur langue, nous seront bien accueillis et plus aptes à être acceptés ! Tu seras notre lien là-bas. C’est une tâche importante à laquelle tu ne devras pas faillir car là-bas, je ne pourrai rien pour toi. » Rei s’y opposa, jugeant son petit frère trop jeune et surtout pas assez expérimenté puisqu’on ne l’avait jamais formé. Le père ne l’écouta pas et le fit taire en une gifle. Ryo accepta, contraint et se retrouva alors à 18 ans à peine envoyé dans un pays qu’il ne connaissait pas du tout, auquel il ne s’était jamais intéressé mais avec dans le cœur, l’espoir de réussir cette mission confiée par son père, de le rendre fier et de lui faire oublier celle qui fut sa deuxième épouse.

Cela fait quatre ans que le jeune homme a terminé ses études. S’étant trouvé un soudain intérêt pour les langues, Ryo a réussi à en apprendre plusieurs dont le coréen bien évidement. En plus de cette langue et de son japonais natale, le damoiseau maîtrise le Thaïlandais, le Vietnamien et possède une bonne base en Chinois. En sortant de la fac, et par le pistonnage parental, Ryo s’est fait un nom chez la haute société et devint un prof particulier de langues pour les enfants richards et exerce ce métier en guise de couverture depuis, ne se privant pas de séduire quelques jeunettes parfois pour les avoir dans son pieu. Et pendant qu’il tente de mettre la mafia coréenne dans sa poche, il s’amuse aussi à observer les terroristes lutter contre le gouvernement sud-coréen, les aidant parfois discrètement, les encombrant d’autre fois, pour le plaisir.


caractère
On dit de Ryo qu’il est un sale coureur de jupon sans morale. Une minette de quinze ans lui plait et lui fait les yeux doux, il la fout dans son lit sans aucun scrupule. Elle le cherche, elle le trouve. Certes, il n’ira pas plus bas que quinze ans, trouvant simplement pas les filles à son goût en dessous de cet âge. Par conséquent, il répondra toujours qu’un petit morceau d’humanité reste en lui et l’empêche d’être pédophile, et tant mieux allons-nous dire ! Parce qu’il serait faux de dire ensuite, qu’il ne tape pas dans tout ce qui bouge, qui possède une poitrine et un minou. Pour lui, l’activité sexuelle, est un sport amusant, est un passe-temps. Quand il s’ennuie, il appelle une prostituée ou par à la chasse. Sans morale aussi parce que voler un gosse ne lui tortura pas la conscience, que piquer la nourriture d’une famille pauvre le fera plus rire que pleurer, que les catastrophes naturelles qui dévastent un pays entier ne le concernent pas et que même si la Corée du Sud est touchée par une pluie de météorites, tant qu’il reste une nana à fourrer et lui-même, il n’en aura rien à foutre. Ryo c’est le genre de trouffion à faire des conneries pour se faire remarquer. Il n’aime pas être ignoré. Même s’il fait croire qu’il aime être seul, cela n’en est pas du tout le cas. Faux solitaire, il aime être seul pour mieux s’entourer au bout d’un moment. C’est contradictoire, certes. Mais il s’avère que Ryo n’aime pas être seul mais en ressent le besoin. Il s’isole souvent pour soudainement être entouré des semaines entières. Qu’on ne lui demande pas d’explication sur sa soudaine disparition, il vous sortira un gros bobard, pour le fun, parce que monsieur s’amuse en mentant. Mentir est un jeu, c’est créatif, ça entretient son cerveau ! Blagueur et ironique, en plus de mentir, il fait genre de ne jamais rien prendre au sérieux. Carapace ou non, à force cela est devenu un automatisme. Sportif, le jeune homme aime jouer au football, courir un sprint, soulever des poids, tout ce qui demande de l’effort physique en somme, dont le sport de chambre ! Radical, rien n’est gris, tout est blanc ou noir. Quand il décide quelque chose soit tout va bien ou tout va mal mais rien ne peut changer, c’est ainsi, on fait avec. Il se veut responsable, seulement encore enfant dans sa tête, les obligations lui sont d’énormes corvées qu’il a du mal à supporter. Heureusement que parfois son grand frère vient lui porter son aide, sinon sûrement qu’il serait déjà mort à l’heure qu’il est puisque le père ne bougera pas, lui et que le fils est bien trop impulsif et orgueilleux pour se sortir tout seul de ses embrouilles. Le damoiseau est aussi accroc à beaucoup de choses toxiques telles que la Marijuana, l’extasie et le LSD. Il n’en est pas dépendant, mais se rend dépendant lui-même. Et enfin, une fois qu’une personne lui tape dans l’œil, il lui est difficile de lui sortir de la tête tant qu’elle n’a pas atterrie dans son pieu. Il en fait une fixette et en oublie toutes ses responsabilités, tous ses projets. C’est un être capricieux et possessif.


