AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mer Fév 05 2014, 14:02


Cela faisait trois jours que Il Nam n'avait pas revu le jeune Arès, deux nuit qu'il ne l'avait pas serré dans ses bras attendant que le sommeil vienne à lui. Cela lui manquait, il repensait souvent au plus jeune, pour ne pas dire tout le temps, Le matin même, après que le terroriste ai disparu du lit de son petit ami sans prévenir, il était redevenu l'être froid et indifférent qu'il était mais son esprit était rempli de douces images de son bien aimé. Il s'était même surprit à sourire discrètement en repensant à Sun Min mais aussitôt il se reprenait ce n'était pas son genre d'être sentimental mais son cadet l'avait rendu dingue, fou d'amour pour lui, il ne se reconnaissait plus ou du moins, le ll Nam d'avant était revenu qu'en présence du chaton. Nam connaissait toute la vie de son amant mais il avait oublié de lui demander une chose toute bête : son numéro de téléphone pour pouvoir le joindre lorsqu'il le voudrait. Hey merde, comment allait-il faire pour le joindre maintenant ? Il suffirait de le croiser dans la rue ou même mieux que le petit se retrouve aux pieds de sa porte sans qu'il ne sache pourquoi, ah le rêve.

Il Nam avait économisé des années pour se payer un petit appartement calme à Séoul car oui, vivre au QG des terroristes tout les jours n'était pas de tout repos, s'en devenait même lassant puis les conditions dans lesquelles il vivait n'étaient pas les meilleures possible. Son habitation n'était certes pas grande mais assez pour y vivre seul, il y avait tout ce dont il avait besoin : cuisine, salle de bain, toilettes, chambre, salon et c 'était plus qu'assez pour lui qui vivait seul. Le terroriste passait son temps hors de la maison et n'avait donc pas besoin d'un grand espace de repos juste le stricte minimum.

Assis sur le bord de son lit, le visage entre ses mains, le sud-coréen essayait de se ressaisir et de revenir à la réalité. Il était un terroriste et son bébé, un Arès. Ce n'était pas compatible mais ils s'aimaient tellement de plus Il Nam savait que la vie de Sun Min pouvait être en danger à cause de cela. D'un côté il craignait cela mais de l'autre il se sentait tellement bien avec qu'il ne voulait pas l'abandonner. Trois jours, deux nuits sans nouvelles de son copain. Allait-il bien ? Pensait-il à lui ? Mangeait-il bien ? Des tonnes de questions traversaient l'esprit du malfrat, il désirait revoir cet homme qui le rendait littéralement dingue, le serrer dans ses bras et ne plus le quitter, l'avoir pour lui tout seul, rien qu'à lui. Mais pour cela il fallait qu'ils puissent se revoir, mais comment faire lorsqu'ils n'avaient pas leurs numéros ? Il ne fallait alors espérer qu'un signe du destin et que le chaton arrive devant sa porte comme un animal égaré. L'odeur du cadet avait pratiquement disparu, pour ne pas dire complètement, il n'avait plus que ses souvenirs qui finiraient par s'estomper au fil du temps.

Alors qu'il réfléchissait à tout cela, Il Nam s'était rendu à la salle de bain. Son haut vola à travers la pièce, le terroriste alluma la douche et se pencha pour simplement mouiller ses cheveux avec de l'eau glacée. Il restait ainsi la main appuyé contre le mur pendant plusieurs minutes avant de couper l'eau et se remettre droit, des gouttelettes ruisselaient le long de son corps musclé et il ne prit même pas la peine de s'essuyer. A quoi bon ? Il était seul chez lui et voir quelques gouttes d'eau s'écraser contre le carrelage n'allait pas le tuer, de plus niveau bordel on voyait bien que Il Nam était un homme, des boxers traînaient dans le salon, sur le canapé enfin tout traînait. On pouvait même apercevoir les restes de son dîner encore dans une assiette posée sur la table de la cuisine. Il se disait comme trop débordé pour ranger maintenant ou à chaque fois trop fatigué pour. En vrai son après-midi et sa soirée s'étaient résumés à glander au quartier général de l'organisation terroriste, une petite partie de carte avec Ga Ram puis il s'était enfermé dans le labo pour ses expériences, on devait bien en faire lorsqu'on était expert en explosif.

Il était 22 heures et le terroriste était déjà claqué, il n'y avait que des imbécillités à la télévision et sortir ne lui disait rien. Il s'allongeait dans son canapé, une immense flemme de se rendre dans sa chambre. Un bras sur le dossier, une jambe repliée et l'autre traînant contre le sol, Il Nam dormait dans une position étrange mais confortable pour lui. Alors qu'il cherchait le sommeil il entendit des bruits étranges, il ne s'en inquiétait pas, il pensait que cela pouvait être ses voisins du dessous.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mer Fév 05 2014, 20:33

An unexpected night with an angel
Il Nam ∞ Sun Min




Sun Min était là devant la porte d'un appart dont il ne connaissait même pas. "Mais bon sang qu'est-ce que je fiche ici moi ?" Pensait-il. Il y a quelques jours de cela, il était aussi dans un endroit qui lui était inconnu, mais en sécurité puisqu'il était en compagnie de son amant. Qui aurait-cru pendant cette fameuse soirée, qu'il avait livré son coeur à l'un des terroristes les plus dangereux  ? Minou soupira face à se souvenir. A cet instant, il ne se sentait pas du tout en sécurité, il n'avait pas Namou pour le protéger. Regardant le bout de papier qu'il tenait en main, il soupira à plein poumon et leva sa tête devant le numéro de la porte. "Est-ce bien la bonne adresse ? Bon allez Min tu peux le faire..." Et c'est ainsi qu'il entreprit de tourner en toute discrétion la poignet.

Flashback :

- Yah t'es vraiment gonflé ! D'abords tu me dis d'aller surveiller ce vendeur de drogue et maintenant tu me demandes de risquer ma vie pour de vulgaires infos sur un terroriste ? Dae Oh... je me demande des fois si tu tiens à la vie de ton meilleur ami ! Rappels toi que je reste qu'un Ares et non un mec de la brigade anti-terroriste. S'exclamait-il.

