AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Event o3 ▲ A new form of silent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Déc 29 2013, 19:50


A new form of silent



Depuis plus d'une semaine des prospectus étaient distribués dans la ville. Des flyers dans les boites aux lettres en passant par les grandes affiches sur les vitres des commerces. Ainsi que des flash radios et télé. Tout le monde devait être au courant. Au courant de l’événement qui se préparait. Le président sud-coréen s'apprêtait à livrer un discours pour ouvrir le plus grand marché de Noël. Oui à force d'en parler ce jour était enfin arrivé. Une grande scène, digne de grands événements, avaient été installée sur une place fréquentée. Et le voilà qui montait et se dirigeait au centre, micro à la main. Silencieux il jeta un regard sur la foule. Peut être que son regard croisait celui de terroristes qui en voulait à sa vie. Mais si c'était le cas, son regard croisait aussi des brigadiers qui le sauverait. Il se devait d'être fort pour son pays. Il se devait d'être fort pour tous les techniciens qui travaillaient sur le développement de cette nouvelle énergie qui changerait le monde. Il se devait d'être fort pour tous les chercheurs et scientifiques de son pays. Il se devait d'être fort pour protéger les documents convoités par les ennemis. Oui il le devait, à tout le monde. A tous ce qui s'étaient réunis ce jour là pour célébrer les fêtes, à tous ce qui croyaient en lui. Alors il prit la parole et parla. Parla à cœur ouvert à tous ces citoyens. A ceux qui étaient restés du bon côté comme à ceux qui avaient choisi le mauvais chemin. Le président fit un discours nationaliste et moralisateur. Discours qui se voulait à la fois dur et fort. Puis termina sur un ton plus léger et annonça l'ouverture des stands et des spectacles et quitta la scène. Sous un tonnerre d’applaudissements mêlés à des regards de haine.
Oui les jeux étaient ouverts ...





PS : Etant donné que nous avons pris un peu de retard la chronologie du forum se voit bousculée. L'event se passe donc la veille de noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fashionista professionnelle

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Déc 29 2013, 21:39

Petit papa noël, j'ai été très sage


Le marché de noël afin fait beaucoup de bruit depuis son annonce, il promettait beaucoup de choses et donc je m'attendais à quelque chose de spectaculaire pour ce marché de noël, même si, je n'avais pas grand chose à acheter, tout mon bonheur se trouve dans les boutiques de vêtements de grande marque et dans des bouteilles d'alcool, j'étais donc venue par curiosité. On pouvait apercevoir certain le monde qu'il s'était agglutiné autour de la scène, un homme se tenait au centre de la scène et commença à son discours d'ouverture du marché de noël, mais on pouvait aussi voir qu'il était aussi inquiet, qu'il avait peur de quelque chose ou de quelqu'un. Ses yeux survolé la foule, à son discours, je supposais que cet homme était le président du pays. Oui, je vois enfin à quoi ressemble le président de la Corée, ce n'est pas un détail auquel je m'étais attardé à mon arrivée. Bref, son discours fini, le marché de noël était enfin ouvert. On entendait des chants de noël, les gens avaient l'air joyeux d'être ici, on croirait presque que le pays n'était pas en guerre. Je me dirigeais vers le stand à chapeau spécialement pour noël, j’optais pour une serre tête de rênnes rouge et vert, parfait, ça me fait une chose de faite. Me regardant dans le miroir du stand, je vérifiais que tout est parfait.

« Voilà parfait, qu’on ne vienne pas me dire que je ne suis pas dans le thème. »

Je payais mon achat du jour, offrant un sourire au vendeur. Pour un début c’est pas mal, mais je devais aussi trouver un cadeau pour mon frère, mais quoi ? Une bouteille de vin serait pas mal, restons dans le thème de la famille et pourquoi pas m’auto-offrir une bouteille de vin, prochain arrêt le stand de vin.

Plus facile à dire qu’à faire, il y avait vraiment beaucoup trop de monde, on était tous collé les uns sur les autres et cela avançait très lentement et je déteste cela. Je commençais à avoir très chaud et l’oxygène commençait à se faire rare, surtout lorsqu’on se trouve entre deux espèces de géant, un blond et un roux, aaaaaaahhhhh je déteste vraiment ça, il faut que je sorte. Me frayant un chemin entre  le blond et le roux, je me retournais et commença à faire des excuses quand brusquement je m’attardais sur le blond full sexy, oh mon dieu ce marché avait du bon. Tels Keira Knightley qui tente d’arrêter Orlando Bloom et Johnny Depp sur la plage d’exile de pirate des caraïbes. Je commençais à faire comme si, je n’allais pas bien et d’un coup.

« Oh la chaleuuurrr. » dis-je tout en me laissant tombé dans les bras du grand blond.

Précision du grand blond:
 


ordinary act of bravery
« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
dusty scarecrow & jean jaures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Déc 29 2013, 23:07

« Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver... »


Cette chanson résonnait dans sa tête depuis qu'il avait entendu des mioches la chanter tout à l'heure. Il Nam avait beau être un terroriste cela ne faisait pas de lui totalement un monstre, même s'il était proche de cela. Il aimait tout de même noël malgré que tout ce monde ne l'enchante pas vraiment pendant cette période de l'année il faisait un effort pour sortir et essayer de s'imprégner de l'esprit magique de noël. Lorsqu'il était enfant Il Nam allait souvent au marché de noël avec ses papas alors cela lui rappelait ces deux êtres chers à présent disparus. C'était le moment de l'année où Il Nam avait des poussées de gentilles, oui je sais cela est rare et pourrait aussi être choquant lorsque l'on connaît le terroriste.
Le sud-coréen arpentait les rues cherchant un cabanon où l'on vendrait de jolies choses pour offrir. En vérité il voulait offrir quelque chose à une personne spéciale, celle qu'il détestait et aimait en même temps, vous l'aurez deviné il s'agit bien de Sun Min. Mais le terroriste n'était pas doué pour les cadeaux, il ne savait pas ce qui pouvait faire plaisir à son petit chat à part ses magnifiques clavicules.

« ...Qui s'en va sifflant, soufflant dans les grands sapins verts... »



Il Nam finit par trouver un cabanon qui vendait des petits anges en statuette. Il craqua pour l'une d'entre elle et finit par l'acheter en espérant que minou apprécie ce cadeau qu'il venait de lui payer. Si ce n'était pas le cas, il irait le donner à Keisuke en échange de son silence éternel lorsqu'il serait en sa présence.

« … Vive le temps, vive le temps, vive le temps d'hiver... »


Le terroriste avait donné rendez-vous à Sun Min, il priait pour que celui-ci vienne mais en l'attendant il se baladait enfin il slalomait entre la foule qui venait de tout les pays d'Asie. Une japonaise aux cheveux blond lui rappela vaguement sushi-man mais il n'y prêta guère plus attention que cela et préféra aller s'asseoir sur le banc à côté de la japonaise et sûrement de son petit-copain qui ressemblait à un géant.

« … Boule de neige et jour de l'an... »



Impatient il envoya un dernier message à son chaton : « Je t'attend, ne me fais pas attendre trop longtemps minou. »

« … Et bonne année grand mère. »



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Mar Déc 31 2013, 09:49

Noël n'était pas l'une des fêtes préférés de Tian, ce n'était qu'un événement commercial parmi tant d'autres. De nos jours, il n'y avait que les enfants qui adoraient cette fête. L'innocence venant tout droit de leurs âge rendait l'arrivé du Père Noël et de sa montagne de cadeau.
Lorsque vous commencez à grandir et donc à mûrir, le Père Noël ne devient qu'un vieux Monsieur bedonnant qui n'existe pas et les cadeaux se font de plus en plus rare et de plus en plus cher.
Tian n'avait jamais vraiment aimé toute cette atmosphère...
Depuis le début des préparatifs du marché de Noël, on pouvait voir la plupart des affiches rouges et blanches tapisser tout les murs de la plupart des bâtiments. C'était d'un ennuie mortel...et dire qu'il fallait y aller. Tian devait passer cette fête tout seul, devant la télé comme la plupart des célibataires sauf que cette fois-ci, il avait la visite, au combien horrible, de ses parents... Leur relation était tout à fait normal mais voir sa mère vous recoiffer à l'âge de 23 ans ? Quoi de plus magnifique... Question mère poule, il n'y a pas plus pire qu'elle.

