AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Emploi : Bras droit du boss de la mafia ▲ Dirigeante d'un club d'Hotesses

MessageSujet: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mar Jan 21 2014, 09:34


recrue Joo Ah Ran







nom: Jooprénom: Ah Ranâge: 26 ansdate de naissance: 07.02 bla blalieu de naissance: Séoulorientation sexuelle: Hétérosexuelleprofession: Bras droit du boss de la mafia - Gérante d'un club d'Hotessesnom de code: Eiragroupe: Civilscélébrité choisie: Moon Chae Won

histoire

« S'il y a un Dieu, comment supporter de ne l'être pas ? »
Saison I : La miraculée


Un parcours exemplaire constituait une utopie. Un dessein irréalisable, elle le savait. Pourtant elle aspirait à la réussite malgré tout. Elle avait la volonté de changement. Prête pour des efforts excessifs. Pourtant au fond elle savait qu'ils seraient inutiles. Elle n'était pas Joo Ah Ran ...
Joo Ah Ran, elle, n'avait pas besoin de courir après des illusions. La réussite sans efforts intensifs, c'était tout elle. Sa vie était synonyme de succès. Pour elle, les cours étaient d'une simplicité extrême. La brune avait une aisance en sport. Et une vie sociale enviée. Ah Ran suscitait toutes les jalousies. Une existence rythmée par la facilité. Une vie qui d'années en années la plongeait dans l'ennui. Elle était dans l'incapacité de connaître le goût d'une victoire méritée. Destinée au goût amer. Tout lui était donné, tout n'était qu'une série de formalités. Une série sans suspense dont il fallait revoir le scénario. Effacer le script, arracher les pages et réécrire. Ajouter les excès de la vie pour mettre le personnage principal en difficulté. Soirées interminables et se forcer à tenir debout jusqu'à la fin. Alcool qui coule à flots et boire jusqu'à l'excès. Drogue qui circule et résister à tous les mauvais effets. Cascade de péripéties. Ajouts d'épisodes à jouer avec sa vie. Jusqu'à l'épisode final où la vie a joué avec elle. Un accident de voiture qui ôta la vie aux personnages secondaires mais tellement importants : ses parents. Un ralentissement inattendu sur autoroute, un conducteur derrière qui roulait trop vite, un écart à toute vitesse pour éviter de se faire rentrer dedans. La voiture fit deux tonneaux et une miraculée. Ah Ran ne fut pas grièvement blessée, comme s'il ne pouvait rien lui arriver.

Saison II : La déesse


Mise à l'épreuve de la perfection. Après une soirée bien arrosée elle s'amusa à voler une voiture. Dépasser les limitations de vitesse, coup d’accélération au scénario. A vive allure, libération des affects refoulés. Ah Ran aimait ça, savoir que elle, la fille qui excellait dans tous les domaines avec une facilité naturelle, pouvait encore faire une erreur. Une erreur qui mettrait fin à tout à ce feuilleton surréaliste. Une erreur et c'était la mort. Mais il y avait encore beaucoup à écrire. Le moment des adieux n'était pas encore arrivé. Elle le savait au fond d'elle. Son rôle n'était pas ordinaire. Placé au sommet, elle faisait parti des « dieux. ». Et les « dieux » comme elle ne faisait pas d'erreur. Même repérée par une voiture de police, même après une course poursuite elle arrivait en s'en sortir. Première vraie dose d'action, début de l'addiction.
A court d'essence la brune dût s'arrêter. Temps mort à peine le jour levé. Elle descendit de la voiture, l'abandonna et marcha jusqu'à la première maison qu'elle trouva. C'était un homme seul qui lui ouvrit la porte. Elle demanda de l'essence n'hésitant pas à avouer qu'elle était poursuivie. Attirant la curiosité de l'inconnu. Il lui posa des questions, chercha à savoir depuis quand et pourquoi. Elle se confia à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Un membre de la mafia coréenne en cavale, recherché par la police tout comme elle. Pour Ah Ran ce n'était pas une coïncidence mais un cadeau des cieux. Les jours qui suivirent cet homme la testa puis la fit entrer dans l'organisation. L'occasion pour elle de revivre une existence de mortels où règne l'insécurité. De vivre avec la peur au ventre au cœur du danger. Avec la crainte chaque matin que tout s'arrête.