- Je sais.. je sais... mais tu es le seul sur qui je peux compter MinMin et puis tes capacités à obtenir des infos sont primordiales pour ce genre de mission. Je dois m'occuper d'une autre affaire en attendant...

Un gros blanc venait de s'installer entre les deux meilleurs amis. Sun Min en faisait tellement pour son meilleur ami. Même si il n'était pas tenté par cette soudaine mission, dans le fond il désirait tellement aider l'aîné. Finalement il brisa le silence à travers un soupir qui en disait long sur sa décision. Son regard assombri dans celui de Dae Oh, il hocha la tête et rétorqua :

- Très bien... très bien... mais t'as intérêt de coffrer ce mec après hein ? D'ailleurs tu le connais ce gars ?

Le plus vieux esquissait un faible sourire sur ses lèvres. Heureux était un faible mot, il voulait exprimer cette joie à travers des sauts et des câlins. Cependant, il savait très bien que Minou n'acceptait pas ce genre de contact. Par conséquent, il se contentait de remercier son meilleur ami.

- Anni ! En enquêtant sur une sale affaire, un coéquipier m'a refilé cette adresse. Donc fais gaffe Minou, récoltes bien ses infos, mais s'il te plaît, reviens moi intact ! Je te revaudrais ça.


Fin

En ce remémorant des paroles de son fidèle ami, Sun Min finit par prendre son courage à deux mains et se rappela le véritable but de cette mission. S'il pouvait livrer cette personne à la brigade, dans le fond notre Ares aura accompli une bonne action. C'est ainsi qu'il ouvrit cette porte en toute discrétion. Les pièces plongées dans le noir, le jeune étudiant fit quelques pas avant d'ôter son arme de sa poche arrière. Le stress parcourrait son corps, mais il devait à tout prix garder le contrôle. Le voilà désormais entré dans cette appart, où seuls des rayons lumineux de la télévision, l'aida à se frayer un chemin dans l'obscurité. Son regard fut immédiatement attiré par la présence humaine sur le canapé, une tête dépassant à peine de celui-ci. Les bras tendus afin de bien maintenir son arme, il s'approcha tel un félin prêt à bondir sur sa proie. "Dormait-il ?" pensa notre sergent. En effet, l'étranger resta inerte sur son sofa, un gros avantage pour Minou. Par conséquent, il vient à pointer directement son petit calibre contre l'arrière du crâne de cet inconnu.

- Gardes bien ton cul au fond du canapé. Je veux juste quelques infos et j'éviterais de te faire exploser la cervelle. T'as pigé ? prononçait-il d'une voix rauque.

Sun Min gardait bien son calme. Il était bien décidé à mener à bien cette mission, obtenir ces fameuses infos et faire la fierté de son meilleur ami, quitte à mettre sa vie en danger en cette soirée.

Code by Silver Lungs


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mer Fév 05 2014, 21:54

Il Nam avait finit par s'assoupir dans son canapé, la télévision était restée allumée sur une chaîne pour gosse, sur un dessin animé appelé Pororo, non pas que le terroriste aimait ce genre de chose mais il s'était endormi en zappant de ce fait il avait laissé une chaîne au hasard. Il avait tellement de chaîne qu'il s'éclatait à les changer pour passer le temps mais là la fatigue avait eu raison du grand terroriste. Les bruits de pas se rapprochèrent de l'endroit où se trouvait le coréen, bien qu'il dorme ce dernier avait un sommeil léger et arrivait à entendre ce qui se passait autour de lui cependant il n'y prêtait guère attention ou alors au cas où on l'attaquerait il serait toujours prêt à riposter et ne pas se retrouver coincer face à un danger survenu dans sa propre demeure. Mais bon personne n'avait jamais essayé de franchir le seuil de son habitation à moins d'y avoir été invité, même le plus chiant des squatteurs se ferait jeter comme un malpropre à peine aurait-il passé la porte d'entrée.
Les pas s'arrêtèrent à quelques centimètres seulement de la tête du plus vieux, il sentait bien que quelque chose clochait que cela ne pouvait venir des voisins, d'habitude ils ne faisaient pas autant de bordel mais Il Nam attendrait le moment venu pour riposter, il se contentait de faire semblant de dormir profondément jusqu'à ce qu'il sente le bout d'un revolver contre son crâne ainsi qu'une voix qu'il reconnaîtrait entre mille. Que venait-il faire ici dans sa propre demeure ? A l'entendre parler, Il Nam savait que Sun Min ne savait pas à qui il avait à faire, alors le plus vieux se contenta de sourire légèrement aimant la froideur des paroles de son amant, son côté doux et adorable faisait fondre l'aîné mais ce côté froid du chaton lui plaisait encore plus. Il ne bougeait toujours pas écoutant celui-ci finir sa phrase avant d'ouvrir les yeux et regarder le plafond avec son sourire en coin toujours scotché contre ses lèvres.

« Tire, vas-y tire bébé. » dit-il d'une voix froide à son amant.

Il incitait son petit-ami à tirer en sachant pertinemment qu'il ne savait pas à qui il avait en face de lui allonger dans le canapé. Sun Min devait sûrement être choqué d'entendre la voix de son amant et cela amusait le terroriste de voir qu'il avait obéis aux ordres sans savoir où cela le mènerait. Amusé par ce petit jeu, Il Nam attrapa le pistolet du chaton qu'il n'eut pas de mal à prendre, avant de le lancer à travers la pièce. C'est pas que cela le gênait mais avoir un truc froid collé contre son crâne n'était pas quelque chose de réellement agréable. Le terroriste était toujours allongé, il n'avait pas prit la peine de jeter un œil à son amant reconnaissant chaque trait de son visage même s'il n'avait pas posé un œil sur lui.

« Tu ne t'attendais pas à te retrouver chez moi bébé ? Allez, pose moi ces questions que tu veux me poser, je te donnerais peut-être les informations en échange d'un ou deux baisers, si tu veux me coffret il faudra bien plus que ça. Non sérieusement bébé, renseigne toi avant d'aller chez les gens j'aurais pu te tuer si je n'avais pas reconnu ta magnifique voix. » lâcha le plus vieux avec un léger sourire.

