AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Ven Jan 17 2014, 14:36

Trop de dossiers ouverts sur son bureau, encore trop de pistes à explorer. Dehors le soleil ne s'était pas encore levé. Son service n'avait pas encore commencé mais Sang Hyeon était déjà au quartier général. Cette nuit il n'avait pas vraiment réussi à dormir alors plutôt que de perdre du temps à ne rien faire, dès l'aube il s'était rendu au quartier général. Il ouvrait, fermait, ouvrait à nouveau la pile de dossier sur son bureau. Heureusement pour lui sa coéquipière n'était pas encore arrivée alors les dossiers étaient tous à leur place dans ce désordre. Dans tout cet ordre, selon son point de vue à lui. Le brun cherchait le moindre lien qui pourrait réduire le nombre de pistes. Regrouper deux dossiers mais il ne trouvait rien. Terminant par laisser tomber pour se concentrer sur autre chose. Mais d'abord c'était pause café. Il ne dormait que très peu alors il fallait bien tenir d'une manière ou d'une autre. Puis il retourna à son bureau, décidément les papiers, les rapports, écrire, lire, tout ça ce n'était pas pour lui. Lui préférait agir bien qu'il n'en avait pas souvent l'occasion. Les terroristes agissait beaucoup moins que ne le laissait croire les dizaines d'appels à témoin. Avec le temps il ne prenait plus la peine d'y répondre, ni de se déplacer. Il conseillait à Soo Mee de faire pareil, conseils qu'elle ignorait à chaque fois. Persévérant le coréen replongea dans les dossiers, ordinateur allumé. Faisant des allez retour entre les papiers et l'informatique. Toujours rien. Ou plutôt toujours plus de pistes, de questions sans réponses.

Cette fois il laissait vraiment tomber pour ce matin, laissant les dossiers ouverts et surtout mélangés sur le bureau avant de quitter la pièce. « Toujours rien ? » Demanda t-il aux quelques brigadiers en service. « Juste un énième appel d'un citoyen qui suspecte son voisin … Je … J'ai commencé à enquêter » Répondit timidement un des brigadiers parce qu'il savait que ce genre d'information agaçait le capitaine. « Arrêtez de perdre votre temps ! Enquêtez immédiatement sur le suspect interrogé la semaine dernière et trouvez moi une piste utile ! » Ordonna t-il avant d'aller prendre un deuxième café. Sang Hyeon ne comptait plus passer sa matinée dans la paperasse, non certainement pas. Il ne comptait pas ne rien faire non plus, manquait plus que ça qu'il reste inactif ! Il décida donc d'aller s’entraîner en attendant qu'il se passe quelque chose. Il se dirigea à nouveau vers le bureau et aperçu Soo Mee. Sa coéquipière était arrivée. En y réfléchissant il ne l'avait jamais vue s’entraîner ou se défendre en mission. Ils avaient beau travailler ensemble depuis quelque temps il ne connaissait pas ses capacités. Pas bon signe s'ils devaient partir en urgence sur le terrain et être séparés. Dans son dos, il s'avança donc discrètement, l'attrapant par surprise pour lui faire une prise et l'immobiliser pour tester ses réflexes. « Imagine je suis un terroriste, tu fais quoi maintenant ? » Il se demandait vraiment comment elle allait se défaire de son emprise. Quand elle tenta un mouvement il lui fit une autre prise afin de la mettre à terre. Bien sûr il l'a retenait bien pour qu'elle ne tombe pas. « Tu n'ira pas loin comme ça. » Il lui laissa à peine quelques secondes pour qu'elle tente un autre mouvement avant de la relever et de la lâcher dès qu'elle avait repris son équilibre. « Je crois qu'un peu d’entraînement ne te ferai pas de mal. » Difficile de se défendre dans un bureau mais avec les terroristes elle se devait d'être préparée à toute situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Lun Jan 27 2014, 19:16