Aujourd'hui, Tian s'était réveillé vers neuf heures du matin par le doux ronronnements des cris de sa mère... Comme si elle ne pouvait pas elle-même allez chercher sa bouteille de vin ! Le médecin se retournait plusieurs fois dans son lit, ronchonnant clairement. Mais bien sûr... ses géniteurs n'étaient pas du même avis.. Un sursaut prit le jeune homme lorsqu'une vague d'eau froide s'abattait sur son corps. D'un cris, Tian se redressait du lit, fixant d'un regard noir celle qui l'avait mise au monde.
Après plusieurs minutes de grognement, le jeune médecin déclarait forfait.
Au bout d'une heure passé dans la douche, Tian sortait finalement de son appartement pour prendre la route du marché de Noël..comme si c'était impossible de trouver une bouteille dans les magasins normaux... D'un long soupire, le jeune homme se joignait aux quelques centaines de personne qui faisait déjà la queue, il n'avait même pas prit la peine de se réveiller pour entendre le discours moralisateur du président. Trop fatigué...
Tian grognait clairement, pourquoi tout le monde poussait autant ? Il avait d'ailleurs l'impression d'être une sardine en boite...

« Oh la chaleuuurrr. »

Mais lorsqu'il s’apprêtait à abandonner et donc sortir de cet enfer qu'une femme qu'il avait déjà croisé auparavant lui tomber directement dans les bras..

« Ça va ? Viens, on va te mettre à l'ombre.~»

Le médecin sortait définitivement de la longue fil d'attente, tenant tout de même la jeune femme blonde qui était visiblement victime du soleil pour pouvoir s'asseoir sur l'un des bancs miraculeusement vide.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Mar Déc 31 2013, 12:56

Sun Hyo n'avait jamais vraiment apprécié les endroits pleins de monde, il y préférait de loin la solitude et le calme de son petit appartement. Malheureusement pour lui, il n'avait pas vraiment eu le choix et c'est bien malgré lui qu'il se trouvait ici aujourd'hui. En effet, un grand marché de Noël avait été organisé afin de rassurer les citoyens et, en tant qu'étudiant à Arès, il n'y avait pas échapper.

Il déambulait désormais entre les stands, profitant du fait que les autres écoutaient le discours du président. Ainsi, les allées du marché étaient relativement vides, bien qu'elles ne tarderaient pas à se remplir. A quelques mètres de là, des enfants couraient et jouaient en criant. Il se serait bien passé de toute cette agitation et de ces bruits insupportables qui venaient chatouiller, ou peut-être que le mot "agresser" était plus adapté, ses oreilles. Tout en continuant d'avancer, il jetait un coup d'oeil aux différents stands, cherchant des idées cadeaux pour sa soeur et sa mère. En effet, la fête avait lieu le lendemain et il n'avait toujours rien acheté. Alors que le discours du président se terminait, comme prévu, les allées du marché se remplissaient. Les gens commençaient leurs achats, la musique résonnait. Sun Hyo n'aimait pas ce genre de fête, il n'avait plus vraiment de famille, cela le rendait triste à chaque fois...

Il avait donc décidé d'éviter la vague qui s'abattait sur la place et s'était réfugié dans un café où il passa commande avant de s'installer à une table d'où il pouvait facilement observer l'agitation extérieure. Son cappuccino arriva quelques minutes plus tard. Le jeune homme fixa la tasse, déjà las de cet événement pourtant festif. Aussi, il espérait que quelque chose de spécial se passerait, même si il n'avait pas beaucoup d'espoir par rapport à cela...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Mer Jan 01 2014, 12:39

Minou ne voulait pas rester enfermé dans son petit deux pièces à l'académie. L'esprit des festivités le poussa à se mettre sur son petit 31 et faire des emplettes au fameux marchés de Noël, malgré qu'il possède peu d'amis. Il voulait leur un minimum leur faire plaisir. Dae Ho, Je Hun, Alarick, Jae Ri, Min Su et Il Nam ?" pensait-il. Il Nam ? Un frisson parcourrait le long de sa colonne rien qu'en songeant à lui. Il ne savait pas mettre un nom sur la relation qu'il entretenait avec le terroriste, le haïr ou l'aimait de tout son coeur. Sun Min n'avait guère le temps de se poser des questions, qu'il reçut un message du plus vieux lui demandant de se rendre au marché. "Ash ! Alors comme ça il y est ? Je suis censé faire quoi moi ? Accepter que l'on se ballade main dans la main ?" grognait-il, bien qu'au fond il espérait. Cependant, c'était risqué de se dévoiler en public surtout lorsqu'on est Ares et que l'on sort avec un terroriste ! Minou appréhendait la réaction de ses chers camarades si ils venaient à découvrir leur petit secret. Toutefois, il refusait de se priver des festivités et prit donc l'initiative de mettre son parka et de sa grosse écharpe rouge en guise de camouflage.

Le jeune Arès déchantait très vite quand il arriva à destination. Une foule immense, un discours qui lui frappait dans les tympans et pour finir un froid hivernal peu supportable. Il soupira de désarroi en se demandant ce qu'il foutait là et lorsqu'il songea à repartir chez lui, il reçut un autre message d'Il Nam. "Yah ! Je ne vais pas lui foutre un lapin quand même ?" C'est sur cette pensée, qu'il prit son courage à deux mains afin de plonger dans la foule, tout en cachant son visage meurtri par le froid dans son écharpe rouge.

Il croisa sur son chemin, des phénomènes bien étranges. Des enfants capricieux et leur sérénade pour un vulgaire cadeaux, un drame entre une jeune femme et un blond puis son regard se portait finalement sur Il Nam. Mais quand il approcha du plus vieux, cette demoiselle se tenant à ses côtés lui sur le banc, lui était bien trop familière. "Merde ! Qu'est-ce qu'elle fiche ici ? Yahhh pabo... elle aussi doit faire ses emplettes !" Voilà qu'à présent notre Minou était pris entre deux situations bien délicates : Secourir celle avec qui il passe ses nuits torrides malgré la présence de cet étrange blond, ou alors passer le restant de la journée avec l'homme qu'il aime ! Au final son coeur balançait pour la deuxième option. Par conséquent, il s'approcha du terroriste avec son visage camouflé dans la laine, puis il lui prit la main afin de le décoller du banc.

- Oh... oh mon coeur ! Tu es ici ? Et si on allait visiter le marché ? dit-il d'une voix très féminine tout en tirant Il Nam loin du banc. Une scène bien cocasse quand on y pense !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Mer Jan 01 2014, 18:24


ϟ A new form of silent

EVENT 3 ♥

L'état. Cet état qui répugnait tant Jae Ri, qui l'avait tant fait souffrir. Mais aussi celui qui mettait tout en œuvre pour endoctriner la population. Il avait organisé un grand marché de Noël, pour ainsi réunir petits et grands, terroriste et brigadiers, dans l'unique but d'enfin connaître un jour de paix. Mais il ne fallait pas être naïf, ce pays ne connaîtrait aucun répit, pas tant que l'un des deux côtés n'avait pas gagné. Jae Ri s'était décidé à s'y rendre, par ironie profonde. Bien sûr, il se moquait du déplacement du président, encore plus des guirlandes accrochées, des étalages disposés, et sans oublier les sourires sur les visages de passants. Au moment du discours du président une expression de haine le marqua. Ses belles paroles ne l'atteignaient pas, non elles étaient trop loin pour être perçu. Il se fichait éperdument de tout cela. Il aurait voulu monter l'organisation contre cet événement et ainsi déclenchait un bain de foule. Mais il ne fallait rien se permettre, pas la veille de Noël. Quel besoin avait tous ces gens, terroriste ou non, de fêter une fête aussi déplorable que celle-ci.

Jae Ri marcha péniblement en quête d'inconnue, il n'avait donné rendez-vous à personne. Seul, il c'était donc préparé à être seul, une fois de plus. Pour éviter le froid, et l'ennui, il se réfugia dans un café dissimulé par les nombreux stands. En y rendant il senti immédiatement l'odeur de chocolat qui embaumait la pièce. Cela était léger délicat, raffiné. Mais il ne prit pas la peine de l’apprécier. Rien n'était appréciable en ce temps, rien. En circulant il ne fit pas attention à une table placée un peu trop près de lui, si bien qu'il la heurta pour faire couler quelques gouttes du cappuccino qui était dessus. L'homme assit en face, paraissait vide, dénué de sentiments joyeux, festifs, comme le terroriste. Il y songea d'ailleurs, se demandant pourquoi lui n'était pas heureux comme tous ces autres pantins.

