AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'immortelle jouissance [NC -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: L'immortelle jouissance [NC -16]   Sam Nov 09 2013, 17:10

La nuit s'agite, on n'est pas quitte; l'horreur des injures je te jure. On aurait du passer tout ça, recoudre un peu nos déchirures. Mais la mémoire, non, n'est pas neuve et ma violence n'est pas nouvelle:
ces écorchures au fond de moi au goût d'enterrement parfois.
plaisir mortelle
Il faut s'oublier, il faut s'évader... Cette chanson trottait dans son esprit froid. Mais non, elle n'oubliait pas. Elle fixait droit devant elle ne bougeant pas d'un pouce. Elle regardait simplement. Au fond d'elle, elle bouillonnait. Que voyait-elle? Deux corps, proches de l'accouplement. Elle ne se serait pas arrêter devant ce spectacle, qui lui est tant familier, si elle n'avait pas vu leurs visages.
Il faut s'oublier, il faut s'évader...
Les quatre mains se baladaient sur le ventre voisin. Les deux bouches s’unissaient.
Il faut s'oublier, il faut s'évader...
Les salives se mélangeaient, les deux bassins dansaient.
Il faut s'oublier, il faut s'évader...
Les quatre yeux étaient clos, ne la voyait pas, le membre unique était tendu et le calice était plein.
Il faut s'oubli... Stop! C'en était trop!
Cho, spectatrice et non actrice, n'en pouvait plus. C'était si douloureux de voir cette personne prendre plaisir avec une autre. Elle n'aurait jamais cru que ce partenaire, si fragile, se dissoudrait entre ses doigts et irait rejoindre un autre compagnon. Pourtant c'est ce qu'il se passait. Et le plus éprouvant restait que cet individu n'avait même pas remarqué sa présence.
Ming Zhu semblait être rayonnante à ce moment même, bien plus que lorsque les doigts malicieux de Cho se promenaient dans son jardin. Était-ce le début de la fin? Cela en va de soi. Cependant, la pseudo Coréenne ne pouvait l'admettre. Il lui était impensable de tirer un trait sur Ming Zhu; du moins pas maintenant. Il était tant d'agir.

La colère qui avait chauffé en elle était prête à faire surface. C'est ainsi, telle une furie, qu'elle sépara les deux amants d'un geste violent. Elle lança un regard assassin à l'homme qui s'était trop rapproché du corps de la déesse Gaïa. Il devait être puni pour ce qu'il avait fait. Si Cho avait eu une arme sous la main, elle l'aurait tué de sang froid. Malheureusement pour elle, elle devait se servir de ses poings. La jeune femme se jeta sur lui et frappa son visage, disloquant sa mâchoire. Personne n'avait le droit de toucher à Ming Zhu, sauf elle.
Un liquide rouge s'échappait de la bouche de l'homme qui se débattait et hurlait à la mort. Mais Cho n'avait aucune pitié et encore moins pour ceux qui touchaient à sa nourriture.
Plus il criait, plus elle frappait fort. Elle l'insultait aussi, le traitant de tout les noms chinois qu'elle connaissait.
« Sale chien! Ne la touche plus jamais, c'est la mienne! Connard! T'as compris? Alors répète sale con! »
Et elle ne le lâchera que quand la leçon sera assimilé.

