AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Dim Jan 19 2014, 00:59

Il Nam ne s'était jamais retrouvé dans un tel état face à quelqu'un, mais il pouvait se le permettre devant son bien-aimé Sun Min. Avec lui, il était un autre homme, l'homme d'avant lorsque ses parents étaient encore en vie.  Son cœur se serrait lorsqu'il racontait son histoire à son chaton, sentant les larmes monter jusqu'aux coins de ses yeux, le plus Vieux se retenait de pleurer voulant paraître fort devant celui qu'il aimait, ne pas passer pour quelqu'un de fragile. Sa fierté en prendrait un coup s'il venait à fondre en larme dans les bras de son copain bien qu'il l'aime. Soufflant longuement pour calme ses envies de pleurer, Il Nam cacha sa tête contre le coup de minou avant de relever son visage vers celui-ci pour l'écouter raconter son histoire.
Fils d'un espion nord-coréen ? Lui ? Le terroriste n'en revenait pas, comment un si beau et adorable jeune homme comme lui pouvait être le fils d'un espion du pays ennemi à la Corée du sud ? Lui qui avait pensé que son amant était un être banal qui voulait protéger son pays simplement par vocation et non pas à cause de son histoire et bien il avait tout faux. Cela ne l'empêchait pas d'être amoureux pour autant.

A ce moment-ci, Il Nam détestait le père de minou, il avait osé faire ces marques sur le corps de son bébé bien qu'il s'en fiche un peu de ces cicatrices. Personne n'avait le droit de blesser la personne qu'il aimait, personne n'avait le droit de lever la main sur lui, ni une arme à moins de se faire exploser la tête par un petit ami trop protecteur cependant le terroriste ne connaissait pas encore son bien aimé à l'époque où ce dernier s'était fait tiré dessus. Par son père qui plus est, un père est censé aimé ses enfants, faire tout pour qu'il vive heureux sans manquer de rien et non pas faire de sa vie un enfer. Enfin c'est ce que le plus vieux pensait d'un père banal, ses pères étaient comme cela : aimant, prenant toujours soin de leur petit amour, il n'avait manqué de rien si ce n'est que de leur présence après leur décès. Le plus jeune avait perdu sa famille, il n'avait plus rien lui aussi, il ressemblait tellement à Il Nam cependant ils avaient prit des chemin différent. L'un avait décidé de venger la mort de sa famille en devenant terroriste alors que l'autre voulait protéger la population pour que cela ne leur arrive pas. Ils étaient si différents et pourtant, ils se ressemblaient tellement.

Gardant son bien-aimé contre son corps, le sud-coréen caressait son dos  avec douceur, regardant minou, Il Nam avait un regard triste en sa direction, regard qu'il n'arborait qu'en regardant les photos de sa famille. Il venait ensuite déposer ses lèvres contre celles de son amant, pour se calmer lui même ou essayer de réconforter son chaton. Un baiser doux, rempli d'amour et de tendresse qu'Il Nam s'efforçait de donner pendant une bonne minute avant de finalement quitter les douces lèvres de son bébé.

« Tu as vécu quelque chose de vraiment bouleversant, tu es vraiment courageux mon bébé. En tout cas je comprend ton choix, je n'allais tout de même pas te dire le contraire hein... J'ai beau donner la mort fréquemment et toi vouloir sauver des vies innocentes ça ne changera rien aux sentiments que j'éprouve pour toi. Mon bébé est courageux, il a enduré la souffrance des balles, il a survécu à quelque chose d'horrible, mon bébé est fort. » chuchota-t-il en fixant Sun Min dans les yeux.