A vrai dire, Il Nam ne s'attendait pas à ce que le plus jeune pénètre dans son habitation par pur hasard mais il aimait le taquiner et jouer un peu après tout si cela pouvait laisser le Sun Min froid de sorti encore pour quelques minutes il serait prêt à le défier, non pas que le Sun Min doux le dérangeait mais il n'avait jamais réellement eu à faire au vrai Arès, celui qui pointe un flingue sur les terroriste et n'aurait pas de regret à en coffret.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Fév 06 2014, 12:13


Sun Min s'impatientait; Un long silence s'installait entre l'étranger et lui, une situation qui déplaisait fortement à notre Arès. Qu'allait-il lui arriver ? Son regard pointé sur sa proie, il distinguait à peine les traits de son visage. Seule sa silhouette était éclairée par les rayons de la télévision, mais lorsque la voix de cet inconnu retentit, Minou fut littéralement surpris. Surpris de reconnaître la tonalité rauque de la voix de son amant. "Est-ce vraiment lui ? Ou dois-je encore rêver ?" se demandait-il. Sun Min ne savait si il s'agissait bien de la réalité ou tout simplement un rêve, car en effet, depuis qu'il s'est séparé de son compagnon il y a quelques jours de cela, chaque soir il se mit à penser à lui, à son odeur, ses mots doux ainsi que ses gestes tendres.

Totalement plongé dans ses pensées, Sun Min se détacha de celles-ci quand subitement l'homme balança son arme à l'autre bout de la pièce. Un acte qui agaçait au plus haut point Minou, mais lorsqu'il était sur le point de rétorquer, la voix de son amant retentit de nouveau et confirmait qu'elle appartenait bel et bien à Il Nam. Interloqué par cette découverte, le plus jeune gardait tout de même son sang froid. Cependant, des tonnes de questions venaient à parcourir son esprit. "Qu'est-ce que fiche ici, chez lui ? Est-il impliqué dans cette affaire ?". Le cadet espérait tellement que l'aîné n'a rien avoir avec cette histoire. Mais si ce n'était pas le cas, qu'il est malheureusement impliqué, Minou était tout de même dans l'obligation de lui soutirer des infos.

Un rire ironique s'échappa des lèvres de notre Arès. Son amant était-il sérieux ? Souhaiter des baisers dans un moment pareil alors qu'il est soupçonné d'être un complice dans une sale affaire. S'en était trop pour le plus jeune. Par conséquent, il fit remarquer son mécontentement en riant de plus bel.

- Tu te fous de ma gueule Il Nam ? Sérieusement ! Tes baisers, tu te les fous où je pense ! Tu fais partie de cette sale affaire, je me trompe ? Elle applique des innocents Il Nam... t'entends ? J'ai en ai ma claque de voir l'homme que j'aime responsable de la mort de plusieurs victimes putain ! S'exclamait-il.

Toutefois, Sun Min se retenait d'aller chercher son arme et coffrait une bonne fois pour toute celui qui a volé son cœur. Soupirant afin de calmer ses nerfs, il mit un léger coup de pied dans le sofa pour attirer l'attention du plus vieux.

- Yah ! Regardes moi quand je te parle !

Minou finit par croiser les bras en trouvant l'attitude exaspérante de son amant. Si Il Nam croyait qu'il allait s'en tirer comme ça, il se foutait le doigt dans l'oeil. L'esprit rancunier, notre Arès n'avait guère oublié ce que l'aîné lui avait annoncé auparavant.

- Si tu crois que tu peux me tuer aussi facilement... laisses moi rire !

C'est sur cette touche d'ironie, que Sun Min était prêt à faire face à celui qu'il aime tant.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Fév 06 2014, 23:13

Le rire, bien que nerveux, de son amant arriva comme une douce mélodie aux oreilles du plus vieux, il l'écoutait avec son sourire en coin habituel mais il ne le regardait pas. Il Nam était toujours affalé sur le canapé, il ne bougeait même pas pour allumer la lumière ou bien observer les traits du visage de son petit-ami. Sun Min était énervé après lui, cela était certainement compréhensible mais ceci amusait l'aîné, il trouvait son chaton encore plus séduisant dans cet état. Il n'avait jamais entendu son amant parler d'une voix aussi dure, jamais il ne lui avait reproché quoi que ce soit, bon à part le fait qu'il soit terroriste mais tout le monde pouvait le lui reprocher à coups sûr. C'était amusant de le voir dans un tel état, de voir un chaton sortir ses griffes alors qu'il y a quelque jours ce même chaton avait fondu dans les bras de son amant. Il lui avait conté toute son histoire, Nam aussi, ils savaient tout de la vie de chacun d'eux mais le cadet trouvait le moyen de reprocher un acte de provocation envers le gouvernement qu'avait effectué son homme. Bien il n'allait pas nier qu'il avait effectivement brisé la vie d'innocents jeunes gens, il ne mentirait pas à son amant même s'il savait pertinemment que cela aurait des conséquences sur leur couple naissant.

« Mon bébé a de bons informateurs à ce que je vois. Tu devrais savoir pourquoi je fais ça, je te l'ai expliqué en long, en large, en travers mais ça jamais tu ne pourras comprendre. Dis le, tu en meurs d'envie, je le sens. Dis le que tu me hais, que je te répugne comme je dégoûte des centaines de personnes qui ne me connaissent pas. Dis le tu en crèves d'envie. » Dit-il en fixant le plafond.

