AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Don't worry, i'll always protect you. - Leyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Don't worry, i'll always protect you. - Leyan   Mer Nov 13 2013, 23:35


S'il y avait bien une chose qu'il fallait éviter de faire c'était de s'en prendre à Leya. Sauf si on avait besoin de se faire massacrer. Parce que oui, Elian pouvait devenir assez dangereux lorsqu'on s'en prenait à sa belle. Parce qu'elle était la chose la plus précieuse qu'il avait. Et là tout de suite maintenant il était assez sur les nerfs, enfin, il avait l'air moyennement décontracté. Il se dirigeait vers le musée où Leya travaillait, elle allait finir dans peu de temps. Pourquoi est ce qu'il la cherchait ? N'avait il donc pas confiance en elle ? Ou bien était il trop parano qu'il lui arrive quelque chose ? Non, il n'en était pas là, pas encore haha. S'il la cherchait ce soir c'est parce qu'elle l'avait appelé à sa pause. Parce qu'une bande de jeunes avait décidé de l'emmerder aujourd'hui. Parce qu'ils la cherchaient et que bien qu'elle soit franche et qu'elle ait du caractère, face à quatre ou cinq racailles elle ne pourrait pas grand chose. Parce que d'après ce qu'elle avait dit ils étaient plutôt lourds. Elle pourrait leur dit ce qu'elle voulait ils seraient capables de répliquer autre chose. Enfin bref. Elian n'avait pas envie qu'ils la suivent et continue de l'emmerder sur le chemin du retour. Aussi il lui avait promit au téléphone qu'il viendrait la chercher à la fin de la journée. N'était ce pas un comble pour un terroriste de vouloir protéger quelqu'un de cette manière ? De s'inquiéter de cette façon ?Un peu. Mais Elian en avait rien à foutre de ce qu'on pouvait penser. Elle était la seule personne au monde qu'il ne voulait pas perdre. Elle était bien plus important que sa propre vie. Et s'il était terroriste, c'était avant tout pour toucher le gouvernement et son père. Oui, essentiellement, il n'était pas si mauvais que ça au fond. Même s'il ne le montrait pas véritablement. Il n'y avait que Leya qui voyait ce côté de lui. Elle était une des rares avec quelques amis proches. Et elle était la seule pour qui il s'inquiétait, en vérité.

Alors il était là entrain de marcher vers ce grand musée où elle travaillait. Une cigarette coincée entre les lèvres, qu'une main éloignait de temps en temps, histoire qu'il recrache la fumée. L'autre était planquée dans la poche avant de son jean, tenant son portable. Il le sortit d'ailleurs pour regarder l'heure, mh, il avait encore un peu de temps devant lui. Elian avançait d'un pas tranquille, il était habillé assez sombrement, pour changer, il était rare pour lui de porter des vêtement colorés, le noir et le blanc lui allant suffisamment bien. Il s'en contentait. Il n'était pas très difficile en matière de fringues. Le jean était ce qu'il y avait de plus confortable selon, ni trop serré ni trop large, juste bien. Enfin qu'importe. Ce n'était pas vraiment le moment de parler style vestimentaire. Le jeune homme était arrivé devant le musée. Il se posa sur les escaliers de la maison d'à côté. Caché par l'ombre du soir, la nuit commençait à tomber. Tant mieux, il pourrait observer sans être vu et intervenir au bon moment. Parce qu'il voulait connaître les visages de ceux qui s'amusaient avec Leya. Il retenait assez facilement les visages, alors s'ils devaient les recroiser, il sauraient qui ils sont. Peut être qu'ils feraient des recherches sur eux, tout dépendrait de comment ils se comporteraient ce soir là. Elian finissait sa cigarette en observant la rue, pratiquement vide, il n'y avait pas grand monde aux alentours du musée à cette heure ci. Il vit un petit groupe de mecs attendre sur le trottoir d'en face, supposant qu'ils s'agissait de ces gamins. Ils semblaient être entrain de jubiler à l'idée de voir Leya apparaître. Elian eut un sourire en coin, si seulement ils savaient, peut être qu'ils seraient déjà rentré chez eux.