Une larme coula inconsciemment le long de la joue du terroriste, sans savoir pourquoi. Etait-ce à cause de l'histoire de son amant ? La tristesse qu'il ressentait à cause de ses parents disparu ? Ou la fierté d'avoir un petit ami si courageux ? Il n'en savait trop rien mais cela état bon de pleurer de temps en temps.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Lun Jan 20 2014, 17:52

Il Nam ∞ Sun Min

Sun Min s'habituait aux caresses que lui procurait Il Nam, de toute manière, il n'allait pas restait toute sa vie avec ce complexe non ? Bien qu'il s'était fait une barrière avec ce handicape depuis tant d'années, son amant l'avait brisé par des touchers tendres en une seule nuit. Cependant, aucune autre personne pourrait agir comme l'aîné. C'était l'exception pour notre Arès, celui qui enfreint ce que l'étudiant avait instaurées. Ses nombreuses conquêtes pouvaient le confirmer, Minou était réglo sur leurs petites aventures. Ce soir là, il n'était pas avec ce genre d'inconnue, il était dans les bras de celui qui faisait chavirer son coeur. Il profita de la chaleur corporelle de son compagnon et de ses gestes amoureux. Il Nam était passionné, cela se ressentait lorsqu'il captura les lèvres du plus jeune pour un doux baiser, une intention si réconfortante pour Sun Min. Son coeur plus léger, il laissa la dernière larme se frayer un chemin sur sa joue afin de voir en toute netteté le visage de son amant. Il remarqua à son tour, son regard morose laissant le cadet coupable de son état.

Les paroles du plus vieux réchauffaient le coeur de Minou, il appréciait fortement de recevoir ses compliments. Même si tout était vrai dans ce que disait Il Nam, notre jeune homme pensait toujours qu'il aurait pu ce jour là, arriver plutôt et protéger sa soeur du mieux qu'il pouvait ! Quel âge aurait eu t'elle aujourd'hui ? 16 ans ? Sans cesse le plus jeune se demandait quel genre de frère il serait ! Possessif ? Suivant sa cadette partout afin qu'elle ne puisse pas faire de drôles de rencontres ? Il lui dirait selon son expérience, comment les garçons se comportent, toutes ces choses de la vie... Au lieu de ça, il s'occupe de sa mère qui n'avait pas toute sa tête. A chaque visite c'était la même sérénade. Il lui demandait comment elle allait et elle répondait par le mot "désolé". Minou comprenait parfaitement qu'elle connaissait la véritable identité du chef de la famille, mais il ne lui en tenait pas rigueur. Elle n'y était pour rien... Comment protester contre un mari terroriste ? Sun Min savait pertinemment que si sa chère et tendre mère avait pris cette décision d'emmener ses enfants loin de ce monstre, elle aurait fini par payer ! Une voix sans issue malheureusement... L'étudiant tentait toujours à plusieurs reprises, de la pardonner, mais hélas sa génitrice était coincée dans son monde immergé de regrets.

Le souffle chaud de l'aîné frappait de plein fouet les lèvres du plus jeune, Minou aimait cette sensation, ces doux chuchotements et le regard de son amant plongé dans le sien. Malgré tout, il détachait ses yeux des siens, observant qu'une larme parcourrait la joue du terroriste. Sans plus attendre, le jeune Arès plaqua sa bouche afin de récolter celle-ci lui donnant un goût légèrement salé sur ses parcelles. Il ferma les paupières face à ce contact si délicat. L'une de ses mains sur l'autre joue, il resta un petit moment dans le silence avant de le briser de sa voix frêle.

- Il Nam... lui chuchotait-il à l'oreille.

Il se recula pour déposer son regard dans le sien et caressa cette fois si ses deux joues de ses deux pouces.

- Gomawo (merci) !

Un autre laconique baiser, il se blottit confortablement contre le corps si chaud de son compagnon en enroulant ses bras autour de sa taille. Ses lèvres se mirent à picoter son épaule parfaitement musclée, Minou désirait tant imprégner la douceur de sa peau sur ses parcelles. C'est ainsi qu'il les remonta dans son cou, le long de sa mâchoire puis furtivement sur les siennes. Les battements de son coeur se faisait plus virulents, surtout lorsqu'il finit par lui avouer d'un regard timoré ancré dans le sien...

- Je t'aime !

Code by Silver Lungs


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Ven Jan 24 2014, 21:37

Il Nam se sentait bête de pleurer face à l'homme qu'il aimait, personne ne l'avait jamais vu dans un tel état. A chaque fois que le plus vieux lâchait quelques larmes, il était toujours seul mais cette fois c'était différent il se sentait bien avec son petit ami et savait qu'il pouvait agir autrement avec minou. Ce n'était pas parce que le coréen était un terroriste qui assassinait de pauvres innocents qu'il n'avait pas de cœur. Comme on dit, sous un gros dur se cache un cœur tendre. Ce qui était le cas pour Il Nam bien qu'il ne voulait pas se l'avouer.