Saison III : La divinité


De la luxure au quotidien. C'était une nouvelle saison riche en distractions. Une richesse de divertissements en toute illégalité. Mais pas de sang sur les mains, juste de l'argent sale dans les poches. Ah Ran a commencé par être une hôtesse. Une hôtesse remarquable qui de relations en relations est parvenue à se faire un nom. Autant dans les bouches des grandes fortunes que dans celles des mafieux fortunés, un nom dont il était difficile de passé à côté. Une compagnie qu'on ne voulait éviter. Et en quelques années la brune est devenue la numéro un. Difficile de faire l'impasse sur ses capacités, le boss de la mafia est devenu un client régulier. Apparition d'un nouveau personnage, puis d'un second. La dirigeante du bar venait de la prendre sous son aile. Il ne s'agissait plus de divertir mais apprendre à diriger. La série perdait de son originalité, tout devenait à nouveau facile. Nouveau coup dur. La dirigeante, mère remplaçante, fût assassinée par un clan ennemi devant ses yeux. Meurtre qui marqua profondément Ah Ran. Nouvelle dose d'action. A la mafia, l'intrigue ne procurera jamais de commodités.
Camée aux risques du métier, à vingt-six ans à peine elle a pris la tête du bar d'hôtesse avant de devenir bras droit du patron. Générique de fin même si 'histoire des « dieux » est infini. Jusqu'à ce que la guerre écrive une épisode spécial : la perdition.



caractère

« Le complexe de Dieu (God complex) : terme non-clinique généralement utilisé pour décrire une personne qui croit qu'il peut accomplir plus que ce qui est humainement possible et que son opinion est automatiquement supérieure à celle de ceux qui sont en désaccord avec lui.  
L'individu peut croire qu'il ou elle est au-dessus des règles de la société et devrait bénéficier de considération spéciales ou de privilèges.
»

Un arrière goût de danger au fond de la gorge alimente son existence. Ah Ran vit à coup d'adrénaline dans les veines. Se défonce à hautes doses de risque. Elle flirt avec l'insécurité pour se sentir exister. La brune fuit l'ennui pour se sentir en vie. Et c'est dans l'ombre du crime, des trafics et méfaits qu'elle trouve sa liberté. Par delà le bien et le mal. Ah Ran est une femme libre et indépendante. Autour de la table ronde se sont ses choix qui comptent. Pour traiter avec elle il faut se plier à ses exigences. Le lieu, l'heure se sont ses choix qu'on prend en compte. En affaire, Ah Ran est intraitable, pas de compromis. Sans bornes, elle s'amusera à observer jusqu'où les gens peuvent aller. Ses convictions sont inébranlables. Son calme n'a pas de limites. Son sang-froid n'a pas de fin. Elle brille par l'absence d'expressions. C'est une femme intelligente qui ne se laisse pas tromper par le milieu. C'est rare une femme dans le milieu, elle ne laisse pas les avances la leurrer. Froide, elle sait être cassante quand il le faut. Charismatique, elle sait en jouer. Ah Ran est remarquable. Ne passe pas inaperçue quand elle rentre dans un lieu. Elle attire l'attention pour mieux repousser. La brune s’autorise toutes les audaces. Elle à traversé l'enfer, les délits et complots, ses méthodes ont percé. Joo Ah Ran est d'une efficacité redoutable. Son influence est redoutée. Difficile de tenir face à une femme accroc aux excès de la vie. Intuitive et judicieuse, elle ne suit que son jugement. D'apparence inaccessible, il est presque impossible de gagner sa confiance. Il faudra à son entourage tellement plus que de belles paroles pour acquérir son estime. Mais ceux qui ont réussit sont traités comme des privilégier. Très secrète, elle ne se confie pas, elle ne s'énerve pas, mais elle n'oublie pas. Une seule trahison et silencieuse elle laisse la personne partir mais sa rancune se fait bruyante. Ah Ran est incontrôlable pas encore en overdose d'action.


secret
Une atteinte psychologique officieusement appeler 'complexe de dieu'. Officiellement 'toute puissance' dans la névrose obsessionnelle.



Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis Amane et j'ai 5265 ans. J'ai connu la guerre quand elle a frappé à ma porte et je me battrai quand je pourrais. Pour combattre je me cache derrière Moon Chae Won qui est un inventé. Et j'ai beaucoup de comptes. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que Ah Ran sera mon dernier personnage alors aimez là ♥ et surtout -pour pas changer- merci à Ainur pour cette Fabuleuse idée ! J'vais économiser pour les droits d'auteurs pour les phrases volées de ton Fabuleux brouillon ! x).



Dernière édition par Joo Ah Ran le Ven Jan 24 2014, 14:52, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Fashionista professionnelle

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mar Jan 21 2014, 14:31

Mais tu sombres dans la schizophrénie   

REBIENVENUE À TOI
FIGHT POUR TA FICHE, MAY THE FORCE BE WITH YOU


ordinary act of bravery
« Le courage c'est de comprendre sa propre vie... Le courage c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel. »
dusty scarecrow & jean jaures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Barman // Terroriste spécialisé en infiltration et explosifs

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mar Jan 21 2014, 17:55

Une mafieuse     
Re-bienvenuuue ! =D Bon courage pour ta fiche, toussa, j'ai hâte de voir ce que va donner ce nouveau perso **


Bien joué Soo Mee D::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Bras droit du boss de la mafia ▲ Dirigeante d'un club d'Hotesses

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mer Jan 22 2014, 10:50

Ayane > Oui j'ai bien sombré là.   mais c'est fini ! J'dépasserai pas la limite ! è_é
Saaaankyuuu !


Ga Ram > Hehe   
Meeeeerci aussi ! Et d'ailleurs nous faudra un lien aussi avec ce perso' ! Obligé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
METATRON
Emploi : Chef des terroriste/Métatron

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mer Jan 22 2014, 12:08

Hmmm T'es SEKSHI toi! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CAPITAINE
Emploi : Capitaine dans la brigade Anti-terrorisme △ Spécialisée en espionnage

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Mer Jan 22 2014, 21:26

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII        *sombre dans la folie* CETTE ACTRIIICE ** tu veux ma mort je le savais ! T_T ♥️
Fighting pour cette nouvelle fiiiiche, on discutera liiiien dès que t'auras fini (obligatoire èé ♥️)

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Bras droit du boss de la mafia ▲ Dirigeante d'un club d'Hotesses

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Ven Jan 24 2014, 13:45

Tao >        


Soo Mee > T'as tout compris !   
Genre tu connais cette actrice toi ?   *ne se sent pas responsable* /fuuuuuuis/
J'ai fini ! Je sais pas par quel miracle mais j'ai fini ! Prépare toi ! è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Mafieux/prof particulier de langues pour les riches.

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Ven Jan 24 2014, 14:10

OMG TON HISTOIRE! EPOUSE-MOIIIIIIIIIIIIIIII ** ECRIT MOI UN LIVREUH *O* JETENEMOPOULETOCURRY *O*


Tu es officiellement un civil



Félicitation ! Tout est en ordre tu fais désormais parti de nos rangs ! C'est ici que commence le véritable combat.

Commence par te trouver alliés puis lance toi dans la bataille en oubliant pas de répértorier toutes tes aventures. Tu as aussi la possibilité de nous les conter.

Mais n'oublie surtout pas de passer par le bureau des demandes pour que ta vie sur le territoire ait tout son sens. Puis, tu n'as pas envie de perdre ta sociabilité? Passer un coup de fil n'est pas interdit.Enfin, si soudainement tu te rends compte que tu perds un peu la mémoire, rends-toi ici pour ne pas te perdre en cours de route.

Se battre est fatiguant non ? Oh oui, alors viens te détendre dans flood & games.

Le staff te souhaite un bon jeu et te remercie encore pour ton inscription !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emploi : Bras droit du boss de la mafia ▲ Dirigeante d'un club d'Hotesses

MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   Ven Jan 24 2014, 14:55

    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joo Ah Ran ▲ « (...) mais si on a la puissance, on veut la suprématie. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
First step in the war
 :: Dossiers :: Dossiers valides
-