De doux bras senteur de lila enroba son cou. Hypnotisée par cette odeur familière Cho se laissa coulisser vers le sol. Elle se retrouva couchée par terre tandis qu'une voix féminine vociférait en chinois. Pour elle, elle ne s'énerva pas. Non, ce n'était que Ming Zhu qui était tellement plus belle lorsqu'elle était en colère. Ses rougeurs sur ses joues rondes donnaient envie de la dévorer en entier. Et c'est ce que Cho fera. Mais d'abord, elle devait se débarrasser de l’intrus.
La Chinoise s'était accroupie à ses côtés et tentait de soigner son visage couvert de sang. Cho ne comprenait pas... Qu'avait-il de plus qu'elle? Hormis un pénis...
N'y tenant plus, elle hurla.
« Putain mais tu vas le laisser? C'est pas sa bite que te fera du bien! »
Elle ne pouvait frapper Ming Zhu et s'était donc le mur qui était victime de sa violence. Elle le cognait jusqu'à ce que le béton la fit saigner. Ce n'était que lorsque ses poings la faisaient souffrir à son tour qu'elle se retourna vers sa Chinoise.
« Moi aussi j'peux avoir mal! Tu vois? »
Ses yeux étaient exorbités, on aurait dit qu'elle était folle. Mais elle l'était. Oui, Cho Nae So était folle, et ce, depuis qu'elle avait perdu Ming Xing parfait sosie de Ming Zhu. 

made by pandora.


Hors RP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'immortelle jouissance [NC -16]   Mer Nov 13 2013, 18:02

Lumière tamisée et chaude, décor intime et sobre. Tout dans cette pièce suintait le plaisir, l'érotisme. La chinoise avait longtemps hésité avant de se céder à ce charmant jeune homme. Une jeune recrue de l'organisation. Il avait environs vingt-deux ans, dans la fraicheur de la jeunesse. Vif et vigoureux, tout ce que Ming Zhu aimait. La voilà à sa merci, entièrement nue sous son corps encore un peu chétif, encore un peu enfantin. De la musculature, voilà ce qui lui manquait pour pleinement satisfaire la demoiselle. Il s'avérait que ce joli brun possédait des lèvres douées, des mains enchanteresses et qu'il parvenait tranquillement à faire monter les sons qui s'échappait des lèvres pulpeuses de la recruteuse. La belle en fleur était enfin prête à s'offrir à lui qu'une rafale l'affola. C'était Cho. En voyant la terroriste se jeter sur le jeune homme, la plus vieille paniqua. Elle se dépêcha alors d'enfiler un peignoir en fine soie et prit Nae So par le cou pour la dégager du jeune homme qu'elle ne trouvait d'ailleurs plus du tout intéressant. Un homme n'étant pas capable de se défendre et de dominer une femme n'est pas digne d'en être un. Seulement, elle ne souhaitait pas sa mort tout de même. Incapable de maîtriser sa colère contre la coréenne, Ming Zhu commença à pousser la gueulante dans sa langue natale.

-Espèce d'idiote! Comment oses-tu perturber mes rendez-vous comme ça! T'es tarée ou quoi? Tu veux le tuer?

La chinoise s'accroupit à côté du faiblard et tenta de soigner quelques plaies avec les moyens du bord. Elle grogna par la suite, soupirant son agacement. Elle fit relever le jeune homme, lui jeta ses fringues à la figure, feignant de ne pas faire attention à la rageuse qui démolissait son mur. Elle poussa l'homme en dehors de la pièce et ferma celle-ci à clé. Elle s'approcha de la plus jeune et le poussa violemment contre le mur, la plaquant fermement.

-Ici tu ne fais pas la loi! Je suis ton ainée! Et en entrant de cette façon tu ne me respectes pas! Que tu ais mal à cet instant même, je m'en fiche parce que j'ai juste envie de te faire encore plus mal!

Et pour appuyer ses dires, elle pressa fortement sa main sur le poing blessé de son opposée, plantant son regard hargneux dans le sien. Elle laissa passer quelques secondes avant de s'en vouloir et de l'emmener dans une salle de bain pour panser ses plaies. Il valait mieux arrêter de faire trop de bruit au risque d'énerver Tao. Déjà qu'elle aurait dû se trouver dans ses appartements pour y faire l'amour plutôt que dans les quartiers généraux. Il ne valait mieux pas qu'il l'apprenne.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'immortelle jouissance [NC -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passion immortelle (song of love)
» Yachka, la Reine Immortelle.
» Temps de peinture
» Rp pour la sorcière immortelle
» Arwen Undómiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP abandonnés
-