La tendresse que lui donnait son amant faisait battre son cœur rapidement, tellement fort qu'il cru même mourir tant cela était anormal pour lui. La tête contre celle de Sun Min, il laissait le plus jeune sécher ses larmes qui coulaient contre son gré. Le terroriste avait essayé de réconforter comme il le pouvait n'étant pas doué pour cela cependant, le plus jeune avait finalement arrêté de pleurer à cause de sa propre histoire.

«  Je t'aime moi aussi mon petit ange. » Lui dit-il avec une voix mi-froide, mi-douce.

Le plus vieux passait ses mains dans les cheveux de son petit-ami, le visage un peu moins triste que tout à l'heure. Il lui offrit par la suite un doux baiser pour lui prouver son amour. Ce « je t'aime » qu'il venait de lui dire était sorti tout naturellement d'entre ses lèvres. Le terroriste ne se pensait pas capable de sortir ce mot d'amour aussi souvent en une soirée mais cela était plus fort que lui, il aimait le dire à son chaton car il savait pertinemment que cela lui arracherait un léger sourire, que cela le rendait heureux.

Le plus vieux savait qu'il fallait qu'ils finissent par dormir cependant il refusait de quitter son amant sachant pertinemment que le lendemain, le terroriste finirait par partir sans prévenir malgré qu'il reviendrait rapidement voir la personne qui faisait battre son cœur Demain, Il Nam redeviendrait le terroriste qu'il était, un malfrat qui s'en foutait de tuer de pauvres innocents tout cela par vengeance, pour faire payer au gouvernement ce qu'il avait osé faire à sa famille. Il savait que Sun Min ne comprenait pas réellement pourquoi il faisait tout ce mal autour de lui par simple vengeance malgré qu'il connaisse son histoire mais cela importait peu le plus vieux. Il était au courant que sa relation naissante avec son chaton pouvait attirer des ennuis à ce dernier mais cette nuit il oubliait tout, absolument tout. Il oubliait les conséquences de leur amour et profitait de la présence de son bébé.

« Bébé, demain sera un autre jour alors profite de ma présence, tu sais qu'on devra encore se courir après, le gentil contre le méchant, enfin faire semblant. Même si on agira comme avant n'oublie pas que désormais tu es à moi et que je t'aime. » Chuchota-t-il à l'oreille de son bébé avant de recouvrir leur deux corps avec une couverture. « Tu peux dormir si tu veux. »


Spoiler:
 



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Dim Jan 26 2014, 00:05


Enfin il a fini par lui avouer, lui avouer ces fameux trois petits mots qui en disaient long. C'était bien la première fois de sa vie qu'il les prononçaient. Depuis la fusillade, Sun Min ne possédait aucun souvenir des moments de tendresse qu'il avait partagé avec ses proches, ni même dans seul "je t'aime" qu'il aurait pu dire sa mère. Durant toutes années passées dans la souffrance, il n'est jamais tombé amoureux au point de prendre son courage à deux mains et faire des aveux. Evidemment il y a les petites amourettes du lycée, mais Minou arrivait parfaitement à échapper à ce calvaire. En effet, il était très mal alaise avec ce genre de paroles et lorsqu'une fille venait à lui avouer ses sentiments, parfois il acceptait en se montrant toujours aussi froid, mais romantique envers celle-ci, ou alors il traçait son chemin comme si de rien était. Certaines détestaient ce trait de caractère que possédait notre Ares et n'hésitaient pas à faire surgir des rumeurs, d'autres appréciaient, car elles n'avaient rien à lui donner en retour. Et puis il y eu ce fameux jour où il avait rencontré le terroriste, là où la donne avait changé voir même totalement changé ! C'était bien la première fois qu'il se montrait aussi intimidé envers un gars. Ce jour là, il s'était mis en tête qu'il ne porterait pas Il Nam dans son coeur tant dis que celui-ci disait bien le contraire. Il lançait ses battements virulents dont Sun Min ne pouvait arrêter et bien sûr, le plus jeune trouva cette excuse minable pour haïr l'aîné.