Il Nam senti le pied de minou s'écraser contre le canapé, dans un long soupir, le terroriste se redressa dans le sofa, posant ses deux pieds au sol, les jambes écartées. Il passa sa mains dans ses cheveux encore humides de tout à l'heure avant de bouger son arrière-train pour se lever de son emplacement et se placer juste en face de son amant. L'aîné fixait le cadet droit dans les yeux, son regard avait beau être froid, il ne pouvait pas l'être comme avec les autres car il l'aimait, il l'aimait tellement. Il avait rêvé du plus jeune depuis leur séparation à l'hôtel et il n'avait cessé de vouloir le revoir, Il Nam posa ses mains contre les joues de son amant et colla son front contre le sien sans pour autant le quitter du regard. Ils restèrent comme cela un moment avant que le plus vieux de décide de poser lentement ses lèvres contre celles de Sun Min un court instant avant de les laisser proche l'une de l'autre pour qu'il puisse à nouveau prendre la parole :

« Dis le, dis que tu veux me voir en prison, que tu me déteste, vas-y hais moi, déteste moi, soit répugné de moi mais tu ne pourras pas changer l'amour que je te porte. Tue moi, tire moi dessus, va prendre ton flingue et tire, blesse moi mais aucune douleur ne sera plus horrible que si tu décidais de partir loin de moi. »

Ses lèvres revinrent se poser délicatement contre ses jumelles, il ne pouvait s'empêcher d'embrasser son amant ses lèvres étaient d'une douceur qui le faisait devenir presque dépendant de celles-ci. Il Nam finit par lâcher le visage de son amant ainsi que ses lèvres avant d'écarter ses bras comme pour l'inciter à venir dedans sauf que le terroriste voulait autre chose. S'il n'allait pas le tuer, qu'il le frappe, Il Nam pouvait endurer milles et une souffrances physiques, il finirait par s'en remettre.

« Frappe. Frappe moi bébé. Mets-y tout ton cœur, frappe jusqu'à ce que tu te sentes mieux. » Lâcha-t-il au cadet replongeant son regard dans celui de son interlocuteur.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Ven Fév 07 2014, 22:18

Sun Min prit la décision de ne plus bouger d'un seul pouce. Il désirait rester planter là, en espérant avoir une réaction de la part de son amant. Malheureusement, ce n'était pas ce qu'il espérait. En effet, l'aîné venait de toucher notre Ares avec ses paroles absurdes."Totalement absurdes..." pensait-il. Comment pouvait-il dire des choses si abjectes ? Pourquoi il se mit à douter de l'amour que le plus jeune lui portait ? Lui, qui a dû sacrifier une part de ses devoirs en tant que sergent de l'académie Arès. Minou engendrait des sacrifices afin qu'Il Nam et lui puissent au minimum profiter de leur amour interdit, même si il espérait un jour pouvoir vivre pleinement à ses côtés. Le terroriste était-il conscient de cela ? Sun Min était en colère, très remonté et à la fois si triste, mais il se contentait d'encaisser, de se questionner sur la façon dont son compagnon rétorquait. Il était blessé, son cœur battait atrocement dans sa poitrine et les larmes gagnaient le bord de ses yeux. Hors, il refusait de flancher devant l'homme qu'il aimait. Ça sonnait tellement ridicule pour Minou, qu'un jeune militaire pleure aussi facilement. Cependant, il ne faut pas oublier que l'étudiant est doté d'une grande sensibilité. Combien de fois a-t-il pleuré lorsqu'on l'avait touché dans le mille ? Le jeune homme n'osait guère les compter. Cela faisait à peine quelques années qu'il avait appris à gérer sa colère, son hyperactivité ainsi que ses pleures à chaque fois qu'il venait rendre visite à sa chère et tendre mère. C'était devenu un quotidien pour lui, être au seuil de la porte et voir l'expression de la première femme de sa vie se perdre dans le vide. Qu'aucune âme ne venait à parcourir le corps de celle-ci, un vrai légume... Sun Min se souvenait si bien des premières retrouvailles avec elle, des premières larmes qu'il a versé après le massacre de sa petite famille. Quand il venait à croiser le regard de sa mère, il voyait cette abominable scène se dérouler dans ses yeux jusqu'au moment où elle prononçait le mot "désolé". Désormais, il faisait face à tout cela, il prenait sur lui et lui offrait son plus beau sourire, en racontant les choses fabuleuses qui se produisaient dans sa vie. Récemment, il avait parlé d'Il Nam à sa mère, du premier homme qui lui avait volé son coeur, mais aussi que c'était son véritable et premier amour. Qu'il se sentait si bien et qu'il était heureux. Alors entendre son amant dire tout le contraire de ce que Minou pensait, s'en était trop pour notre Arès.

Son corps cloué au sol, Sun Min était devenu une statue, incapable de sortir le moindre mot et effectuer un seul mouvement. Ce n'est autre que Namou qui est venu à lui, plaquant ses mains sur chacune de ses joues et par la suite son front contre le sien. Les larmes immergées le regard du plus jeune, il se perdait dans celui de son amant. Notre Arès réagissait à peine quand celui-ci lui ôta un laconique baiser. Seulement ses mots aussi douloureux que les précédant le percutait une nouvelle fois de plein fouet, poussant une larme à se frayer un chemin sur l'une de ses joues. Pour Minou s'était l'enfer, il se sentait si mal, mais il le serait davantage s'il venait à perdre l'homme de sa vie. Par conséquent, il décidait de se laisser faire, de laisser son cœur parler à sa place. Les lèvres de son amant à nouveau sur les siennes, apaisaient cette douleur insupportable dans sa poitrine, puis le plus vieux prit de la distance afin d'offrir ses bras à son cadet.

Pourquoi lui incitait-il à le frapper alors qu'au contraire, Sun Min voulait tant plonger dans ses bras, l'embrasser à son tour et profiter encore et encore de la présence de son homme. Les yeux de notre Ares se mirent à briller sans quitter ceux de son compagnon après tout, l'obscurité camouflait son état si pathétique. Finalement l'étudiant se rapprocha et glissa son regard sur l'un des bras du terroriste, l'une de ses mains retraçait le parcours jusqu'au moment où le cadet prit la décision d'entrelacer leurs doigts afin de les déposer sur sa poitrine, à l'endroit où son coeur n'allait pas tarder à s'échapper. Il voulait faire comprendre à son amant, qu'il avait mal, qu'il était horriblement blessé par ses paroles, qu'au contraire, il l'aimait si follement.

- Pabo... lui soufflait-il d'une voix frêle.

Ses yeux ancrés dans les siens, les larmes finissaient par perler sur ses joues.