-Excuse moi, je ne t'avais pas vu. Balbutia t-il.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRÔNE
Emploi : Animateur radio (Responsable du réseau de communication terroriste) / Contrebandier

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Sam Jan 04 2014, 14:29

Noël, la fête qui réunit les familles. Le japonais soupira, c'était bien la seule journée de l'année où il n'avait aucune envie de feindre la sympathie. Cette journée lui rappelait beaucoup trop ce que ses parents avaient fait de lui. S'il était devenu si mauvais c'était bien évidemment la faute de ceux qui lui ont donné la vie et non celle de Ryo, son modèle. Il soupira encore. Il soupirait parce qu'il détestait déjà ce marché de Noël. Ce jour là il ne voulait voir personne. Offrir des cadeaux ? Pour quoi faire quand on a pas besoin d'ami ? Les cadeaux ne sont la que pour entretenir l'amitié. Personne n'offre de cadeau sans en attendre en retour. Voilà les pensées qui traversait le blond alors qu'il fermait la porte de son appartement à clefs.

C'est de mauvaise humeur qu'il se rendit au marché de Noël par obligation. Quand il arriva il trouva les allées bien vides. Puis il comprit ce qu'il se passait. Tout le monde était devant la scène écoutant le discours du président qui prenait fin. Bravo Keisuke tu as tout raté. Pensa t-il. Oh ce n'est pas que le discours l’intéressait, mais si les gens venait à en discuter il serait totalement dépassé. Être dépassé par les événements, chose qu'il déteste encore plus que Noël. Un nouveau soupir, la journée serait longue, il en était persuadé. D'autant plus qu'il n'avait croisé encore personne qu'il connaissait. Oui la journée serait très longue ...

Ce qui se vendait dans les stands ne l’intéressait pas non plus. Et être entouré de familles nombreuses l'agaçait au plus haut point. En parlant de famille il pensa à Ayane. A elle il lui aurait bien offert un cadeau. Mais les idées lui manquaient. Peut être que Ryo pourrait l'aider ? Un cadeau commun, c'est plutôt sympa, non ? Peut être que ça pourrait apaiser les tensions entre eux ? Enfin faut-il déjà qu'ils soient venus tous les deux et qu'il arrive à les réunir. Toute une mission. Énième soupir. Planté en plein milieu de la foule il ne bougeait pas. Ce qui provoqua l'agacement de tous ceux qui essayait de passer. Keisuke faisait la sourde oreille et ne comptait pas bouger tant qu'il n'aurait pas trouvé quoi faire ...


I'm still fly
I'm sky high
And I dare
anybody to try
cut my wings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Jan 05 2014, 04:03

Alarick n'aimait pas noël, ces gosses qui braillaient ces chansons hideuses le dégoûtaient mais par chance il avait réussit à trouver une chose qu'il appréciait dans cette fête remplis d'amour : La nourriture. Foie gras saumon fumé, pavé de cerf, la bonne dinde, les pommes noisettes et la bûche au trois chocolats. De quoi prendre dix kilos en un repas mais qu'est-ce que cela était bon ! C'était dans ce même but qu'il allait se rendre au marché de noël pour acheter de la nourriture. Une cigarette louche, qui était en réalité de la drogue, entre ses lèvres, Ricky déambulait entre les passants qui étaient tous joyeux, tirant quelques lattes de cette chose qui lui procurait du bonheur il se rendit à un stand où l'on vendait des bonhommes en pain d'épice. Gourmand il ne pu se retenir d'en acheter un, non deux ! Car le second il savait à qui il allait l'offrir en espérant que cela lui plaise.

L'américain balayait la rue blindée de foule du regard lorsqu'il se posa sur une femme aux cheveux blonds dans les bras d'une personne qui lui était plus que familière. Monsieur jaloux, s'avança rapidement vers le « couple » lorsqu'il reconnu le beau et grand médecin qui l'avait soigné lorsqu'il s'était blessé à Arès pendant sa mission de recherche d'information à revendre. Oubliant sa drogue, il vint poser une main sur l'épaule de la japonaise avant d'écraser au sol la cigarette.

« Excuse-moi mais je t'emprunte ce monsieur là. » Dit-il en anglais en voyant que la femme était japonaise.

Prenant le bras de Tian, le drogué le tira loin de la blonde, assez loin dans la foule pour qu'ils se perdent de vue. Alarick s'arrêta dans un coin calme et posa son regard sur le jeune homme qui l'avait fait craqué avant de sortir un pain d'épice de son sac arborant un léger sourire gêné de lui offrir ceci.

« Joyeux noël Tian, j'espère que tu aimes le pain d'épice... »

Ah l'amour pouvait changer un homme, doux devant Tian mais la plus têtu des mules lorsqu'il n'était pas là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Jan 05 2014, 04:21

Il Nam commençait à s'impatienter de la venue de son bien-aimé, fixant les passants dont les gosses faisaient n'importe quoi il fut rapidement sorti de sa rêverie par une douce main qui le tira du banc. Cette main appartenait à Sun Min, le garçon qu'il aimait. Amusé par la voix féminine qu'il venait de prendre, le terroriste se leva du banc attrapant donc « petit ami » par les hanches pour déposer un baiser tendre contre ses lèvres comme simple bonjour. Le plus jeune avait l'air impatient de passer la journée en sa compagnie alors Il Nam ne le fit pas attendre plus longtemps, glissant une main dans celle de minou, le plus vieux se détacha du corps de Sun Min pour de mettre à avancer dans la foule qui recouvrait les allées du marché de noël. Ce décors lui paraissait plus beau depuis que le jeune étudiant l'avait rejoins, c'était une sorte de rendez-vous qu'ils avaient là et « Namou », comme chaton aimait l'appeler, allait en profiter un maximum.

« Bébé. » Lui dit-il en se stoppant sur le côté, « je t'ai acheté ça, je ne sais pas si tu aimes mais j'ai voulu te faire plaisir alors joyeux noël chaton. »

Le terroriste sorti de sa veste une petite statuette qui représentait un ange et le tendit au dénommé « bébé ». Lui volant un bref baiser, il offrit son cadeau à son homme avant de se remettre en route ne faisant pas attention où il marchait. Le coréen avançait au milieu du passage et ne remarqua pas la présence de l'insupportable mangeur de sushi qui était planté là comme un lampadaire. Il fonça donc sans le faire exprès dans le japonais ce qui obligea Il Nam à lever la tête et dévisager le bavard sans pour autant lâcher la main du plus jeune.

« Bouges, tu gênes le passage le sashimi. » Lâcha-t-il froidement dans l'espoir de faire bouger « le sashimi » car têtu comme il était, Il Nam attendrait que celui si se décale pour reprendre sa marche avant de le contourner. « Bon, le ramen, t'as pas l'air d'avoir entendu. J'ai dit : bouge. » finit-il par répéter à l'intention de Honda Keisuke.