Hors ce soir, il était dans ses bras, bien blotti et soulagé de lui avoir avoué enfin qu'il l'aimait. Son petit coeur calmait peu à peu ses pulsations et ses lèvres se mirent à trembler légèrement jusqu'au moment où un sourire parcourrait celles-ci, suite à la réponse d'Il Nam. Minou était aux anges, son regard s'illuminait dans celui de son amoureux. Les mains de plus vieux se glissaient dans ses cheveux incitant notre Ares à fermer les paupières histoire d'en profiter davantage, puis il sentit les parcelles alléchantes de son compagnon sur les siennes. Notre jeune homme se laissa charmer par ce doux baiser quand soudainement, son amant lui rappela le rôle que les deux hommes possédaient. L'un étant un Ares et l'autre un terroriste, Sun Min se sentait triste sur ce sujet. Si seulement l'un des deux pouvaient rejoindre l'autre, alors tout serait aussi simple. Cependant, chacun d'eux avaient leur propre raison d'appartenir à leur camp. Minou ne se voyait pas agir comme un terroriste et s'en prendre à des innocents. Même en connaissant les raisons de son petit ami à vouloir se venger, il trouvait que ce n'était pas un prétexte de s'en prendre à de pauvres gens. Cependant, il n'y a rien à faire malheureusement... Minou aime tellement Il Nam qu'il devra faire quelques sacrifices sans pour autant oublier son rôle d'Ares. Il sait que tôt ou tard, il devra l'arrêter pour ses actes infâmes ou que le terroriste devra mettre un terme à leur amour interdit. Cela fendait le coeur de notre étudiant, mais il préférait chasser très loin cette pensée, accorder cette nuit à son seul et véritable amour. C'est ainsi qu'il plongea une nouvelle fois son regard dans celui de l'aîné et posa sagement son index sur ses lèvres.

- Il Nam... juste... juste profiter ce soir ok ? Ne pas parler du lendemain... Je... je veux profiter de toi, de tes mots doux, de tes "je t'aime"... S'il... s'il te plaît. lui murmurait-il.

Sun Min glissait à présent son doigt sur la joue de son amant, ramenant les autres afin de caresser celle-ci avec tendresse sans détacher ses yeux des siens. Par la suite, il se mit à parcourir son torse si joliment dessiné du bout de ses doigts, traçant un chemin vers son ventre. Son regard accompagnait ses gestes et se déposa sur ses abdos, incitant notre Ares à rougir de plus bel. Toujours dans des gestes légèrement timorés, il remonta ses caresses sur ses hanches pour finir son parcourt sur ses fesses, où il entreprit de savourer les courbes si parfaites.

- Tu... tu es tellement beau. finissait-il par lui avouer d'une voix timide.

Code by Silver Lungs


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Dim Jan 26 2014, 02:49

Le plus vieux regrettait ses paroles, il regrettait d'avoir fait rappeler leur rôle respectif à lui ainsi que son amant, son petit bébé. En vérité, il se foutait pas mal des conséquences de leur amour interdit, il préférait profiter des petits moments de tendresses qui n'appartenaient rien qu'à eux. Le cœur de Il Nam n'avait cesser de battre de façon irrégulière ce soir, jamais il ne s'était senti comme cela sûrement car il n'était jamais tombé amoureux auparavant. Lorsqu'il était plus jeune, le terroriste n'était pas la coqueluche du lycée ou même du collège bien qu'il aurait pu avec son physique de rêve, le seul problème était son appartenance à une famille homosexuelle. C'était simplement cela qui empêchait le plus vieux d'accéder à une popularité époustouflante. Mais cela ne le gênait pas de ne pas être aimé de tous, ce qui le gênait et l'énervait au plus haut point était que l'une ose de moquer ou insulter ses deux pères. Il s'était souvent demandé ce que cela avait de différent d'avoir deux parents du sexe masculin plutôt qu'une mère ainsi qu'un père. L'amour qu'ils lui portaient valait toutes les mamans du monde et Il Nam n'aurait voulu échanger cela pour rien au monde tant il avait été heureux à leurs côtés. Depuis que ses parents étaient décédés, il ne s'était jamais senti aussi bien que dans les bras de son petit-ami. Sun Min était la perle rare qui réussissait à faire battre son cœur, celui qui le rendait étrange, qui le changeait... Non celui qui faisait ressortir l'ancien Il Nam.