Ah mais il n’était vraiment pas croyable celui-là ! Elle aurait du rester chez elle, elle avait eu du mal à quitter son lit, enfin plus particulièrement la personne qui y était avec elle. Cela faisait déjà un mois que Ga Ram et elle étaient ensemble et elle avait encore un peu de mal à s’y habituer. Elle qui avait l’habitude de ne pas trop s’attacher à des personnes par peur de les perdre à cause de son travail. Mais le jeune homme l’avait rassuré maintes et maintes fois à ce sujet. Finalement elle était beaucoup plus détendue grâce à lui. Sauf maintenant. Là, tout de suite, elle était énervée. En quelques secondes. Il avait juste fallu qu’elle voit le bureau de son coéquipier. Il ne savait décidément pas ranger ces dossiers. Tant qu’il ne touchait pas aux siens, mais les voir tous éparpillés comme ça, la mettait en boule. Soupirant, elle posa son sac à son bureau et s’étira. Elle ne savait pas depuis combien de temps il était là, mais elle était passée devant des bureaux de brigadiers qui semblaient nerveux et qui tapaient frénétiquement sur leur clavier. Sang Hyeon était passé par là, sans doute avait-il râlé sur leur inefficacité. Les yeux posés sur un dossier ouvert sur le bureau de son coéquipier, elle lut rapidement un des rapports et fut tellement concentrée qu’elle n’entendit pas que l’ont venait de rentrer dans le bureau.

Si sa première réaction fut la surprise et le doute, elle reconnut la voix de Sang Hyeon. « Tu n’as rien de mieux à faire ?! » Elle voulut se dégager, mais il était plus fort qu’elle et plus entraîné. Elle avait une force ridicule comparée à lui, et puis elle ne savait pas se battre. Elle se retrouva presque par terre alors qu’il venait de lui faire une autre prise. Elle pesta de nouveau contre lui. « Si tu étais un terroriste, je t’aurais mis un coup de boule et c’est ce que tu mérite amplement toi aussi. » Oui et en prime, elle se serait sans doute assommée elle-même. Finalement il commenta ses faibles capacités. Elle voulut se dégager de nouveau, mais il la releva. Elle s’écarta. « Accueillant dès le matin à ce que je vois. La prochaine fois, je te renverserais ton café sur la tête. » Elle lui jeta un coup d’œil alors qu’il venait de lui dire qu’un peu d’entraînement ne lui ferait pas de mal. « Ah non, merci, je passe mon tour. » Mais le regard qu’il lui lança lui fit vite comprendre qu’il ne proposait pas ça gentiment, non il l’imposait carrément. Elle, s’entraîner ? Elle avait réussi à éviter qu’on se pose trop de questions lors de l’examen de l’école national de police, ce n’était pas pour qu’il remarque de suite qu’elle n’avait aucune force physique. Elle soupira. « J’ai autre chose à faire tu sais et je …. » Bon elle avait compris, aucune discussion possible.

Elle le suivit docilement à la salle d’entraînement, elle n’y était jamais allée à vrai dire. Ils se séparèrent juste le temps de se changer, la jeune femme troquant sa tenue pour quelque chose de plus confortable tout en le maudissant. De retour dans la salle, elle regarda les alentours, elle avait visité tous les lieux le jour de son arrivée et ça remontait un peu maintenant. Première fois qu’elle y remettait les pieds depuis. Tournant son regard sur Sang Hyeon, elle mit de côté sa mauvaise foi et tout en s’attachant les cheveux, elle le questionne. « Alors, on fait quoi ? Si tu tiens à te venger de toutes les fois où j’ai rangé ton bureau, je te laisse volontiers désorganiser le mien si tu me laisse quitter cette salle. » Qui ne tente rien n’a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Mar Fév 04 2014, 19:39