C'est alors que la porte du musée s'ouvrit pour laisser passer sa belle. Elian l'observait de loin, ça faisait un peu stalker dit comme ça, mais non, loin de là. Rapidement le groupe de jeune se rapprocha d'elle et le terroriste les suivit du regard. Il resta un moment sans bouger qu'il entende l'un des jeunes hausser le ton, mauvaise idée. Le jeune homme se releva, jeta son mégot au sol et se rapprocha d'eux avant de se racler la gorge une fois à leur hauteur. Le plus jeune venait de lever la main vers Leya en lâchant une insulte, Liar lui attrapa le poignet, l'arrêtant dans son élan. Il parla alors d'un ton sec et froid « Tu veux un coup de main peut être ? » Le jeune qui allait reprendre la parole se stoppa net et tourna le regard vers Elian, la bouche à moitié ouverte. Le terroriste sourit légèrement en coin en voyant sa tête, oui, il se foutait de sa poire. Il le relâcha et se plaça alors juste devant Leya, il ne savait pas exactement ce que ces abrutis lui avaient dit juste avant mais elle semblait un peu bouleversée. Elian posa son regarde noir sur le petit groupe qui commençait déjà à reculer. Que de la gueule finalement hein ? Celui qui avait haussé le ton sur Leya quelque secondes plus tôt tenta de prendre la parole mais Liar le coupa net dans son élan « Ta gueule. Dégage avant que je m'énerve. Et embarque ta bande de potes avec toi. Le prochaine fois que tu lèves la main sur elle je te laisserait pas partir en bon état » Elian les fixa alors lorsqu'ils partir presque en courant, il soupira et se tourna vers sa belle. Il l'attira contre lui pour la prendre dans ses bras doucement. « Tu n'as rien hn ? C'est fini.. » Le ton de sa voix était bien plus calme et plus doux que précédemment. Il savait qu'elle n'avait rien mais la question était sortit naturellement. Il baissa alors les yeux sur elle pour s'assurer qu'elle allait bien. L'inquiétude l'envahissait encore, il était tout de même rassuré de constater qu'elle n'avait rien.


Dernière édition par Kwon Elian le Ven Nov 15 2013, 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, i'll always protect you. - Leyan   Ven Nov 15 2013, 06:42

S’étirant, Leya était dans les parties du musée réservées au personnel, échangeant sa chemise à l’effigie de l’endroit où elle travaillait pour remettre son t-shirt et reprendre sa veste et son écharpe. Elle avait eu une grosse journée, ce matin elle avait servie de guide à une classe d’enfants âgés entre 9 et 12 ans et il était plutôt dur de les intéresser à des choses anciennes. Quoi que tous, étaient surexcités en voyant squelettes de dinosaures et momies, comparant ça à divers films américains. Normalement cela ne faisait pas vraiment partie de son contrat, mais Leya n’avait pas refusé, aimant beaucoup faire découvrir sa passion pour les temps anciens, les objets et leurs histoires, l’art de l’époque. Ensuite elle avait enchaîné avec de la restauration d’œuvres et cela pendant une grosse partie de l’après-midi. Et c’est à ce moment de la journée que le véritable problème avait commencé. La jeune femme travaillait dans des zones ouvertes au public avec seulement une partie fermée et sans trop savoir comment, un jeune qui n’aurait jamais mis les pieds au musée de sa vie, l’avait vu et ne l’avait pas lâché pendant bien une bonne heure, l’appelant, la sifflant et lui faisant des propositions assez salaces et pas vraiment encourageante à sortir le soir tout seule. La jeune fille avait finalement prévenue la sécurité et bien qu’il fût raccompagné à la sortie, il lui avait bien fait comprendre qu’il l’attendrait avec des amis à lui.

Leya n’était pas vraiment peureuse, mais face à trois ou quatre types plus grands qu’elle, elle n’avait aucune chance. Alors à sa pause, vers 18h, elle avait appelé Elian, lui demandant de venir la chercher, lui expliquant la situation. Elle ne voulait pas le voir se battre, parce qu’elle savait qu’il n’hésiterait pas à le faire, mais elle avait vraiment besoin de lui. Il lui avait assuré qu’il serait là et elle espérait vraiment qu’il ne serait pas en retard. Saluant ses collègues de travail, elle avait quitté les lieux par une petite porte qui était juste à côté de la grande porte principale, habituellement grande ouverte durant la journée et avait descendu les marches. Elle les avait vus s’approcher immédiatement et elle n’avait pas eu le temps de voir si Elian était là. Le mec qui la harcelait dans le musée était en tête, il était sans doute plus jeune qu’elle et il cherchait à se faire plus grand. Parce qu’insulter et vouloir agresser une jeune femme c’était faire comme les grands voyez-vous ? « Tu fais moins la fière sans les vigiles hein ? Allez, je te le propose une dernière fois, si tu m’suis, j’te promets que tu connaîtras l’extase » dit-il en riant grassement. Sa bande suivit le rythme, mais la jeune femme ne se laissa pas faire pour autant. « Désolée petit, mais vu ta grande gueule, je doute que tu puisses me satisfaire. Plus on cause, plus elle est petite, on ne te l’a jamais dit ? » Elle venait de lui rentrer dedans avec force, s’attaquant directement à sa virilité devant ses potes et elle savait qu’elle allait s’en prendre une. D’ailleurs il leva la main dans sa direction, prête à la frapper. « Sale pute ! Tu vas moins faire la maligne quand j’vais te … » Fermant les yeux, elle attendait le coup et la suite de sa phrase, mais rien ne vient. La voix qu’elle entendit la rassura immédiatement. Elian. Il était là.