- Pourquoi... pourquoi dis-tu cela Il Nam. Je... je t'aime tellement !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Ven Fév 07 2014, 23:36

Il Nam ne savait pas que les paroles qu'il venait de prononcer avaient blesser son amant. Il le savait en colère contre lui à cause de cette histoire d'innocents, de pauvres victimes le jour du marché de noël alors le terroriste avait laissé parlé son cœur, il essayé de faire tout pour que son ange puisse aller mieux. Il l'embrassait et avait même ouvert grand ses bras pour se faire frapper mais il était bête terriblement bête et ignorant des choses de l'amour, il était un homme froid mais avait un grand cœur avec son amant cependant il n'avait jamais réellement su comment réconforter quelqu'un pourtant avec minou, il donnait l'impression  de connaître les choses de l'amour cependant le plus âgé n'avait jamais réellement aimé pour ainsi dire jamais à part l'amour qu'il portait pour ses parents bien entendu mais ce n'était pas le même qu'il éprouvait pour son petit bébé chat. « Papas, j'ai trouvé la perle rare, celui qui me rend heureux avec qui je veux être pour le restant de mes jours mais je ne sais pas comment m'y prendre. Papas, aidez moi... » pensait-il en espérant avoir une réponse de ses parents malheureusement décédés, il savait qu'il n'aurait aucune réponses à sa supplication mais il aimait penser qu'il pouvait communiquer avec ses pères il leur avait promit vengeance contre le gouvernement, vengeance qui commençait bien. Il Nam n'avait cessé de regarder son amant dans les yeux, il avait même pu remarqué que ce dernier avait des larmes qui commencèrent à se former sur le coin de ceux-ci. Des larmes,  le terroriste avait osé le faire pleurer, le rendre triste le faisait se détester lui-même, il s'en voulait et avait même envie de se frapper tellement il se sentait idiot d'avoir mit son chaton dans un tel état alors qu'il avait voulu laissé parler son cœur. Certes ce qu'il avait dit n'avait pas été très doux, très gentil mais il pensait réellement que son petit-ami le détestait à cause de cette affaire dans laquelle il avait été impliqué, cette affaire qu'il avait mit en œuvre seul sans l'autorisation de son supérieur. « Non, non ne pleure pas mon ange », pensait-il en essuyant une larme qui coulait le long de la joue de son amant. Il essayait de calmer son cœur qui battait à tout rompre sans grand succès, même après ce baiser, Sun Min n'allait pas réellement mieux, Il Nam s'en voulait et c'était bien la première fois que le jeune sud-coréen avait des remords en quelque chose.

Les bras grands ouverts, l'aîné attendait que son amant ne daigne le frapper mais en vain ce dernier se contenta d'arriver devant le plus vieux et entrelacer leurs doigts avant de poser la main d'Il Nam contre son cœur. Il remarquait que celui de son amant battait aussi fort que le sien, Le cadet venait de le traiter d'idiot mais il s'en foutait pas mal , il écoutait celui-ci lui dire qu'il l'aimait énormément avec une petite voix frêle. Le plus vieux ne résista pas longtemps avant de traîner le cadet  dans ses bras musclés pour une douce et amoureuse étreinte de réconfort.

« Je suis désolé bébé, s'il te plaît ne pleure pas. Ne pleure pas mon bébé je n'aime pas te voir comme ça. Je veux te voir heureux mon ange, souris la vie est belle, enfin la mienne l'est près de toi. »
chuchota-t-il au creux de l'oreille de son amant.

Il n'aimait absolument pas le voir ainsi. Il préférait voir son amant comme à l'hôtel où il avait passé sa première nuit avec son petit-ami. Il voulait le voir à nouveau souriant, heureux, timide et gêné des actes du plus vieux mais en aucun cas triste et encore moins de sa propre faute. Il Nam caressa la joue de son bébé avant qu'il ne caresse son dos avec une infinie douceur. Il voulait se faire pardonner et avait envie de le garder pour la soirée, pour la nuit entière à ses côtés comme lors de la première fois où ils s'étaient dit « je t'aime ». Le terroriste se disait que c'était le moment ou jamais de profiter d'une soirée chez lui avec l'homme qu'il aimait, Le moment de lui faire découvrir les joies d'une relation amoureuse entre hommes. Il allait faire de cette nuit, une nuit inoubliable, une nuit qu'il allait prendre le temps de préparer.

« Cette nuit je vais faire de toi un roi, mon prince même. Je vais te rendre heureux comme jamais tu ne l'auras été de toute ta vie. Mais avant ça laisse moi tout préparer. Va devant la télé amour, je vais tout préparer. »

Il volait un second baiser sur les lèvres de son amant avant de se détacher lentement de lui pour aller faire ce qu'il avait à faire. Le plus vieux alluma quelques bougies dans sa chambre, il débarrassa le plancher de ses boxers gênant et fini par faire de cet endroit bordélique, qu'était la chambre du terroriste, un petit endroit assez romantique, tout cela en même pas dix minutes.

Huhu:
 



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Sam Fév 08 2014, 16:08

Sun Min se trouvait si stupide, de se laisser emporter aussi facilement. C'était un homme, un militant et plus un enfant. Il voulait sécher ses larmes au plus vite, avant qu'elles tombent une nouvelle fois, mais son amant venait à les chasser de ses joues. Apaisé par ce geste tendre, Minou ferma les paupières et savoura cette légère caresse, puis il fut entrelacés par les bras de l'aîné. Instinctivement le jeune Arès se blottissait, plongeait ses lèvres vers son cou. Il prenait cette habitude de se camoufler au creux de celui-ci et humer l'odeur de son compagnon. Son parfum si enivrant, il réussissait à calmer le plus jeune. L'étreinte l'aidait à canaliser sa colère, à tout pardonner à Il Nam, car après tout, l'étudiant aussi possédait une part de responsabilité. Il était là sans l'autorisation du plus vieux et lui avait pointé son arme sur sa tête. Pathétique... son amant avait raison, Sun Min devait mieux se renseigner au lieu de jouer les apprentis serveur de la justice, il n'était que sergent dans une académie après tout.

Le jeune homme soupira de bien être et son coeur avait cesser de battre si violemment dans sa poitrine, enfin il ne battait plus la même raison. Quand notre Arès est en présence de son amant, celui-ci faisait toujours autant des bonds et ça, Minou ne pouvait rien y faire. Il avait appris à le supporter ! Boom... Boom... le voilà qui s'affole dû aux mots prononcés par le terroriste. Sun Min était également heureux auprès de l'homme qui l'aime. Sa vie fut soudainement égayée depuis ce fameux soir, même si leur quotidien était totalement différent, les deux amants se sentaient si euphoriques dans les bras de l'un et l'autre. Par conséquent, le plus jeune souhaitait au maximum en profiter et s'offrir à Il Nam dès ce soir. Qui lui appartienne pour de bon. Minou désirait la signature de son homme sur chaque partie de son corps afin de chasser ses souvenirs douloureux quand il croisait son dos dans un miroir. Oui... le jeune Arès voulait tellement contempler les traces de son amant, faire surgir les plus beaux moments de sa vie. Il suppliera Namou pou cela !