Les gens se suspectaient vraiment pour tout et n'importe quoi. Et encore plus en temps de guerre contre le terrorisme. Le moindre geste suspect, le moindre mauvais regard, tout devenait source d'interrogation. Et c'est la brigade qui en faisait les frais. Comme s'ils n'avaient que ça à faire. Jouer les détectives privés. Si encore les gens avaient des preuves concrètes Sang Hyeon n'en ferait pas toute un plat mais c'était souvent qu'une histoire de paranoïa. Une histoire de paranoïa qui faisait perdre beaucoup de temps à la brigade, chose que Sang Hyeon ne supportait pas. C'est pour cette raison qu'il était souvent sur le dos des brigadiers. Et c'est ce qu'il faisait une nouvelle fois en sortant du bureau et veillant à sa façon sur le travail  des brigadiers. Deuxième café et voilà que le capitaine laissait déjà les dossiers mal rangés de côté pour la matinée. Et décida de mettre ce temps 'libre' à profit pour s'entrainer. Mais surtout pour s’entraîner avec sa coéquipière. Une façon comme une autre d'être un peu plus complémentaires dans le travail.

Café terminé il retourna au bureau, Soo Mee était arrivée, parfait. Il l’immobilisa et lui demanda quelle serait sa réaction s'il était un terroriste. « Te tester c'est la meilleure des choses que je puisse faire aujourd'hui. » Une nouvelle prise et voilà qu'elle se retrouvait presque à terre, maintenue par Sang Hyeon. Un coup de boule ? « Oh mais ne te retiens pas. » Des actes c'est ce qu'il voulait. Il rajouta que pour l'instant elle n'irait pas loin en la lâchant. Il ignora sa remarque sur son accueil. Et voilà qu'il exigeait un entraînement sur le champ. Forcément Soo Mee refusa, le regard du brun se fit insistant. « Tu te trouveras des excuses quand tu sera face à un terroriste. » Refuser un entraînement c'est bien quelque chose qu'il ne pouvait pas comprendre. « Suis moi ! » Dit-il d'un ton amical. Les dossiers c'était officiellement pour plus tard.

En tenue dans la salle d’entraînement, les choses sérieuses pouvaient commencer. « Soo Mee, arrête de chercher à fuir. » Phrase dite tout spontanément, un simple entraînement, il ne demandait pas la lune. Sang Hyeon se plaça face à elle. « Si t'arrive à reproduire la prise que je vais te faire alors tu pourras quitter la salle. » Une prise c'est tout ce qu'il demandait et c'est sans perdre de temps qu'il passa à la démonstration. Le brun s'avança vers elle et saisit son poignet. « Si un adversaire te menace ou te coince ... » Il plaça la main de Soo Mee sur son torse, et plus précisément au niveau de son cœur. « Tu attrapes soit son bras, soit ses vêtements ... » Sang Hyeon lui plaça son bras sur son épaule pour la tenir « Et tu peux le tenir soit ici. » puis sur l'attrapa derrière le cou. « Soit ici. Ensuite ... » Ensuite, il plaça sa jambe de façon à faire basculer Soo Mee pour qu'elle perde l'équilibre. Cette fois pas question de la retenir, le lieu était fait pour les chutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Sam Fév 08 2014, 22:16

Il y avait des jours où elle n’essayait même plus de chercher la logique de Sang Hyeon. Déjà elle avait arrêté de chercher une quelconque organisation dans ses dossiers ou ses classements, car ils sont tout simplement inexistants. Ou alors trop compliquée pour une simple mortelle comme elle qui sait. Mais c’était bel et bien son comportement et ses sautes d’humeurs qu’elle avait du mal à comprendre, bien qu’elle arrive désormais à mieux faire avec. Si au début, ils s’ignoraient, ils avaient appris aussi à travailler ensemble malgré leurs divergences dans leurs méthodes de travail et ils se complétaient bien. Mais c’était toujours étrange de voir leur duo opérer et Soo Mee réparait bien souvent les pots que cassaient Sang Hyeon avec ces méthodes un peu brusques et peu conformistes. Surtout en interrogatoire. Mais là n’était pas la question. Arriver au travail et se faire limite mettre à terre dans le but de tester ces compétences, soit il n’était pas dans ses meilleurs jours, soit il s’ennuyait tout simplement. Comme si elle n’avait pas autre chose à faire tiens.