Spoiler:
 



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Jan 05 2014, 15:32

Marché de Noël? Ryo avait envie de rire. Marché des escrocs oui! C'est les moments où tu payes ultra cher pour de la pacotille. Oui il est riche et alors? Il a pas le droit d'être énervé en voyant des prix exorbitants pour trois fois rien? Il soupira, beau comme un coeur, il était prêt à faire face à la foule. A vrai dire, il s'emmerdait chez lui tout seul. Puis qui sait, peut-être croiserait-il son kohai, le splendide Kei, et par tout hasard sa soeur? Même s'il doutait fort qu'elle veuille lui parler. Juste voir son joli visage lui suffirait pour se sentir un peu mieux. En ce moment, y avait trop de trucs à faire et il n'avait eu le loisir de se détendre jusqu'ici. Le voilà qu'il déambulait alors entre les divers stands qu'offraient le marché de Noël. Rien de bien intéressant et de plus, il détestait l'odeur du pain d'épice et du vin chaud. Un sourire se faufila sur son joli visage lorsqu'il aperçut enfin un rayon de soleil, Kei. Ben ouais, Kei est un synonyme de rayon de soleil, un problème? Il s'approcha alors un peu foufou jusqu'à qu'il se stoppe et que se sourcils ne se froncent. Qu'est-ce qu'il foutait là lui? Il se craqua la nuque et continua sa marche avant de bousculer violemment Il Nam. Il se retourna faussement choqué. « Oh pardon je ne t'avais pas vu! Mais il est vrai qu'il est difficile de voir un être aussi petit et insignifiant que toi ma foi! Et si tu bougeais toi de notre chemin? Semblerait que tu saches marcher et tourner sur ta gauche ou sur ta droite, alors décampe veux-tu? » Oh pleins de rancunes ma foi, Il Nam, tu ne paies rien pour attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fashionista professionnelle

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Jan 05 2014, 19:57

Et comme un grand blond full sexy et gentil, il nous sortie de la fil d'attente, me tenant dans les bras, phase une réussie. Nous étions installés sur un banc encore vide, dieu merci, la phase deux de mon plan ne pourra être que bien se passer. Je souris légèrement, à cette idée, mais il y avait un truc qui ne va pas aller, c'est la communication. Je ne parlais pas un mot de coréen, enfin sauf pour demander un verre au barman, là je sais parfaitement le parler, mais j'espérais surtout que mon compagnon du soir parlait anglais. M'enfin dans l'immédiat, j'ai le temps de faire la demoiselle en détresse. Faisant semblant de reprendre conscience, je le regardais d'un air innocent.

« Merci. »

Phase deux, faire la demoiselle en détresse perdu dans un pays qu'elle ne connaît absolument pas, mais quelque chose troubla, car oui c'était une chose qui sentait la drogue et pas un homme. Il s'excusa de piquer mon compagnon et le tira loin de moi et en plus cela marche très vite, je me doute que ce gars qui sentait la marijuana avait fait cela, juste parce qu'il avait aucune chance avec le beau blond full sexy si j'étais dans les parages, ma vengeance serait terrible, parole de Honda, je revois ce type dans rue, il va tater du louboutin nipponne. Lâchant un soupir d'insatisfaction et surtout de frustrée, je me levais du banc, juste après le couple de gay, sérieusement, prendre une fois féminine alors que t'es un gars, c'est assez flagrant, enfin pour moi, c'était flagrant, j'aimais beaucoup les travestie et à force de trainer avec eux, différencier une fausse voix de femme d'une vraie, devenait très facile pour moi. Bref, je pris la même direction que ce couple, sans trop regarder en leur direction, mais l'espèce de nain de jardin s'arrêta d'un coup, je me pris sa clavicule dans la face. Quelqu’un lui avait barrer le passage et donc bloquer un peu la circulation, déjà qu’elle était assez lente, mais je n’en fis pas attention, je me décalais vers la droite et continua mon chemin quand il parla de sashimi qui devait bouger, hein ? Puis d’un coup, j’entendis, une voix désagréable qui me paraissait familière, je reculais et je m’attardais sur le nain de jardin qui parlait de sashimi qui devait bouger, puis il le traiter de ramen, nan mais depuis est-ce que l’on parle à mon ingrat de frère comme ça. Sans attendre je me rapprochais du gars en manque de bouffe, mais surtout de celui qui était son chéri et lui tira les cheveux.

« Non mais, spèce de bibimbap moche t’as qu’à bouger toi ou je lui arrache les cheveux. »


ordinary act of bravery
« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
dusty scarecrow & jean jaures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Sam Jan 11 2014, 10:56

Très peu bavard, Tian n'avait pas prononcé le moindre mot mis à part "Ca va, viens on va te mettre à l'ombre", il n'avait rien prononcé d'autre. Le jeune médecin se contentait de regarder la jeune femme et d'essayer de déceler la moindre chose chez la jeune femme, histoire de ne pas la voir s'écrouler une nouvelle fois dans les bras de quelqu'un. Elle semblait aller plutôt bien, juste un coup de soleil soudain peut-être ?

« Merci. »

Tian fut surpris de l'entendre parler anglais.. Elle n'était pas coréenne ? Tian ne reconnaissais jamais la nationalité des gens et le peu de mot qu'il avait entendu avait été aussi en anglais mais il n'y avait pas fait attention au départ. Tian le comprenait assez bien mais quand il s'agissait de le parler...c'était une autre histoire.
Une légère grimace se dessinait sur son visage alors qu'il réfléchissait au moyen de lui dire que c'était normal qu'il agisse comme ça.
Seulement, il n'eut pas le temps de répondre qu'une odeur assez connu le détournait de sa réflexion. Alarick ? Cette odeur provenait de lui, ou plutôt de la cigarette qu'il venait d'écraser au sol.

« Excuse-moi mais je t'emprunte ce monsieur là. »

Tian reconnaissais bien cette odeur, dans l'académie, on pouvait assez facilement le sentir. Alarick ne fumait pas que des cigarettes visiblement. De plus, il se contentait de regarder les deux personnes qui étaient présentes avant de suivre Alarick qui lui tirait le bras. Ils zig-zaguaient tout deux entre la foule de personne qui s'était rassemblé. Décidément, pourquoi allait-il aussi loin ? Arrivé dans une rue que l'on pouvait qualifier de calme, Alarick se plantait devant le jeune médecin.

« Joyeux noël Tian, j'espère que tu aimes le pain d'épice... »

Tian penchait la tête sur le coté avant de poser les yeux sur le rectangle marron situé dans les mains d'Alarick, oui il aimait ça mais le jeune étudiant semblait un peu...intimidé ? Était-ce horrible de le voir hors de l'académie ? Le médecin osait un sourire en direction du jeune homme face à lui, autant être aimable puisqu'il lui offre quelque chose ?

« Joyeux Noël à toi aussi Alarick, Hm oui, j'aime bien, je te remercie ! Pourquoi tu as l'air aussi timide ? Je vais pas te manger hein ~»

Tian prenait le morceau des mains du plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Sam Jan 11 2014, 20:23

Il Nam croyait rêver, il était face au japonais et d'un cou son coup d'un soir était apparu pour protéger en quelque sorte le terroriste dans lequel le coréen était rentré dedans. Le second japonais venait de le bousculer et Il Nam manqua de tomber mais il se reprit très vite. Fronçant les sourcils en tenant la main de son bien-aimé Sun Min, il attrapa le plus vieux d'une main par le col de son haut. Il cherchait à énervé le coréen, il allait être servit mais cette fois-ci cela ne se passerait pas comme lors de leur première rencontre. Lâchant la main de son chaton, il agrippa Ryo avec son autre main avant de cogner son front contre le sien pour lui donner un violent coup de boule puis le lâcher et reprendre la main de son petit ami.

« Ne fait pas le malin avec moi, tu sais très bien comment ça peut finir. » Dit-il en lâchant le japonais ne se préoccupant même plus de Keisuke.

Cela aurait pu ce finir comme cela cependant une autre personne vint taper contre son dos, sûrement que la personne en question ne regardait pas devant elle lorsqu'elle avançait. Tournant son regard vers la personne, Il Nam remarqua une jeune femme blonde semblant être japonaise qui faisait demi-tour pour attraper les magnifiques cheveux de Sun Min. Haussant les sourcils, le terroriste ouvrit son sac à doc qui trainait sur l'une de ses épaules se retenant encore un peu pour ne pas craquer et dégainer son arme à feu. En ce jour de fête, Il Nam ne voulait pas vraiment chambouler la joie qui régnait dans ce marché de noël.

« Lâche le ou je te préviens ça va mal finir poulette. » Lâcha-t-il avec un regard noir en direction de la femme.




you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Sam Jan 11 2014, 21:13

Le drogué n'avait jamais été aussi intimidé de sa vie, il n'arrivait pas à agir normalement en présence du docteur. Il trouvait se sentiment étrange et cela ne lui correspondait pas, mais c'était plus fort que lui. Après tout, n'importe qui, même les mecs non fréquentables, pouvait tomber amoureux, ce n'était pas un crime.