Alors qu’il se plaçait devant elle pour la protéger, elle s’accrocha à sa veste, posant sa tête contre son dos, attendant que ça se finisse et le retenant aussi. Elle ne voulait pas qu’il se batte, elle voulait qu’il la prenne dans ses bras, qu’il la rassure. Finalement, il n’eut même pas besoin de lever la main, juste à les menacer, afin qu’ils partent sans demander leur reste. Elle était sûre que ceux-là, elle ne les reverrait plus jamais. Elle le lâcha alors qu’il se retournait pour la prendre dans ses bras et l’enlaça, se serrant contre lui. Elle hocha la tête et releva la tête vers lui en souriant légèrement. « Ça va, maintenant que tu es là, ça va. J’ai eu peur que tu ne sois pas encore arrivé. Tu m’as évité une bonne gifle je pense. » Elle se redressa et posa ses lèvres contre les siennes, l’embrassant tendrement tout en glissant ses mains dans les poches arrières de son jean. Elle prolongea le baiser pendant quelques secondes avant de se reculer légèrement. « Merci d’être venue me chercher. J’ai hâte d’être à la maison, j’ai froid. » Elle se recule afin de le prendre par le bras et lui sourit, commençant à marcher, se collant à lui. « Alors dis-moi, ta journée s’est bien passée ? J’ai travaillé avec des enfants ce matin, je leur ai fait visiter le musée et ce n’était pas de tout repos. Notre enfant sera plus sage et plus calme. » dit-elle, moue sur les lèvres avant de le regarder en riant. « T’inquiète pas, ça sera pas avant plusieurs années. Mais quand même. » Elle lui sourit, continuant à marcher. « Je veux prendre un bain en rentrant. Et manger japonais. Et regarder un dessin animé. » Elle lève la tête vers lui. « On aura le temps de faire tout ça ? Je ne travaille pas demain matin et je n’ai pas cours non plus. Ça va être une journée plus tranquille. » Rien que d’y penser, elle avait hâte. Elle voulait se lever tard demain et rester avec Elian qui travaillait directement à la maison. Une matinée parfaite quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, i'll always protect you. - Leyan   Mer Nov 20 2013, 16:02


Le gamin qui allait s'en prendre à Leya avait absolument tous les points pour se prendre une bonne raclée. Il avait levé la main sur elle en l'insultant en prime. De quoi énervée Elian en moins de deux secondes. Il ne supportait vraiment pas qu'on puisse s'en prendre à elle. Et elle l'avait appelé pour qu'il vienne la chercher. Alors il était venu sans même réfléchir. Il s'était planqué dans un coin d'abord pour observer, mais rapidement les choses tournaient mal. Le jeune venait de lever la main sur Leya en lâchant une insulte. Insulte qui n'avait absolument pas plut à Elian. Et il comptait lui faire quoi hn ? Petit con. Elian avait attrapé son poignet avant de lui lancer un regard froid et de le virer vite fait bien fait. Il n'eut pas besoin de lever la main sur lui et ses potes. Tant mieux, il savait que Leya n'aimait pas qu'il se batte. Mais il y a des fois où c'est nécessaire et il n'aurait pas hésité là à leur mettre une raclée. Elle s'était accrochée à lui et il savait que c'était pour se protéger mais aussi pour le retenir. Finalement il se contenta de menacer les plus jeunes, les regardant partir avant de se tourner vers sa belle et de le prendre dans ses bras. S'assurant qu'elle n'avait rien. Si elle devait être blessée il serait capable d'envoyer valser tout et n'importe quoi. Même si là elle n'aurait pas eut plus qu'une gifle. Enfin c'était ce qu'elle venait de dire. Elian savait très bien que s'il n'avait pas été là il l'aurait trouvé dans un état assez pitoyable et triste. Il ne préférait même pas se l'imaginer. Elle allait bien, c'était tout ce qui comptait. « Si tu vas bien alors c'est parfait » Il baissa les yeux vers elle et lui sourit doucement avant de répondre à son baiser, le prolongeant tendrement en la serrant contre lui. Bizarrement il n'était plus si énervé que ça. Elle avait le don pour calmer ses nerfs assez rapidement, enfin avec un moyen comme celui ci qui ne se calmerait pas, hn ? Il la regarda lorsque leur lèvres se séparèrent et lui sourit à nouveau. « Rentrons vite alors » Il ne voudrait pas qu'elle meurt de froid.