Soo Mee se contenta de râler pour commencer, allant jusqu’à le menacer – menace en l’air – de le frapper s’il osait recommencer. « Je peux te trouver d’autres occupations si tu t’ennuies aussi, j’ai des dossiers en cours qui ne demandent qu’à être traités. » Il n’eut pas l’air bien effrayé par sa menace et il y avait de quoi et se décida finalement à la relever. La jeune femme tenta d’échapper à cette séance d’entraînement que voulait lui donner son coéquipier, mais il ne bougea pas d’un pouce sur son idée. Oui, se trouver des excuses face à un terroriste, ou sortir son arme tout simplement non ? Elle soupira, se résignant et faillit bouder comme une enfant, mais elle le suivit sans faire d’histoires. Une fois dans la salle, après s’être changée, elle se retrouva de nouveau face à lui qui avait l’air bien motivé à ne pas la laisser s’enfuir. Elle finit de s’attacher les cheveux, non sans lancer. « Je ne cherche pas à fuir, je suis juste occupée. » Mensonges, bien sûr qu’elle avait des choses à faire, mais elle tentait juste de fuir cet endroit et son déterminisme. Elle faillit grimacer en l’entendant, elle devait juste reproduire une prise. Oui en soit, cela n’allait pas être bien compliqué hein ?

Elle le suivit des yeux alors qu’il s’approcha et le laissa disposer ses mains et les siennes comme il l’entendait. Avec sa main sur son cœur, elle pouvait entendre les battements réguliers de celui-ci, mais son attention fut vite détournée par ses explications. Autant être attentive, ça ne coutait rien. Ou plutôt si, ça allait lui coûter en pommade pour ses bleus. Elle s’était retrouvée à terre en moins de temps pour qu’elle ne le voie venir. Grimaçant légèrement, elle se frotta le bas du dos. Assise sur les fesses et se retenant avec les mains, Soo Mee resta un moment par terre avant de lever la tête. « Quelle galanterie. » souffla-t-elle avant de se décider à se relever. « Juste cette prise hein ? » Elle inspira avant de s’approcher de lui et tenta de reproduire ce qu’il venait de faire. Elle attrapa un de ses bras et passa sa main sur son épaule, plaçant sa jambe de la même façon et tenta de le pousser. Il n’avait même pas bougé d’un millimètre. Elle baissa la tête et tenta de le refaire basculer, aucune réaction. Enervée, autant par cet entraînement imprévu que par sa force inexistante, elle tenta une dernière fois en y mettant toute sa force, mais son coéquipier resta perché sur ses deux jambes. Elle se dégagea et recula. « C’est ridicule, si un terroriste me coince, je sors mon arme et voilà. Tout ça ne me servira à rien. » Elle évita consciencieusement de le regarder dans les yeux et croisa les bras devant sa poitrine. « Je peux y aller ? » Son cœur battait un peu plus vite. Il n’était pas bête, il l’avait sans doute remarqué. Ou alors il allait tenter de la tester une deuxième fois pour confirmer ses doutes. Ou alors elle se faisait des idées et il resterait sur l’idée qu’elle n’est pas faite pour le combat au corps-à-corps sans trop se poser de questions. Mais c’était sans doute mal le connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Mar Fév 25 2014, 22:08

Aux yeux de Soo Mee, il était peut être incompréhensible avec toutes ses réactions démesurées mais elle aussi n'était pas vraiment très claire pour lui non plus. Tout simplement parce qu'il n'arrivait pas à comprendre ce refus d’entraînement. Ou plutôt son refus d'être sincère. Parce qu'il sentait bien qu'elle mentait. Mais surtout ce qu'il ne comprenait pas c'est pourquoi elle râlait. Oui un gros râleur comme lui pouvait ne pas comprendre cette réaction. D'ailleurs il ne cherchait pas plus loin ne lui laissant pas le choix de l’entraînement. Souriant face à son excuse, comme unique réponse. N'ayant aucun regrets à l'empêcher de faire ce qu'elle avait à faire. Ou ce qu'elle prétendait avoir à faire. Bien sûr il savait qu'elle pouvait être occupée, il ne disait pas le contraire. Mais à la brigade tout le monde était plus ou moins occupé. Il y avait toujours quelque chose à faire mais ce jour la rien ne pouvait être plus prioritaire qu'un entraînement.