Les deux étaient à l'écart et ne savaient pas ce qui se passait plus loin, de plus cela importerait peu le drogué en fait. Levant les yeux vers le médecin, Alarick lui sourit légèrement. Il ne savait pas comment agir face au chinois, lui qui d'habitude parlait sans gêne, il était étrangement timide. Il ne pu s'empêcher de sourire un peu plus lorsqu'il accepta son cadeau de noël. Bon ce n'était pas un cadeau génial comme l'on pouvait offrir mais Ricky l'avait acheté en espérant que cela lui fasse plaisir. Il n'avait personne à qui offrir quelque chose en ce jour de partage et aussi étrange que cela puisse paraître c'était agréable de faire plaisir à quelqu'un au moins un jour dans l'année. Passant sa main dans ses cheveux, légèrement gêné en remarquant grâce aux paroles de Tian qu'il avait l'air timide. A ces mots, il prit lui aussi la parole :

« Non c'pas ça, c'est juste que... Oui non oublie c'est pas grave. J'espère que mon cadeau te plaît, j'ai pas eu le temps de trouver mieux... »

Ricky craignait qu'il l'ait vu en train de fumer, quoi qu'au fond il s'en foutait un peu car il avait l'habitude à force. Du moment que Tian ne savait pas qu'il vendait des substances illicites tout irait pour le mieux même s'il appréhendait le jour où il finirait par le découvrir. En réalité, il ne savait comment il allait réagir lorsque le beau médecin finirait par apprendre que le jeune américain se droguait mais pour l'instant ce n'était pas le cas alors il valait mieux profiter de cette journée.

« Si t'es pas trop occupé... Tu voudrais bien passer la journée juste avec moi ? »   Continua l'américain.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Sam Jan 11 2014, 21:21

Quitte à se ridiculiser en prenant le ton de voix d'une vieille femme enrhumée, Minou voulait se tenir loin de cette jeune femme avec qui il avait partagé plusieurs nuits. Dorénavant, il se consacrait à son amant Il Nam, même si c'était plutôt mal vue de voir un Arès aux bras d'un terroriste ! Qui s'en souciait ? Leur liaison était plutôt secrète ! C'est ainsi que le jeune étudiant se montrait très discret derrière son écharpe. L'esprit soulagé d'être au beau milieu de la foule avec son homme, Sun Min ne songeait pas vraiment à quitter Namou, car après tout, il se sentait si bien à ses côtés.

Il ne s'attendait pas à ce que l'aîné l'arrête parmi tout les passants surtout pour lui offrir une statuette. Minou ne savait pas quoi répondre, ni même comment réagir. Seules ses pommettes viraient au pourpre. Cependant, il accepta ce cadeau dans l'espoir d'en trouver un en retour et qui puisse plaire d'autant plus à Il Nam. Un sourire sur ses lèvres gelées, elles furent réchauffées furtivement par celles de son amant à travers un laconique baiser.

Sun Min n'avait guère le temps de se ressaisir par ce geste si mignon de la part du terroriste, qu'ils reprenaient leur route lorsque soudainement, le plus vieux se heurta contre un homme. Pas n'importe lequel ! Oh que non... c'était Keisuke, l'un de ses gars qui aimait tant venir emmerder notre Ares ! "Merde ! Ils se sont tous donnés rendez-vous ou quoi ?" pensa notre Minou. Le nez bien camouflé dans son écharpe, il tira Il Nam pour s'éloigner une fois de plus de cette pagaille, mais sans succès. Voilà que tout se déchaînaient sous les yeux de l'académicien jusqu'à l'apparition de Ryo, le clou du spectacle ! Devait-il abandonner Namou ? Ou le forcer à se tenir loin des deux hommes ? Le cadet ne pouvait y réfléchir plus, quand il fut attrapé violemment par les cheveux. Gémissant de douleurs, son réflexe prit quand même le dessus en appliquant une technique d'autodéfense sur le coupable, en se retrouvant derrière celui-ci. Il fut plutôt surpris d'apprendre que c'était une demoiselle, en lui appuyant bien son bras contre son dos. Ses longs cheveux caressant son nez, Minou étira un sourire malicieux sur ses lèvres avant de frôler ses parcelles contre son oreille.

- Ce n'était pas très gentil de ta part ma douce ! Dis moi... ça serait dommage que tu puisses te casser un bras en un si beau jour de fête ! lui susurrait-il. Hors, le jeune homme était loin de se douter que sa victime n'était autre qu'Ayane !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Dim Jan 12 2014, 21:54

Un marché de Noël, merveilleuse idée que nous pondait là notre bien aimé gouvernement en perdition. En quête d'unité, de paix et de fraternité certainement. Comme si réunir une population déchirée autours d'une tradition, dont tous les symboles étaient désormais souillés par des années d'individualisme éhonté, allait régler leur problème. Peut-être croyaient-ils encore en la magie de Noël ? Ils étaient probablement les seuls. D'ailleurs, à bien y réfléchir, le seul véritable miracle c'est qu'aucun incident ne se soit encore produit. Les rassemblements de foules abruties par ce genre de tradition tribale, n'était-ce pas l'occasion rêvée pour les emmerdeurs notoires d'accomplir leurs méfaits ? Là où le gouvernement voulait créer une occasion d'oublier le conflit ambiant, il ne faisait que donner l'occasion aux différents partis d'en rajouter une couche en prenant en otage entre les différents camps, bon nombre d'innocents n'ayant rien demandé. Si l'hypocrisie ambiante n'était pas suffisante, voilà une bonne raison de trouver tout ce cinéma parfaitement risible. De toute évidence, les organisateurs y avait pensé aussi ou du moins c'est ce que laissait penser le grand nombre de brigadiers et policiers gardant les alentours du marché avec plus ou moins de discrétion selon les cas. Tellement d'effectifs dans le même panier que les rues de Séoul n'avait plus grand monde restant pour être protégées et si ça faisait encore les affaires de toutes les sortes de voyous de la ville, même les pires, ça avait également fait les siennes cette nuit. Cadeau de son très cher père, Gaël avait été prié de veiller au bon déroulement d'une de ses grosses transactions. Puis bon, armes et grosses sommes d'argent ne font jamais vraiment bon ménage et rien ne se passe jamais simplement, ça serait trop beau. Ses cernes, ses traits fatigués, l'entaille et le bleu tout frais sur sa pommette gauche pouvait en témoigner. Nuit de folie mes amis.


Heureusement, même la pire des situations peut être arrangée par deux toutes petites choses: la nicotine et la caféine. C'est donc la café à la main et la clope à la bouche, que Gaël errait parmi les stands avec autant d'ardeur qu'un artichaut sous Valium. Emporté par la foule, il n'avait pas vraiment l'envie d'être là, pas vraiment l'envie de quoi que ce soit à vrai dire. Même son lit, qui l'avait tant appelé ces dernières heures, ne lui semblait plus être une si agréable consolation. Sa seule consolation, un énième stand lui proposant encore plus de café. Choix ardu, mais vite réglé avec l'avantage suprême que non seulement il y avait des tabourets et tables hautes pour s'installer, mais en plus il avait droit au spectacle. Et quel spectacle mes aïeux ! Une bande de bras cassés avait apparemment décidé de régler leur compte en plein milieu de la foule et, malgré lui, Gaël eut un sourire mesquin au coin des lèvres. Ce n'était qu'une question de temps pour que ça tourne au vinaigre et la vue imprenable lui promettait un agréable divertissement. Enfin ça c'était jusqu'à ce qu'une tête ne lui revienne. Ryo... Ce type avait le chic pour se foutre dans de ces situations et d'un coup, ça le faisait beaucoup moins marrer ! Pas qu'il ait une incommensurable sympathie pour le jeune homme, mais ça l’ennuierait quand même un peu qu'il se fasse amocher le portrait et vu comment était parti le concours de bistouquette lancé par les différents protagonistes de cette sympathique scène de ménage, ça lui pendait au nez. « Aouch » marmonna Gaël dans sa barbe avec un petit rire. Ryo venait de se prendre un bon vieux coup de boule et vu la carrure de son assaillant, ça devait pas être des plus plaisants. Il l'aurait bien laissé se démerder tout seul encore un peu, un ou deux coups de plus ne pouvait pas lui faire trop de mal, mais les choses se gâtèrent subitement lorsqu'une jolie demoiselle aux longs cheveux blonds sembla trouver amusant de s'en mêler elle aussi. Vision de pur délire que voici, elle avait pas la queue assez longue pour rivaliser avec les zigotos en quête de virilité... d'ailleurs ça lui joua immédiatement des tours et elle se retrouva vite maitrisée. Très franchement, qu'elle s'en prenne une, ça lui importait peu et apparemment à elle aussi. Ce qui avait fait levé Gaël de son siège et s'approcher discrètement, c'est surtout l'autre andouille avec sa fausse allure de pauvre racaille. Un mec et un sac à dos, c'est déjà pas bon signe. De quoi pourrait avoir besoin un homme qu'il ne pourrait mettre dans ses poches ? Mais un mec bizarre ouvrant subitement son sac à dos avec une posture menaçante, se tenant apparemment prêt à bondir... Mal barré hein ? En trois pas, Gaël s'était joint à la bande, se tenant à coté de Ryo le regard froid et le sourire moqueur. « Ne me dis pas que t'es vraiment abruti au point de croire qu'une arme à feu te servira à quoi que ce soit ? » grinça-t-il de sa voix affreusement grave à l'intention du débile au sac à dos. Un rire jaune lui échappa malgré lui. « Qu'est ce que t'en ferais en pleine foule mis à part terroriser la moindre personne qui nous regarde et t'attirer toute la flicaille des alentours aux fesses ? Si t'as des choses à prouver, c'est pas en exhibant une arme que t'y arriveras alors calme ta joie tu veux. T'as déjà une dégaine impayable pour une petite frappe, c'est pas la peine de te ridiculiser plus que ça. » lâcha-t-il l'air mal luné et légèrement condescendant. Non mais c'est vrai, ce type avait déjà une bonne gueule de coupable et sa façon d'agir n'arrangeait rien à son cas que s'en était presque risible. C'était à se demander comment il était encore en vie. Quant à l'autre énergumène, pensait-il vraiment avoir de l'allure à menacer une fille ? Un sacré duo de crétins. Et Ryo et son pote n'était en aucun cas mieux. Monde de dégénérés...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
TRÔNE
Emploi : Animateur radio (Responsable du réseau de communication terroriste) / Contrebandier