Les mains du terroriste étaient toujours dans les cheveux du plus jeunes, ils étaient doux et agréables à toucher, en plus de cela ils sentaient extrêmement bon. Ses mains descendirent cependant dans le dos de son amant pour le garder précieusement dans ses bras comme s'il craignait que son bébé ne s'enfuit à toute jambe bien qu'il n 'avait aucune envie de s'en aller. Il Nam voulait rajouter quelque chose après sa première intervention sur le lendemain de cette magnifique soirée en amoureux cependant il fut stopper par le doigt de Sun Min qui venait se loger contre les lèvres du sud-coréen. Entrouvrant celles-ci, le plus vieux prenait le doigt du plus jeune dans sa bouche avant de le laisser ressortir doucement. Il n'aimait pas réellement que l'on l'empêche de s'exprimer librement, mais il le faisait comprendre à son bébé avec plus de douceur que les autres.

« Tu as raison mon bébé, ne pensons pas à demain. Tu es mon petit prisonnier cette nuit. » chuchota-t-il au creux de son oreille.

Les doigts de son petits ami s'amusèrent à glisser sur le corps de Il Nam ce qui lui arracha un doux soupire de bien être. Il aimait que les mains de son bien aimé se pose sur son corps musclé, il s'amusait à voir le cadet découvrir le corps du plus vieux, il trouvait cela aussi adorable en sachant que cela était le premier mort masculin qu'il touchait avec envie. Il Nam ne suivit pas le mouvement de Sun Min et profitait simplement de ces caresses divines tout en soupirant de temps à autres ainsi qu'en lui chuchotant des mots doux à l'oreille.

« Tu es aussi beau mon bébé. Tu es ma perfection, mon rayon de soleil, mon tout, mon équilibre. » Lui chuchota-t-il à l'oreille.

Finalement, le plus vieux se cacha sous la couette obligeant son bien-aimé à venir le rejoindre sous la couette pour le cajoler, l'embrasser, le câliner.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Dim Jan 26 2014, 12:00


Minou ronronnait presque sous les caresses de son amant, mais il se contentait de fermer ses paupières. Le souffle chaud d'Il Nam près de son oreille faisait frissonner chaque parcelle de son corps. Il aimait tellement le sentir si proche de lui, ses mots doux à l'oreille. Sun Min profitait pleinement, sachant très bien qu'il ne sera pas toutes les nuits dans les bras de son petit ami. Le plus jeune n'osait guère y songer, il se laissait fondre par la voix rauque de son aîné. Il émit un petit quand celui-ci prononça le mot "prisonnier". Notre jeune homme était aux anges, même si ce n'était pas crédible qu'un Ares soit le prisonnier d'un terroriste, il s'en foutait. A cet instant, il désirait être prisonnier de leur amour jusqu'à la fin de sa vie, il se sentait si bien, avec lui.

- Je veux être ton prisonnier jusqu'à la fin de nos vieux jours Il Nam. disait-il calmement sans un seul bégaiement.

Peu à peu, Minou prenait de l'assurance ce qui le poussait à parler plus librement. Il ne s'était jamais autant senti alaise envers l'un de ses proches. Sun Min était ravi d'avoir ouvert son coeur à Il Nam, que le plus vieux soit l'exception, le seul homme de sa vie qui a le droit de l'approcher, de l'embrasser, de l'enlacer et touts ces gestes qui en disaient tant. Le jeune Ares n'hésitait plus à parcourir le corps de son amant et c'est ainsi qu'il entreprit ses caresses. C'était bien la première fois aussi, qu'il se mit à complimenter un homme, surtout avec autant de sincérité. Certes il possédait cette aptitude envers les femmes afin de les charmer, mais parfois il n'était pas intéressé par leur physique.