secret
Ryo est bisexuel mais ne l'assume pas du tout. Pour lui, un homme doit être avec une femme et c'est ainsi. Il s'en est rendu compte le jour où il se rendit au sauna avec son frère et un ami à lui. Ceux-ci se mirent nus devant lui et il n'avait su que rougir et réagir étrangement à cette vision. Ils ne s'en rendirent pas compte bien heureusement. Ryo en a extrêmement honte et ne tient pas à ce que cela se sache un jour.

Ensuite, il est évident de dire qu'il est impossible que l'on découvre le fait qu'il soit de la mafia si l'on ne fait pas parti de ce monde là, il risquerait gros.  

Il s'est fait appelé Loki par ses employés de par son envie de briller et de par sa fourberie. Il trouva cela drôle et se permit de l'utiliser en nom de code!



Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis Chô et j'ai 19 ans. J'ai connu la guerre parce que j'y suis déjà doublement et je me battrai le plus souvent possible. Pour combattre je me cache derrière Lee Joon le BG qui est un inventé. Et j'ai un triple compte. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que Longue vie à SOW.



Dernière édition par Hasegawa Ryo le Lun Nov 04 2013, 14:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Sam Nov 02 2013, 22:43

rebienvenue à toi zaussi et bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Sam Nov 02 2013, 22:52

Haha un TC ... you're crazy /pan/ ♥️
Amuse toi bien avec ce nouveau petit haha et courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Dim Nov 03 2013, 04:20

Re-bienvenue à toi alter égo de noona de moi *phrasepasdutoutfrançaise*
Excellent choix de célébrité.
Fighting pour ta fiche, may the force be with you


    be strong
    N'importe qui peut abandonner, c'est la chose la plus facile à faire, mais tenir le coup lorsque il serait compréhensible de tout laisser tomber est une véritable force et est certainement l'arme la plus puissante.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Dim Nov 03 2013, 09:49

Oh, re bienvenue Cho *-* ça t'en fait des personnages maintenant ♥
Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LIEUTENANT
MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Dim Nov 03 2013, 10:25

Rebienvenuuuue ! Hihihi
Contente de voir Joon ici ! hgdkhgfkhg ! Je suis sûre tu vas réussir à gérer ton TC ! è_é
FIGHTING !

Si t'as des questions tu te débrouilles toute seule ! è_é mouhahaha *joke*

Je te love tout plein tout beaucoup !


You think you know death
but you don’t, not until you’ve seen it, really seen it, then it gets under your skin and lives inside you.

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   Lun Nov 04 2013, 14:44

Ouais I'm tarée en sachant que j'ai déjà miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille persos!
Merci à vous tous! J'aime ton aide Je Hun XDDD

Bon je m'auto valide porque je suis so famous! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hasegawa Ryo - Abracadabra!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hasegawa Ryo - Abracadabra!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abracadabra me voilà ~ [PV July Martens]
» Kaori Hasegawa, péripapétitiene
» Abracadabra ! [Terminé]
» Hasegawa Asaki chef ! (it's over)
» Les gribouillis de Sophian Meyjin-Hasegawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
First step in the war
 :: Dossiers :: Dossiers valides
-