- Namou... je... fais de moi ton prince. Fais moi ressentir que je t'appartiens, seulement à toi, rien qu'à toi ! lui murmurait-il aux lèvres avant de lui ôter un laconique baiser.

Une fois leurs lèvres déconnectées, Sun Min souriait de nouveau, il se sentait désormais épanoui. Il s'était décidé que cette nuit, lui serait un moment inoubliable, un moment où il s'offrirait pour la première fois à un homme et pas n'importe lequel, l'homme qu'il aime tant !

Le jeune Arès fit ce que son homme lui disait, ignorant ce qu'il trafiquait. Minou rougissait presque à l'idée de voir la scène. Son amant et lui se découvrant davantage, même si le plus jeune avait déjà vue l'aîné dénudé. Cependant, il ne l'avait pas vue complètement nu. Se sentirait-il intimidé ? Sûrement. Notre étudiant s'en fichait, il voulait aller au-delà et découvrir un plaisir jamais ressenti auparavant. Rien que d'y songer à cet instant, de grands frissons parcourraient son échine. Pour éviter qu'il ne fonde directement sur place, Sun Min se mit à l'idée de s'aventurer dans le salon de son compagnon, faire des petites découvertes sur l'homme qu'il était. Il avait découvert par exemple, qu'il était une personne un peu bordélique. Cela ôtait un sourire au cadet, lui étant tout le contraire. Le jeune homme aimait que tout soit correctement rangé à sa place, qu'aucuns détails ne lui échappent. Sa chambre reflétait parfaitement son univers. Un militant très appliqué et soigné, ses armes aussi il en prenait soin, comme de véritables bijoux. Personne ne pouvait lui reprocher d'être aussi à cheval sur la propreté. Voilà que notre ami retroussa ses manches afin de débarrasser Il Nam de toute cette pagaille en commençant par faire la vaisselle tout simplement et qui sait, lui préparer le déjeuner le lendemain après leur activité nocturne, car après tout, Minou était un grand cuisinier.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Dim Fév 09 2014, 03:10

Il Nam fixait le résultat de ce qu'il venait de terminer, sa chambre n'était désormais éclairée qu'à l'aide de deux bougies posées sur la table de chevet du terroriste. Le sol habituellement recouvert d'une pile de chaussettes, boxers et autres vêtements était désormais propre et vide de tout tissu quelconque. Le lit venait d'être soigneusement fait sachant très bien que les draps seraient défaits dans quelques dizaines de minutes. Le sud-coréen avait prit soin de ranger les papiers importants dans son bureau, les plans des prototypes de bombes par la même occasion. Cette nuit devrait être parfaite alors hors de question de la gâcher avec des histoires de terrorisme. Il voulait que tout soit parfait pour la première nuit au paradis pour son petit ange, il voulait qu'il se sente bien dans ce petit espace. Il ne savait pas comment s'y prendre avec son amant pour cette nuit, il n'avait jamais touché quelqu'un par amour toujours par simple besoin d'assouvir ses pulsions. Il se disait qu'il devait être doux, peut-être entreprenant mais toujours doux, mettre en confiance son petit-ami, le rendre heureux tout simplement.Il Nam se doutait que son bébé heureux simplement en étant dans ses bras mais il avait peur qu'il ne manque de quelque chose d'autre alors il essayait de faire tout cela bien pour que leur relation persiste jusqu'à la fin.

Le sud-coréen observa une dernière fois la pièce puis la quitta pour venir aux côtés de son amant mais il n'était pas devant la télévision comme prévu. Il regarda autour de lui puis décida de se rendre à la cuisine pour voir s'il n'y était pas caché. Et effectivement le jeune Arès était bien là à laver assiettes et couverts qui s'étaient empilés dans l'évier. Il Nam trouvait ce geste attendrissant et vraiment gentil de la part du cadet, s'occuper ainsi des tâches ménagères étaient adorable cependant le terroriste refusait qu'il se donne cette peine. Il soupira de soulagement ayant craint qu'il n'était reparti et vint passer ses bras autour de la taille de Sun Min pour l'enlacer tendrement par derrière. Le torse nu et musclé du plus vieux venait se collé au vêtement du cadet alors que ses cheveux encore humides se logeaient contre la nuque de minou. Un baiser vint s'écraser contre la magnifique peau de chaton un simple baiser tendre que lui offrait l'aîné avant qu'il ne remonte ses lèvre vers l'oreille du plus jeune venant souffler dessus pour qu'il lâche enfin ce qu'il tenait dans ses mains puis lui chuchoter d'un voix douce et grave :

« Tu m'as tant manqué depuis la dernière fois j'ai cru crever sans toi mon bébé. Je te voyais partout, j'ai cru devenir dingue tellement tu m'obsèdes, tu me rend dingue oui. Sans toi je ne suis rien, je veux te garder le plus longtemps possible dans mes bras, ici, je ferais durer cette nuit aussi longtemps que possible... »

Il Nam aimait sincèrement son petit bébé, il était devenu dépendant en un si court laps de temps, il était devenu complètement accrocs à la douceur de sa peau, son caractère adorable les paroles attachantes... Il aimait tout chez le cadet et voulait le protéger, le garder caché jusqu'à la fin des temps même si cela était strictement impossible. Le terroriste était bien là, à serrer son petit-ami contre lui, il passa même ses deux mains sous le haut du plus jeune ne faisant rien de plus. Il voulait seulement sentir ses petits muscles sous ses doigts, cette peau si douce. Il revint déposer un baiser dans la nuque de Sun Min avant de se détacher lentement du dos de son amant, il posa ses mains sur le haut de celui-ci avant de le soulever pour pouvoir débarrasser le plus jeune de ce vêtement gênant et pouvoir admirer les marques dans son dos. Le plus vieux soupira légèrement à la vue des cicatrices de son petit-ami avant de passer une main dessus.