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Lun Jan 13 2014, 17:52

Sourire sadique, l'irritabilité de la foule amusa le japonais. Pourquoi tous ces gens râlaient ? Ils avaient voulu venir, ils devaient se douter qu'ils ne seraient pas les seuls et qu'ils auraient du mal à passer. Suffisait de contourner, toujours à râler pour rien. Oui, il ne se considérait absolument pas fautif. Et voilà qu'on lui rentrait dedans. En plus de pas savoir contourner les coréens avaient aussi des problèmes de vue ? Eh bah bravo. De mauvaise humeur et prêt à déverser sa haine il se retourna et se retrouva face à Il Nam qui le dévisageait. Super manquait plus que lui. Il lui demanda froidement de bouger. Il resta silencieux, regard noir il ne bougeait pas. C'est si compliqué de contourner ? Puis le coréen redemanda, enfin lui ordonna de bouger. Pas de plaisanteries ou de bavardages, aujourd'hui c'était pas son jour. Enfin techniquement si, vu qu'enfin il agissait naturellement. « T'as pas l'air de comprendre, j'ai pas envie de bouger. » Il le dévisagea à son tour. « T'as des jambes mais t'as pas l'air de savoir comment t'en servir alors je vais t'expliquer ... » Pas besoin d'explications, Ryo qui débarque à son tour. Et qui bouscule violemment Il Nam et qui manque de le faire tomber. Et Keisuke qui éclate de rire, Ryo sait comment faire une bonne entrée. Puis c'est au tour d'Ayane de faire une entrée digne des Honda. En tirant les cheveux de … de Sun Min … que Keisuke n'avait pas réussit à reconnaître. Retour à Il Nam qui frappe Ryo et menace Ayane. Bien que Keisuke avait une folle envie de frapper Il Nam, il faisait confiance à Ryo. Le blond savait qu'il saurait dignement se venger. « Parle lui encore une fois comme ça et c'est toi qui va mal finir. » Puis il s'avança regard haineux vers celui qui venait de faire une prise à sa sœur. Et qui caché derrière elle il ne reconnaissait toujours pas. Il parvint – lui même ne sait pas comment – à tirer Ayane vers lui obligeant Sun Min à la lâcher. Il le dévisagea à son tour. « J'espère pour toi que t'es pas comme Il Nam et que tu connais les limites à pas dépasser. » La menace précédente était valable pour lui aussi. Décidément ce jour là Keisuke était méconnaissable pour ceux qui n'avait jamais eu affaire à sa vraie personnalité prête à déverser sa haine sur tous ceux qui se mettent sur son passage. Nerfs à fleur de peau. Voix familière derrière lui. Ahn Gaël. Manquait plus que lui, en plus il ne l'avait pas vu arriver. « Tiens mais regardez qui est là. » C'est que lui aussi il s'y croyait. Mais pour une fois il était un minimum d'accord avec lui. « C'est bon t'as fini de jouer les pseudo héros ? Je suis sûr que tout ça t'amuse alors ne fais pas comme si une arme t’inquiétait. » Il y avait quelque chose de suspect dans son attitude, depuis le début, Keisuke en était persuadé. Noël ? Ah oui c'est vrai c'était la veille de noël, même si tout le monde semblait l'oublier.


I'm still fly
I'm sky high
And I dare
anybody to try
cut my wings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Lun Jan 13 2014, 22:16

Sun Hyo leva la tête, cherchant l'éléphant qui avait bousculé sa table. Il s'agissait d'un jeune homme. L'étudiant étudia son visage, ses traits étaient fins et harmonieux, il était plutôt beau et même si Sun Hyo n'avait jamais ressentit d'attirance pour un autre homme, il ne pouvait le nier.

"Excuse moi, je ne t'avais pas vu. "

Il sourit, après tout, ce n'était pas si grave. En regardant une nouvelle fois, il remarqua que l'inconnu en face de lui n'avait pas l'air très heureux d'être ici, comme si lui aussi était venu par obligation. Il ne partageais pas l'agitation et la bonne humeur extérieure. Le jeune homme aurait vraiment voulu rester seul, mais après tout, c'était Noël, ou du moins, ça allait l'être bientôt, alors ils pouvait bien faire un effort. De plus, l'inconnu en face de lui n'avait pas l'air bien méchant.

"Ce... Ce n'est pas grave... Euh... Assied-toi si tu veux"

Il esquissa un sourire... Attendant une réaction de l'autre, il s'empara d'une serviette afin d'éponger la flaque de liquide noirâtre qui ornait le table.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Lun Jan 13 2014, 22:33


Il Nam commençait à en avoir rat le bol de tout ce cinéma, et voilà qu'un autre décide de se ramener lui faisant une leçon de morale en voyant que le terroriste avait une main dans son sac. Il n'était pas assez bête pour sortir une arme en pleine rue non mais il le prenait pour un idiot ma parole ! De toute façon, à la fois irrité et amusé par le comportement des autres, il avait autre chose de plus divertissant à faire que de voir des personnes telles qu'elles le pousser à bout. Un sourire en coin, le sud-coréen sorti finalement un petit boîtier avec des clés, ses clés de voiture, les posant sous le nez du nouvel arrivant qui se croyait intelligent et héroïque avec son espèce de leçon.

« Tu veux que j'flingue qui avec ça sérieusement ? » lâcha-t-il froidement.

Un dernier coup d'oeil à Keisuke qui osait enfin ouvrir son insupportable bouche avant d'attraper la main de son copain. Le sashimi avait l'air de mauvaise humeur cela était d'autant plus amusant. Le terroriste n'avait pas l'intention de commettre le crime qu'il allait faire aujourd'hui mais il était d'humeur joueuse alors répandre anonymement la panique le jour de noël allait lui faire le plus grand bien. Une bombe avait été placée dans un sapin, sur la grande place où ne se trouvait aucun stand mais un meeting d'homme d'affaire insignifiant à ce qu'on lui avait dit, Il Nam ne citait jamais ses sources lorsqu'il s'apprêtait à faire un mauvais coup comme cela. Reposant le boiter dans son sac et tout en le refermant il appuya sans que cela ne se voit sur un bouton. La bombe venait d'être activée.

« Hé la blonde, touche encore une fois à mon mec et je te coupe les seins avec un couteau de bouché. » dit-il à l'encontre de la japonaise avant qu'il n'attire Sun Min dans ses bras.