Rien, c'était surtout que depuis qu'il était arrivé rester au bureau avait été inutile. Donc c'était le moment idéal pour tester sa coéquipière. Les deux brigadiers se dirigèrent vers la salle d’entraînement, un plus motivé que l'autre. Si motivé qu'il ne perdit pas de temps à commencer ses explications une fois qu'ils s'étaient changés. Explications qui décrivaient comment faire une prise de base. Une prise qui lui permettait de mettre un adversaire au sol, et donc de gagner du temps précieux en cas de situation difficile. Le temps, c'était toujours ce qui manquait. Et quelques secondes pouvaient changer le final d'une mission. Digne d'un sportif Sang Hyeon prenait l’entraînement très au sérieux. Et Soo Mee se retrouva rapidement au sol, chose qui ne lui fît certainement pas plaisir, vu qu'elle ne pût s'empêcher de faire une remarque. « Tu crois que les terroristes seront galants avec toi ? » Toujours les terroristes à la bouche, sérieux jusqu'à la fin.

Démonstration faite, au tour de la brigadière de se mettre à l’œuvre. Le brun se laissa faire quand elle l'attrapa, il se laissa faire jusqu'à la fin pourtant elle ne parvint pas à le mettre au sol. Il cacha son étonnement et suivait le moindre de ses faits et gestes du regard. Elle tenta à nouveau mais même effet. Il sentait la colère de la jeune femme. La colère c'était quelque chose qu'il connaissait bien et qu'il savait reconnaître. Sentiment difficile à cacher. Il y a quelque chose qui n'allait pas. Elle recula tout en évitant son regard. « Et s'il t'a désarmé ? » Quelque chose clochait et pourtant il avait encore réponse à tout, alors que ce n'était sûrement pas le moment. Mais c'était plus fort que lui, il n'aimait pas qu'on croit qu'avoir une arme soit la solution à tout.

Malgré tout pour Soo Mee il y avait quelque chose de plus, il s'en doutait. En même temps difficile de ne pas s'en rendre compte face à son attitude fuyante. « Non tu ne peux pas. » Cela sonnait comme un ordre, bien qu'il n'était pas en position d'en donner. Mais il devait y voir plus clair. Elle n'avait pas réussit à le faire bouger et pourtant elle y avait mit des efforts. Après avoir essayer de fuir avec des prétextes. Pourquoi, il devait définitivement essayer d'y voir plus clair. « Je crois que tu devrais essayer à nouveau. » Il s'avança vers elle. « Personne n'y arrive au premier coup, ni au deuxième. » Il attrapa à nouveau son poignet. « Aller essaye. » Il resta silencieux et lui laissa du temps pour réfléchir, ou agir. Puis sentant sa colère à nouveau il reprit la parole. « Ou alors donne moi une bonne raison pour qu'on s'arrête là. » S’entraîner ou parler, elle avait le choix. Sang Hyeon était autoritaire, mais étant son coéquipier il voulait connaître la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   Lun Mai 26 2014, 19:48