« Laisse moi te faire oublier ce passé douloureux pour cette nuit. Cette fois ce sera moi qui toucherait ton dos mais ça sera doux et agréable, je te le promet bébé. » Lui dit-il avant d'attraper sa main pour l'attirer dans sa chambre.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Lun Fév 10 2014, 20:09

Sun Min s'appliquait à chacune de ses tâches ménagères. C'était primordiale pour lui de faire les choses aussi nickel et grâce à cela, il était tout simplement heureux, surtout quand il s'agissait de rendre service à l'homme de sa vie. Il lava avec soin chaque ustensile, assiette et couvert, puis s'essuya tranquillement les mains lorsque subitement, il sursauta à cause de longs bras venant lui encercler la taille. Le coeur battant à vif allure, il finit par esquisser un sourire sur ses fines lèvres. Des frissons parcourraient son échine dû au souffle chaud d'Il Nam parcourant sa peau ainsi que ses parcelles aguicheuses contre son cou. Il en fallait peu pour Minou afin de succomber au désir, un simple baiser dans cet endroit sensible et le torse si bien sculpté de son compagnon contre son dos. Le jeune Arès s'en mordait fermement la lèvre inférieure pour la relâcher sensuellement par la suite, et ferma les paupières. Il savourait pleinement le geste tendre de son amant, avant de les rouvrir face aux douces paroles prononcés par celui-ci. Il souhaitait rapidement lui répondre...

- Na... namou... bégayait-il.

Aucuns autres mots ne sortaient de sa bouche et pourtant, il désirait tant lui dire que lui aussi sans lui il n'était rien, que le terroriste lui manquait terriblement depuis l'autrefois, qu'il souhaitait plus que tout s'offrir à lui ce soir et lui prouver à quel point il l'aime et qui le rend dingue également. Hors les mains du plus vieux sous son haut lui faisait perdre tout ses moyens. L'aîné avait le contrôle total sur le corps du plus jeune, il pouvait en faire ce qu'il voulait et Minou accepterait tout de lui. Sun Min frissonnait de nouveau, les caresses ainsi que le baiser de son amant ne l'aidait guère à calmer ses ardeurs. Cependant, le froid frappait sa peau quand le plus âgé finit par lui ôter son chandail dévoilant le dos meurtri de notre Arès. Une lueur de tristesse se lisait dans son regard, mais elle fut immédiatement chassé par la douceur de son petit ami. Le cadet ne tremblait plus sous les touchers de celui-ci, il avait commencé par prendre l'habitude d'accepter son douloureux passé ancré dans son dos aux côtés d'Il Nam. Plus d'images atroces, ni même de remords ! Quand il est avec son homme, Sun Min se sentait en sécurité, à la fois heureux et si aimé.

Le jeune étudiant se laissa sagement guider par le terroriste dans sa chambre, où il remarqua les efforts de son amant pour que cette nuit leur soit inoubliable. Cela faisait tellement chaud au cœur pour notre Arès, qu'il souriait de plus bel en entrelaçant si fortement leurs doigts. L'ambiance émise par les bougies, rendait cet instant agréable et romantique puis poussa Minou à se coller contre le corps dénudé du plus vieux. Il plaqua ses mains sur chacune de ses joues pour finir par entrechoquer leurs lèvres.

- Merci... merci pour tout Namou ! lui murmurait-il.

Un laconique baiser et voilà que notre Arès se mit à plonger son regard immergé de convoitise dans celui de son amant.

- Embrasses-moi, touches-moi... je veux brûler sous tes touchers Il Nam. Je ne peux plus attendre... lui susurrait-il si près de ses parcelles alléchantes.

Son corps commençait d'ores et déjà à brûler d'envies. Par conséquent, il glissa ses mains de façon très sensuel le long du torse parfait de son petit ami. Son regard suivait aussi le mouvement et quand Minou se mit à caresser avec avidité les abdos de son compagnon, il se mordit une nouvelle fois sa lèvre de façon très aguicheuse, tout en déposant ses yeux à nouveau dans ceux d'Il Nam. C'était bien la première fois que notre Arès chauffait un homme et qui puis est un terroriste. Ça ne sera sans doute pas la dernière, car après tout, il voulait rendre accro l'aîné de son corps ainsi que de lui tout simplement !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Lun Fév 10 2014, 21:56

Namou... Ce surnom était attendrissant de la part du petit chaton qui prononçait ce nom. Jamais personne n'avait osé appelé le terroriste de la sorte avant Sun Min, s'il n'en était pas tombé follement amoureux, il l'aurait déjà réduit en cendre car les surnoms mignons n'étaient pas sa tasse de thé. Imaginez un terroriste avec ce surnom, imaginez ce même surnom en nom de code... Non il n'y a rien à imaginer tellement cela était impensable. Mais Il Nam laissait passer car cela venait de son petit-ami, il l'appelait bien minou pourquoi le petit n'aurait pas eu le droit d'en faire autant ? L'aîné souriait simplement de son sourire habituel qui réussissait à faire craquer le plus jeune. Il l'emmena dans sa chambre tenant toujours bien sa main pour ne pas qu'il le perde en chemin ou qu'il ne décide de s'enfuir à toutes jambes de la demeure du terroriste. La chambre avait une ambiance romantique et reposante qui allait sûrement mettre chaton à l'aise. Après tout, il fallait que tout soit parfait pour la première fois du jeune homme, Il Nam allait l'initier aux plaisir masculins, à ces deux corps qui s'entrechoquent la sueur qui dégouline sur le torse du plus vieux. Ces choses extrêmement excitantes qui feront monter le plus jeune au septième ciel. Sun Min avait collé leur corps l'un contre l'autre avant d'offrir un baiser à Il Nam, ce geste fit fondre le plus vieux qui enlaça son cadet caressant ses cicatrices avec douceurs. Il voulait se faire doux ce soir pour la première fois de son petit ange mais les paroles de ce dernier l'incitait fortement à devenir un peu plus sauvage. Brûlant, le corps d'Il Nam brûlait de désir envers son bébé, depuis cette soirée à l'hôtel où il s'était retenu de ne pas lui sauter dessus il avait attendu ce moment avec impatience.