Trois... Deux ... Un. Un énorme fracas se fit entendre sur la place, des cris retentissaient alors dans les rues à ce moment précis, la bombe qu'il avait posé venait d'exploser comme prévu. Bon acteur, il se retourna vivement ouvrant grand les yeux en essayant de voir d'où le bruit pouvait provenir. De la fumée s'échappait dans les airs, les arbres brûlaient à petit feu. Si seulement Garam était là il aurait été heureux de voir le nouvel explosif d'Il Nam faire son œuvre.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Mar Jan 14 2014, 09:21

Déboussoler, le japonais ne savait plus où donner de la tête, d'ailleurs celle-ci le lançait terriblement, il allait sûrement avoir un bosse. Ce bâtard d'Il Nam ne payait rien pour attendre! Poulette? Poulette? Venait-il réellement de traiter Ayane de poulette? Il osait faire ça devant Kei et Ryo? Décidément, Il Nam ne savait pas ce qu'il faisait. Puis il se passait quoi là? Pourquoi Gaël était là lui? Ryo lui lança un regard noir, il n'avait pas à s'en mêler, il n'avait rien à voir dans cette histoire. Arme à feu ou non, Gaël devait partir! Néanmoins, ces propos, le mafieux les aima et les approuva! Y avait trop de monde et trop peu de temps pour rétorquer! Le brun était planté là entre myriade d'explosions grammaticale et il n'avait même pas le temps de se la péter! Là! C'était le bon moment! Ah ba non, Kei venait de prendre la parole! Lui, il le laissa faire, parce que c'était Kei quoi, et qu'il fallait s'occuper d'Ayane, chose dont le japonais n'était pas certain de réussir à faire dans l'état dans lequel il se trouvait, puis il n'était pas sûr non plus qu'elle veuille de son aide pour le moment. Ils n'étaient pas encore réconciliés, si l'on peut juger qu'un jour ils se soient vraiment bien entendu!


AH! Mais qu'il était agaçant ce terroriste de pacotille! D'ailleurs, ceux là l'énervait énormément! Ils oubliaient que sans le soutien de la mafia ils ne seraient rien, ne vaudraient rien alors pourquoi est-ce qu'on laissait un terroriste minable faire chier le fils du chef de la mafia? Aller voir Tao tomba alors ainsi en évidence! En bon garçon qu'il était, Ryo applaudit Il Nam lorsqu'il sortit ses clés et fit mine de trouver ça trop cool, avec un gros soupçon d'ironie et de moquerie dans la voix. « WOW! Mec t'es trop drôle! Omo! Je devrais tellement prendre exemple sur toi!! » Il se racla la gorge, reprit son sérieux avant de le dévisager hautainement. « J'espère que t'as pas pris la grosse tête chingu, j'ai pas envie de devenir une sous-merde tu vois! Maintenant, tu peux dégager avant que ça ne dégénère. » Il le vit alors prendre la main de cet homme, de cet homme qu'il avait déjà vu quelque part. Un sourire légèrement mesquin vint orner ses jolies lèvres lorsqu'il pu enfin mettre un nom sur le visage de cet inconnu. Là, y avait l'insulte de trop envers Ayane. Il allait le payer. Seulement, il n'eut le temps de répondre qu'une bombe explosa en pleins milieu du marché! Mais quel pourri! Quel con!

Mais, comme il y a toujours un mais, Ryo s'en remit vite et profita que tout le monde soit subjugué par le spectacle pour se jeter sur l'autre con, rompant son embrassade manuelle avec son copain pour le prendre par le col. Un crochet droit en pleine joue, une bequille dans le ventre, un nouveau coup de poing et la vengeance du siècle, le coup de boule de retour! Qu'il ne se croit pas surhumain, qu'il ne prenne pas Ryo pour une mauviette, il savait se battre et faire mal, d'ailleurs la peau rougie et le léger filament de sang qui ruisselait des lèvres du terroriste en étaient la preuve. Toujours ses poings serrés contre le col de l'autre enfoiré, il planta son regard noir dans le sien. « Ecoute-moi bien sale con! De un, tu maltraites encore une fois cette jeune femme, t'es un homme mort, tu fais chier encore une seule fois Kei, ton mec est un homme mort et toi tu me fous encore en rogne, et je me demande ce qui pourrait se passer si messieurs dames les brigadiers se voient d'un coup au courant qu'un académicien d'Arès se tape un terroriste! Ça ne s'appelle pas de la haute trahison d'Etat ça? » Encore un coup de genou dans le ventre avant de le relâcher et un rire presque effrayant. « Faut pas trop jouer avec moi, tu vois, chose que tu as du mal à comprendre. Mais j'espère que t'en as assez dans le crâne pour te barrer et qu'on ne te revois plus jamais! » Puis il se retourna alors vers Sun Min et le foudroya du regard. « Toi, tu ne t'approches plus d'elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fashionista professionnelle

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Jeu Jan 23 2014, 03:07

Si j'avais su que ma magnifique personne allait être maltraité, j'aurais laissé mon ingrat de frère et son ami, tout aussi ingrat que lui, se débrouiller comme de parfait imbécile et bah non, il a fallu que je me sente preux chevalière et que j'aille tirer les cheveux du gars qui avait pris une voix de femme pour le défendre, je me trouvais vraiment con parfois, je devrais méditer sur si je devais me mêler ou pas des affaires de mon frère. Affaire qui me paraissait assez louche, mais bon, chez les Honda, les histoires dans lequel ils étaient fourrés sont souvent de ce genre, je devrais pourtant être habitué, la malédiction Honda. Bref, tout ce passa très vite, entre le gars qui me fit une menace, celui qui me faisait une prise d'autodéfense qui faisait très mal. Bon dieu dans quoi, je m'étais fourré pour avoir droit à ça ?

« Ce n'était pas très gentil de ta part ma douce ! Dis moi... ça serait dommage que tu puisses te casser un bras en un si beau jour de fête ! »

Écarquillant les yeux au son de cette voix, je réfléchis, cela ne pouvait pas être lui ? Oh mon dieu, si c'était bien lui, je reconnaîtrais sa voix entre mille, c'était Sun Min, oh wow j'avais couché avec un gay. J'étais tellement sous le choc de cette révélation que, je commençais à me poser des questions assez bizarres. Puis, je ne sais par quel miracle, Keisuke réussi à me tirer de l'emprise de Sun Min, mais à peine avais-je prononcer un mot que tout le monde ce m'étais à parler dans tous les sens. Je sentais que ce marché de noël pas être très normal et j'avais bien raison, cela allait de mal en pis, j'aurais mieux fait de rester dans ma suite résidentielle, là où personne n'a de flingue dans son sac et où personne n'a une montée de testostérone d'un coup. Levant un sourcil vers le haut, j'écoutais ce qu'ils disaient et bien que je ne parle pas un mot de coréen, mais je commençais à le comprendre et ce que disait mes très cher compagnon du soir, les deux ingrats, le gars frustré qui se sentait supérieur à tout le monde, Sun Min le travestie et l'intrus qui se croyait tout aussi intéressant que le gars frustré, me rendait perplexe quand aux activités de mon frère en Corée.

«  Tu ne sais pas te défendre Sun Min ?  J’ai encore mémoire d’un Sun Min plutôt viril ; mais bon, c’est peut être différent en dehors d’un lit. »

Je n’avais pas l’intention de crier sur les toits que, je me tapais un Arès, mais on ne s’en prend pas à mes magnifiques seins. Puis d’un coup, une sorte de bombe explosa et comme un reflexe j’attrapais le bras de Ryo en sursautant, mais évidemment cette espèce d’idiot de jeta sur le gars frustré, pour une fois que j’avais un contact physique avec lui, il faut qu’il se jette sur l’autre, ah bah bravo, pour une fois que j’étais contente qu’il soit là.

« Anata tu reste ici, je vais chercher l’autre débile. » m’adressant à mon frère, d’un ton menaçant.


M’avançant vers les trois gars, j’attrapais le chandails de Ryo par derrière et le tira.