Ses techniques de fuites avaient toutes été parées par Sang Hyeon. Elle ne savait pas s'il avait vraiment vu clair dans son jeu ou si c'était simplement parce que quand il avait une idée derrière la tête, il voulait simplement aller jusqu'au bout, mais dans tous les cas, elle s'était retrouvée à le suivre jusqu'à la salle d'entraînement. Elle n'avait pas perdu espoir malgré le fait qu'elle se soit changée et qu'elle se tenait debout devant lui, mais rien à faire. Elle n'avait fait que soupirer intérieurement. Autant faire ça vite qu'elle puisse retourner derrière son bureau. Elle se retrouva rapidement au sol, sur les fesses, sans trop avoir compris comment elle y était arrivée. Soo Mee lui lança une remarque et il ne s'empêcha pas de répliquer immédiatement. Elle haussa les épaules, sachant pertinemment qu'il avait raison. Un terroriste galant, ça se saurait si c'était vrai, non ? Elle ne prit même pas la peine de répondre et se releva.

C'était à son tour donc. Moment qu'elle redoutait et évitait depuis un long moment déjà. C'était assez simple de se défiler face à des personnes qui n'étaient pas dotés d'un caractère aussi fort que le sien. Sang Hyeon était capable de se faire respecter et concrètement ses excuses faiblardes ne lui suffisaient pas, à lui. Quand faut y aller, faut y aller. Tentant de reproduire cette fameuse technique, elle essaya une fois de le faire bouger, deux fois, trois fois, quatre fois et ainsi de suite, mais aucun résultat. La colère commençait à se faire grandissante et elle se retenait de tourner les talons sans rien dire et sortir de la salle. Finalement elle recula et se défendit de la meilleure façon qu'elle pouvait le faire, par la parole. Elle renchérit sur le fait que posséder une arme était bien la meilleure façon de tenir en joue un terroriste. Mais encore une fois  il avait réponse à tout. Elle leva les yeux aux ciels et croisa les bras, signe défensif. "Et si, et si, et si, tu vas refaire le monde avec tes et si !" dit-elle, tout en tentant de contenir sa colère qui était déjà sans doute bien visible. En colère, pas contre lui, du moins pas réellement, mais plutôt contre elle-même. Néanmoins, s'il n'était pas venu l'embêter avec son entraînement, elle n'en serait pas là.

Elle ne sut même pas pourquoi elle demandait, mais elle se décida à lui redemander de quitter l'entraînement. Et bien sur, réponse négative. Encore une fois. Elle fronça les sourcils, elle pouvait tout aussi bien donner des ordres que lui. Elle recula d'un pas quand il avança et garda son attitude mi-agressive, mi-défensive. Elle ne put même pas l'empêcher d'attraper son poignet et bien qu'elle tente de se dégager, ses efforts furent vains. Elle n'était même pas de taille à lutter contre lui, surtout au niveau physique. Elle le fusilla du regard sans rien dire. Lui donner une bonne raison d'arrêter ou réessayer ? Deux choix s'offraient à elle. Si elle ne savait pas par avance que c'est elle qui aurait le plus mal, elle lui aurait donné un coup de tête. Elle tira sur son poignet. "Lâche moi." Elle garda ses yeux ancrés dans les siens. À ce petit jeu, ils pouvaient très bien y rester toute la nuit. Elle tenta finalement de refaire cette fichue prise avant de s'énerver encore plus quand elle constata son échec. Se débattant finalement plus violemment, elle utilisa ses pieds pour se dégager, le frappant, sans doute avec beaucoup de mollesse vu sa masse musculaire inexistante, au niveau des jambes, genoux et pieds. "Lâche moi bordel !" Elle le repoussa violemment et profita d'un déséquilibre de sa part pour se dégager. Elle croisa de nouveau les bras contre sa poitrine et tourna la tête. "Je n'ai aucune force ... Je n'ai aucune force physique." Elle le fixa. "Voilà. Content ?" Elle détourna rapidement les yeux. Elle n'avait aucunement envie d'affronter son regard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't stop can't stop ! Ft. Baek Soo Mee
» but i keep cruisin', can't stop, won't stop movin', it's like i got this music, in my mind sayin, "it's gonna be alright" + charlie
» [F] ▲ LILY COLLINS - Livré à moi-même. Stop. Colis perdu. Stop.
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP abandonnés
-