A son tour, l'aîné se mit à le complimenter, obligeant l'étudiant à rougir davantage. Celui-ci ne se cachait plus, il avait décidé de dévoiler son embarras auprès du terroriste, qu'il soit ridicule ou non. Minou se contenta seulement de faire une petite moue, puisqu'il n'était pas d'accords sur certains points comme par exemple "sa perfection". Sun Min n'était pas parfait, loin de là, il gueulait tout le temps, ne contrôlait peu son impulsivité en dehors du boulot et par dessus tout il était très sensible.

- Ne pas dire ces choses... je suis loin d'être parfait Namou...

Namou ? Notre Ares était plutôt satisfait de ce petit surnom, qu'il prit la décision de baptiser son compagnon ainsi lorsqu'il se tiendrait dans ses bras. Il ne savait pas comment appeler son petit ami, car après tout il n'a jamais été officiellement en couple. Avec ses conquêtes de lycée, c'était plutôt mon bébé ou ma princesse, mais avec un homme, c'était encore plus délicat. Puis il y avait ce petit surnom tendre qu'il avait entendu auparavant "Mon coeur". Par conséquent, il frôla les lèvres d'Il Nam avec les siennes.

- Mon coeur... lui soufflait-il.

Un sourire sur ses fines parcelles, il se mit à rejoindre son amant sous la couette après avoir ôter son pantalon. Une autre expérience pour le plus jeune qui n'avait jamais partagé un lit avec un homme, ni même avec un seul boxer sur les fesses aussi près d'une personne de même sexe. Toujours un tantinet timide, il se glissa une nouvelle fois dans les bras de l'aîné en entrelaçant leurs jambes afin de bien se caler. Sun Min soupira de bien être et profita de ce moment de tendresse pour se réchauffer et s'imprégner de l'odeur de son homme, car après tout, demain il s'endormira de nouveau seul !
Code by Silver Lungs


Spoiler:
 


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Dim Jan 26 2014, 19:16

Il Nam remarquait que son petit ami était plus sûr de lui lorsqu'il s'adressait à son amant, il ne bégayait plus malgré que le terroriste trouvait cela adorable il ne pouvait s'empêcher d'être fier du jeune étudiant. Cela prouvait qu'il était plus à l'aise avec le plus vieux, qu'il n'était plus intimidé et plus important encore, qu'il était prêt à lui montrer son amour sans gêne. Il lui avait dit que Sun Min serait son prisonnier, prisonnier de ses bras, de sa tendresse, de son amour mais il ne pouvait s'empêcher de s'imaginer kidnappant le plus jeune, il s'imaginait l'enfermer dans le sous sol d'un bâtiment où il n'en sortirait plus jamais. En vérité c'était un peu cela qui allait se passer mais il fallait simplement changer le sous sol du bâtiment par le cœur du sud-coréen. Le plus vieux avait avoué au cadet que ce dernier était la perfection incarnée. Sun Min ne le croyait pas il lui avait dit qu'il était loin d'être parfait mais pour Il Nam il l'était, parfait dans sa voix, parfait physiquement, parfait car il avait réussi à entrer dans son cœur, à en prendre possession.

« Tu rougis, tu es beau quand tu rougis. » Avoua Il Nam en remarquant les joues légèrement roses de son bien-aimé au compliment que venait de lui faire le terroriste.

Il Nam n'avait jamais avoué quel était le type d'homme qui réussissait à faire craquer le plus vieux. Maintenant cela ne servait plus à rien car le seul dans son cœur était le petit Sun Min cependant le terroriste aimait les hommes un peu timide, sans énormément de muscles, le genre de mec que tu as envie de protéger. Le contraire du terroriste en gros. Il était tombé sous le charme de son petit ami car il perdait ses moyens en la présence du plus vieux et cela faisait littéralement craquer ce dernier.

Souriant légèrement, le coréen tenait son bébé dans ses bras comme pour le bercer car il devait se faire tard étant donné que la fatigue gagnait peu à peu le plus vieux. Cependant il refusait de s'endormir avant son petit ami de peur de ne pas pouvoir profiter de son doux visage endormir dans ses bras musclés. Ah, cette nuit était décidément la plus magique de toutes celles qu'avait passé Il Nam, une nuit avec son petit ami, une nuit où il avait réussi à avouer ses sentiments au jeune Arès qui est normalement son ennemie. Un amour interdit est toujours plus beau qu'un amour simple de toute façon.