Il la laissa reculer et la lâcha doucement avant de mettre ses mains dans ses poches. Il avança alors en écoutant ses mésaventures, un sourire aux lèvres, il rit doucement à la fin. Leur enfant hein ? Il savait qu'elle y pensait, même si ce n'était pas pour tout suite. Ça ne l'effrayait pas, non loin de là, il serait ravi de fonder une famille avec elle. Le soucis, c'était son métier, si on peut appeler ça comme ça. Il ne savait pas s'il serait encore capable de les préserver de ce monde là quand ils seraient trois. Il doutait déjà du fait qu'il n'arriverait jamais rien à Leya. Ou alors devrait il arrêter ? Non, parce qu'en un sens, en étant au cœur du mal, au cœur de cette organisation, il savait tout. Il connaissait les points d'attaques, les manières de faire, tout. Et il s'en servait pour protéger sa belle. La faisant rester à la maison parfois lorsqu'il savait qu'une bombe, même minuscule pourrait être posée à tel ou tel endroit. Il espérait au fond que la guerre cesse, mais ne pouvait s'empêcher de continuer ce qu'il voulait, l'esprit de vengeance. Il lui sourit alors et la regarda lorsqu'elle annonça le programme de la soirée, ou du moins ce qu'elle aimerait faire. Ça ne serait pas infaisable, au contraire. Le jeune homme continua de marcher tranquillement. « Plutôt mouvementée ta journée hn ? Moi ça a été, comme d'habitude quoi. » Il lui sourit à nouveau « Je penses qu'on devrait pouvoir faire tout ça oui » Sans trop de difficultés d'ailleurs. Liar marcha avec elle encore un petit moment avant d'arriver. Le fait qu'elle ne travaille pas le lendemain était une bonne chose, lui n'avait pas trop de choses à faire en ce moment, il pourrait lui consacrer tout son temps. Même s'ils habitaient ensemble, ça devait faire une semaine, qu'ils n'avaient pas passer une journée sans que l'un n'ait quelque chose à faire.

Il s'arrêta une fois chez eux, après traversé l'allée du portail à la porte d'entrée, et lui ouvrit la porte, la laissant rentrer en première dans la maison. Une fois rentré il enleva sa veste pour l'accrocher et retira ses chaussures, lorsqu'elle eut fini de faire de même il l'attrapa, passant un bras dans son dos et l'autre derrière ses genoux, et la souleva telle une princesse avant de se diriger vers la salle de bain. « Aller à l'eau » Elle voulait prendre un bain non ? Elian rit doucement et la reposa une fois dans la salle de bain, la gardant tout de même dans ses bras il glissa une main sur sa joue avant de l'embrasser avec douceur. Prolongeant le baiser quelques instants il se recula ensuite lentement pour la lâcher et faire couler l'eau dans la baignoire, ajoutant un produit moussant, parce qu'il savait qu'elle aimait bien ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, i'll always protect you. - Leyan   Mer Déc 04 2013, 16:11

Face à quatre jeunes, Leya savait qu’elle avait plus de chance de s’en prendre une et peut-être même de se faire embarquer, plutôt que de réussir à se défendre toute seule. Alors elle avait préféré appeler Elian, lui expliquant la situation et lui demandant de venir la chercher ce soir quand elle finirait son travail au musée. Elle ne voulait pas spécialement voir son homme se battre avec une bande de jeunes et il savait qu’elle n’aimait pas ça, avec un peu de chance ça ne dégénérait pas jusque-là. Non pas qu’elle craignait pour sa vie face à ces jeunes, elle le savait capable de les terrasser un par un pour la défendre. Quand elle était sortie du musée, elle ne l’avait pas vu, mais avait eu son attention vite attirée par le jeune homme de toute à l’heure et de ses potes. À une proposition déplacée, elle répondit sarcastique, s’attaquant à sa virilité et encaissa une insulte avant de voir une main se lever. Fermant les yeux, elle s’attendait à recevoir un coup, mais à la place, elle entendit la voix d’Elian, visiblement peu heureux qu’on l’insulte et qu’on veuille poser sa main sur elle. Se cachant derrière lui, elle le retient en même temps, ravie qu’il soit là et peu désireuse qu’il en vienne aux mains. Mais finalement il arrive à leur faire comprendre qu’ils n’ont pas intérêt à revenir, dans leurs intérêts. Elle les entend déguerpir sans dire un mot et releva la tête alors qu’Elian se tourna vers elle. Lui souriant, elle passa ses bras autour de sa taille, se serrant contre lui, lui assurant qu’elle allait bien maintenant qu’il était là. Elle se redressa et posa ses lèvres contre les siennes, l’embrassant doucement, tentant en même tant d’apaiser son énervement. Séparant ses lèvres quelques secondes après, elle lui sourit avant d’attraper son bras, se collant contre lui. Direction la maison !