« Faut arrêter les stéroïdes Ryo, c'est pas comme ça que t'aurais une femme à marier. »

bloup bloup:
 


ordinary act of bravery
« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
dusty scarecrow & jean jaures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Jeu Jan 23 2014, 18:05

Tout se déchaîné devant les yeux de Sun Min sans qu'il puisse agir dans l'immédiat. On lui ôta la belle demoiselle de son emprise, puis il y a cette altercation entre plusieurs hommes dont Minou connaissait l’existence et pourtant, il ne savait guère qu'ils avaient tous un lien. Encore plus étrange pour notre Arès ! Aucun temps pour réfléchir, son prénom fut finalement dévoilé par cette femme et qui puis est sa compagne de ses petites aventures le soir. Alors là, il ne pouvait pas tomber plus bas notre étudiant, mais pour couronner le tout, Ayane connaissait fort bien Keisuke ! Minou ne savait pas quoi penser, ni même comment dévoiler le mystère sur ce qu'il se déroulait. C'est ainsi qu'il resta tout simplement spectateur de cette scène plutôt cocasse faut l'avouer. Ses yeux faisaient des allers-retours entre son petit ami le duo Kei/Ayane, puis soudainement il fut attiré dans les bras de son terroriste, sans comprendre la raison de son comportement jusqu'au moment où, la bombe explosa. Le temps se figea en un instant, on pouvait entendre des cris et des pleurs poussant Minou à serrer fortement le haut de son amant. La peur envahissait son corps frêle. Pourquoi ne bougeait-il pas ? Sun Min souhaitait que ceci ne soit qu'un simple cauchemar, qu'en un battement de cils, il se retrouverait dans son lit afin de reprendre ses esprits. L'intervention de Ryo l'obligea à accepter la réalité et étendre son regard sur la situation du marché de noël. Des innocents à terre et son petit ami se prenant une taule à côté, s'en était de trop pour notre Arès. Par conséquent, il perdit son sang froid rien qu'en croisant les yeux du civil ! Un cri de mécontentement et le voilà qu'il se rapproche de Ryo pour lui maintenir fermement le cou avec ses doigts, son flingue pointé sagement sur son entre-jambe.

- Premièrement la violence ne résout pas les problèmes, donc n'oses même pas toucher encore à un seul cheveux d'Il Nam. Deuxièmement, je n'accepterais pas qu'un gars aussi violent que toi puisse s'approcher d'Ayane. T'as pigé ? Troisièmement soit tu viens m'aider à sauver ces pauvres gens, soit tu dégages vite de là avant que je te conduises droit chez les flics ! lui soufflait-il au visage, refusant de le quitter des yeux.

Sans attendre aucune réponse de sa part, Sun Min le relâcha délicatement avant d'aider son amant à se relever, même si son envie le poussait à courir auprès des victimes. D'ailleurs, il espérait tant qu'Il Nam ne soit pas le coupable de cette horrible explosion. Qui serait autant cruel de faire des morts en ces jours de fêtes ? Minou était triste, si triste pour ces pauvres gens...

- Et toi ! J'espère que ça t'apprendra à chercher la petite bête... ça me fout en rogne que t'agisses ainsi surtout lorsqu'on était censé passer ce moment que tout les deux ! Yah ! Promets moi que tu n'es pas le coupable de cette explosion Il Nam, car sinon, ça va vraiment chauffer pour ton cul ! T'as pigé ?

C'était bien la première fois que Minou s'énervait contre le plus vieux, mais après tout, si Namou n'avait pas déclenché cette pagaille, ils seraient sûrement entrain de profiter de leur moment de partage à deux !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Jeu Jan 23 2014, 22:11

Il Nam serrait son petit bébé dans ses bras mais il fut rapidement séparé de celui-ci à l'intervention de Ryo. Sans qu'il n'ai pu faire quoi que ce soit, le terroriste s'était prit une bonne patate dans la figure ainsi que d'autres coups multiples qui le firent tomber au sol. Il aurait pu se tordre de douleur comme l'aurait fait la plupart des personnes mais il était trop fier et fort pour faire de même. Cambre sur le sol, il dévisageait le mafieux crachant du sang sur ses chaussures il vint essuyer sa bouche avec sa main droite. Ca il allait le payer. C'est lui qui l'avait poussé à bout au point de l'inciter inconsciemment à gâcher la fête de noël, Il Nam n'avait jamais voulu en arriver là mais le mal était fait. Les paroles de Ryo firent lâcher un rire sinistre des lèvres du terroriste, ses menaces ne lui faisaient absolument pas peur, absolument pas. Avec un sourire en coin, il se mit à parler :

« N’oublie pas qui t'as sauté comme le chien que tu es. Tu touches à Sun Min, je t'éclate la tronche et t'arrache les tripes à mains nues.»

Il Nam ne quittait pas Ryo des yeux jusqu'à ce que Minou se place devant lui, tenant le col du mafieu avec un flingue pointé vers son entre jambe. Le terroriste n'était pas choqué, ni réellement surpris de l'attitude de son amant, il le trouvait même beau lorsqu'il se mettait en colère de la sorte. Même lorsqu'il relâcha l'autre pour aider et engueuler son petit-ami, Sun Min gardait ce côté énervé qui pourrait faire craquer le plus vieux dans d'autres circonstances. Se relevant avec difficultés, il entoura le corps de son bébé assez rapidement comme pour le protéger car il savait que Ryo allait s'en prendre à lui. Même à moitié mort, Il Nam serait prêt à tout pour protéger l'homme qu'il aimait. Se tournant pour que le terroriste puisse être dos à Ryo et Sun Min en sécurité, il ne pu s'empêcher d'arborer un léger sourire en coin à la réprimande de son amant. Comment promettre qu'il n'était pas l'auteur de ce désastre ? Mh, de toute façon il n'allait rien promettre, il ne promettait jamais rien de peur de ne jamais les tenir. La tête contre celle de son bébé, Il Nam, le visage presque en sang, répondit de façon froide mais douce comme d'habitude avec son chaton :

« Tu me plais encore plus quand tu es comme ça chaton. Tu m'connais par cœur, alors tu sais que je ne promettrais rien. Je peux te promette seulement une chose c'est que je t'aime. »

Sans crier garde, le plus vieux des deux glissa des bras du cadet s'effondrant sur le sol à cause des coups de Ryo, il avait serré Minou dans ses bras pour le protéger certes, mais aussi pour se tenir car il n'avait plus aucune force. Il avait fait le fier pendant un moment mais là il ne tenait plus, il était comme inconscient à présent. Il était inconscient, mais pas mort heureusement.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    Ven Jan 24 2014, 12:54

Le voilà qu'il finit enfin de s'exciter sur Il Nam. Il l'avait bien cherché après tout, depuis le temps que Ryo se retenait. Il Nam avait usé de supercherie pour profiter de son corps, c'est dégueulasse! Et cet Arès là, osait alors défendre le terroriste le plus horrible de la Terre et s'envoyer en l'air avec Ayane? Hors de question que Ryo puisse accepter cela, vraiment pas, c'était impossible. Ryo, sous l'emprise de Sun Min, ne put que répondre par un rire excédé, enragé. « Mais t'es qui toi pour faire ta loi? Tu oses me parler de violence alors qu'Il Nam est le roi de ce domaine? Tu défends un terroriste et un violeur qui plus est alors que tu es académiciens? Que penserait le directeur d'Arès, les brigadiers et ton beau président que soit-disant tu protèges? T'es un terroriste infiltré? Ayane n'a pas peur de moi car elle n'a aucune raison d'être effrayée, par contre ton mec et toi, vous lui avez fait du mal, donc ferme-là un peu et réfléchit à tes propos!  » Ryo n'était pas fou, il avait peur. Qui aimerait se faire castrer après tout, surtout de cette manière? Néanmoins, il était en colère! Parce qu'on avait touché à son frère, qu'on avait osé parler mal à celle qu'il aimait, et parce qu'il se trouvait face à un crevard qui avait osé abuser de son corps. Il fut surpris qu'Ayane le prenne par la main, mais cela le calma un peu et il se laissa faire docilement. « T'as rien de cassé ma jolie? » lui demanda-t-il faisant fi de sa précédente remarque, un peu vexé. Heureusement que la belle japonaise ne comprenait pas bien le coréen, il avait honte des propos d'Il Nam. « Ferme-la! T'es pas en position de faire le malin. » Il posa un regard sur Gaël, le remerciant pour son intervention, même si pas très utile, cela montrait qu'il pouvait désormais lui faire confiance, il ne le payait pas pour rien. Il se recula en tirant Ayane par la main et passa un de ses bras autour de la nuque de Keisuke. « Désolé Sun Min, mais j'ai déjà deux innocents à sauver. Aller on y va.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event o3 ▲ A new form of silent    

Revenir en haut Aller en bas
 

Event o3 ▲ A new form of silent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
Around The World
 :: En ville ~ En guerre
-