« Je serais toujours là près de toi, toujours dans ton cœur et dans ta tête mon ange. Je ne te quitterais plus jamais. » Chuchota le plus vieux au creux de l'oreille de son amant. « Tu peux dormir je suis là mon ange. »

Même après le départ de Il Nam le lendemain, le plus jeune restera toujours à ses côtés dans son cœur et son esprit jusqu'à leur prochaine rencontre. Là ils s'enlaceront, s'embrasseront et ne se quitteront plus pour une nouvelle nuit ensemble. Oubliant qu'ils n'appartenaient pas au même monde, Il Nam déposa un doux baiser contre la joue du plus jeune qui avait l'air bien calme dans ses bras protecteurs.

Spoiler:
 



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   Lun Fév 03 2014, 18:44


Un grand sourire parcourrait les lèvres de Sun Min, même si il ne pouvait guère remédier contre le fait qu'il rougissait pleinement dû aux compliments de son amant, il souriait toujours de plus bel. Son corps fin calé dans les bras d'Il Nam, notre Ares se sentait en sécurité et bien au chaud en laissant ses yeux se noyer dans ceux de son terroriste. Minou fut littéralement charmé et à la fois bercé par la présence de celui-ci. Jamais il n'avait eu cette occasion de se montrer très câlin. Bien sûr qu'il était tactile envers la gente féminine, mais ça n'allait pas plus loin que le désir sexuel. Aucune jeune femme ne profitait de la tendresse de l'étudiant à travers des enlacements. Le jeune homme ne les accompagnait pas dans leur lit toute la matinée ! Tout fonctionnait droit dans l'esprit de Sun Min et c'est ainsi qu'il avait entrepris de ne laisser aucune place à l'amour. Ce soir c'était bien différemment, il s'offrait à Namou, à un homme dont il est tombé follement amoureux dès leur premier regard. Hors, notre Ares refusait auparavant de se l'avouer. Dorénavant, les choses vont changer pour le plus jeune. Même s'il sera toujours intimidé par l'aîné, il ne se combattra plus contre cette envie de lui voler un baiser, de fondre sous son toucher. Cependant, il ne peut pas oublier que chacun d'entre eux appartienne à un monde différent. Sun Min sait très bien qu'un jour ou l'autre, cette histoire finira très mal. Cette pensée frôla de peu son esprit, il venait à se rappeler, qu'il fallait toujours profiter du moment présent, surtout après avoir regretté de ne pas avoir passé plus de doux moments avec sa soeur. L'étudiant désirait à tout prix ancrer l'odeur du plus vieux dans son esprit, sa voix et la chaleur de son corps pour qu'il puisse songer à Il Nam à chaque fois qu'il s'endormira le soir. Le plus vieux entendait son appel, il venait à lui chuchoter des mots doux dans son oreille. Les parcelles de Minou arquées dans un sourire, il fermait délicatement les paupières pour savourer davantage.

Sun Min sentit les douces lèvres de son amant se plaquer contre sa joue l'incitant à soupirer de bien être. Il gardait ainsi les yeux fermés et glissa ses doigts sur les lèvres généreuses de son compagnon. Il les dessina pendant plusieurs secondes pour venir par la suite, les enlacer avec ceux d'Il Nam. Le sommeil ne tardait pas à prendre possession de notre Ares, il finit par sombrer aux pays des merveilles avant de susurrer faiblement :

- Namou...

Minou avait cette habitude de parler dans ses rêves, surgir quelques mots qui l'avaient marqué durant la journée. Il avait aussi cette drôle d'habitude d'esquisser une petite moue quand il plongea dans le sommeil. Ses lèvres formant légèrement un cul de poule qui le rendait si mignon à contempler quand il dormait. Cette expression étrange qui le conduira à son premier baiser matinale qui sait... avant que nos deux jeunes reprennent leur chemin si distinct.

Code by Silver Lungs


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Your lips on mine is a delight [Pv : Il Nam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» [ALERTE] Mine d'or de Péronne assiégée
» Remake d'Afternoon Delight
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP terminés
-