Pendant leur trajet, elle lui raconta sa journée qui avait été mouvementée et en vient même à parler de leur futur enfant. Elle y pensait de temps en temps, pas tout de suite forcément, mais elle savait que c’était bien avec Elian qu’elle voulait fonder une famille.  Elle ne pouvait pas imaginer sa vie avec une autre personne ou tout simplement sans lui. Elle hocha la tête, affirmant ce qu’il venait de dire et sourit. Elle sautilla légèrement, serrant son bras contre elle. « Han trop bien ! Enfin une soirée rien qu’à nous. » Elle enlaça sa taille, marchant presque en crabe, et leva la tête vers lui. « Ça fait longtemps qu’on a pas eu de soirée comme ça, avec mon travail et mes cours qui me prennent mes matinées le plus souvent. On va pouvoir rester au lit plus longtemps ! Et prendre un petit déjeuner tous le deux. » Elle rit légèrement avant de mettre une de ses mains dans ses poches pour prendre la sienne et marcha sagement et tranquillement jusqu’à chez eux. Ils vivaient ensemble depuis quelques mois, mais avaient du mal à se croiser avec son dossier pour son master et son boulot au musée, elle avait des journées bien remplies. Mais elle allait pouvoir travailler à la maison concernant son master, une bonne nouvelle vu qu’Elian y travaillait lui aussi. Elle songea aussi à rendre visite à sa mère, l’ayant seulement au téléphone presque toutes les semaines pour s’assurer qu’aille bien, elle lui manquait un peu, la voyant tous les jours auparavant.

Une fois chez eux, elle attendit patiemment qu’Elian ouvre la porte et rentra avant de retirer son manteau, son écharpe et ses chaussures. S’étirant, elle retient un cri de surprise quand il l’attrapa pour la soulever comme une princesse, l’emmenant à la salle de bain. S’accrochant à son cou, elle le regarde avant de gonfler les joues. « Me jette pas dans la baignoire comme ça hein ! » Riant légèrement, elle en profita pour déposer un baiser sur sa joue juste avant qu’il ne la repose. Répondant au baiser, elle l’approfondit tendrement avant de le laisser reculer. Alors qu’il faisait couler l’eau, elle en profita pour aller chercher une bougie à la vanille dont elle aimait particulièrement l’odeur. L’allumant, elle revient dans la salle de bain et la posa sur le rebord large de la baignoire. Se tournant vers Elian, elle sourit. « T’as vu, on a même une bougie, comme dans les films ! » Souriant, elle tâcha d’enlever son gilet et son t-shirt et alors qu’elle déboutonna son jean, elle lui lance un regard. « C’est prêt ? » S’approchant de lui, elle jette un coup d’œil à l’eau. « Oh tu as mis de la mousse, j’adore ! » Elle déposa de nouveau un baiser sur sa joue et attendit qu’il verrouille le robinet, le bain étant assez remplie et finit de se déshabiller entièrement avant de sauter à moitié dans le bain. S’asseyant, elle remonta ses jambes contre elle et ferma les yeux. « Oh c’est super chaud, ça fait du bien. Je vais rester dedans toute la soirée. » Elle rouvre les yeux en riant et le regarde. « Il manque plus que toi pour que ça soit parfait ! Et un massage des épaules aussi, mais ça, c’est optionnel. » Elle lui sourit innocemment et s’adossa contre un rebord, attendant patiemment qu’il la rejoigne. « J’attends que tu t’installes pour m’allonger contre toi et ensuite je bouge plus. » Souriant, elle réfléchit un instant. « Je réfléchis déjà à un dessin animé … et à ce que je vais manger. » Un petit ventre sur pattes, voilà ce qu’elle était quand l’envie lui prenait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don't worry, i'll always protect you. - Leyan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't worry, i'll always protect you. - Leyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect
» Protect me from what I want (pv Mione)
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Je sais... vous en avez marre de mes problèmes de site web...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP abandonnés
-