« Tu vas me rendre dingue. Je vais te faire monter au septième ciel tellement tu seras comblé laisse moi mener la danse tu ne seras pas déçu mon ange. » Lui chuchotait-il non loin de son oreille.

Les mains du plus vieux se glissèrent vers le bas du dos du plus jeune. Il n'allait pas le brusquer même s'il désirait déjà fortement le déshabiller entièrement ou tout du moins lui laisser seulement son boxer pour qu'il ne se sente pas réellement gêné. Mais il ne résista pas bien longtemps, les mains du terroriste s'activèrent à déboutonner le pantalon de Sun Min, tout cela avec sensualité, il réussit à faire glisser ce bout de tissu au sol faisant glisser son corps contre celui du plus jeune par la même occasion. Il Nam n'était encore vêtu que de son pantalon et boxer alors que son amant ne portait que son sous-vêtement. Le plus vieux en profita pour pousser avec douceur le cadet sur le lit, prenant soin de ne pas renverser les bougies qui se trouvaient sur la table de chevet. Le jeune homme allongé sur le dos contre le matelas, Il Nam en profitait pour retirer ce vêtement qui le gênait tant, il finit par se retrouver en boxer à son tout n'ayant cependant aucune gêne face à cette nudité.

« Regarde moi bébé. N'ai pas peur de me toucher laisse aller tes envies, laisse moi juste te montrer, t'apprendre ce délice défendu entre hommes. » lui dit-il en passant la paume de sa main dans les cheveux du jeune Arès.

A peine eut-il finit sa phrase qu'il vint se placer à califourchon sur le corps presque nu de son amant. Il l'observait avec envie, détaillant chaque parcelles de ce corps tant désiré auquel il allait pouvoir bientôt goûter. Jamais il n'avait autant désiré quelqu'un, jamais il n'aurait couché avec un homme par amour pour lui mais ce soir il allait le faire, par amour et par envie. Il rendrait son petit-ami heureux et Il Nam serait lui même au paradis d'avoir passé une nuit torride avec l'homme qui faisait battre sans cesse son cœur meurtri par son passé douloureux. Ce nuit ne faisait que commencer, les baisers d'Il Nam ne venaient que de prendre le chemin du coup sensible de son amant. D'autres allaient suivre mais il s'appliquait d'abord à embrasser cette peau si douce.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mer Fév 12 2014, 10:44

Les caresses, ces touchers tendres qui faisaient frissonner davantage Minou. Il ne tremblait plus, tout était si différent avec Il Nam. Aucun souvenir douloureux, seulement le désir d'aller plus loin et d'en découvrir encore plus. Même si l'envie de Sun Min ciblait déjà l'étape supérieure, il se montrait très patient envers son amant. Dans le fond il savourait chaque geste émit par celui-ci. Le plus jeune se laissa guider ne sachant pas très bien comment s'y prendre avec un homme et qui puis est un homme viril tel-que Il Nam. Il se contentait de rougir face aux paroles de l'aîné, d'autant plus quand il prit la décision d'ôter le pantalon de notre Arès. Sun Min ne protestait pas, bien au contraire, il voulait se dévoiler entièrement à Namou malgré sa pudeur... En effet, l'étudiant a toujours été un tantinet pudique, voir même très pudique lorsqu'il était plus jeune. Il ne peut guère compter toutes ces fois où il échappait au sport afin de ne pas divulguer son corps aux yeux de ses petits camarades. C'est seulement en arrivant à Arès et surtout grâce à ses petites conquêtes d'un soir, qu'il a appris à s'assumer. Certes il ne guérira pas de si tôt au mal être dû à son dos, mais il compte énormément sur son amant pour l'aider à guérir, à accepter son passé douloureux.

Le dos de notre Arès plaqué sur le matelas, Minou regardait toujours avec autant de convoitises son amant sans émettre le moindre son. Il était spectateur de cette scène tellement alléchante. Le corps d'Il Nam était vraiment parfait, si bien dessiné. Comment ne pas rougir face à cela ? Sun Min gardait ses pommettes empourprées. Il avait fini par avouer son attirance envers un homme et pas n'importe lequel. Jamais auparavant il aurait cru être littéralement charmé par un physique reflétant la virilité. Rien que cette vue le rendait toute chose, il ne pouvait guère contrôler ce qui se passait dans son boxer. Les cuisses dénudées de Namou, son bout de tissus moulant parfaitement son entre-jambe, ses abdos si bien définis, son torse et sans oublier ses clavicules alléchantes à souhait. Les yeux du plus jeune dégustaient le moindre détails et sa lèvre prisonnière entre ses dents en disait long sur sa façon de penser. Il la relâcha en ancrant son regard dans celui de son compagnon, écoutant sagement ce qui lui disait.

Sun Min n'hésitait pas à exécuter ses envies les plus intenses. Toucher ce chef-d'oeuvre face à celui ou plutôt planant au-dessus de lui. Il laissa son amant savourer son cou, explorer l'endroit le plus sensible de notre Arès. Un frêle gémissement s'échappa de ses fines parcelles, Minou inclina davantage sa tête afin qu'il offre plus d'accessibilité au plus vieux. Quant à ses mains, elles parcourraient son corps, mémorisaient chaque partie impeccablement sculpté. Ses touchers étaient moins timorés que l'autre soir, le cadet était plus confiant dans ses gestes. Il s'arrêta sur les fesses de son amant et profita de son bref passage avant de franchir la frontière du boxer. Il hésitait à aller plus loin, il ne savait pas comment s'y prendre. S'il devait s'appliquer comme dans toutes ses fois où il entreprenait de se faire plaisir tout seul, après tout, c'était homme... Par conséquent, il décida d'aller étape par étape, en commençant par une caresse timide du bout de ses doigts sur sa virilité. "Oh merde" pensait-il. Il avouait que son amant était plus bâti à cet endroit que lui, ce qui l'effrayait un peu. Cependant, Minou prit sur lui, il désirait tant découvrir le plaisir masculin avec Il Nam. C'est ainsi qu'il referma délicatement sa main sur son entre-jambe pour effectuer de longues caresses très appliquées sur le bout de tissus. Si cela venait à apporter tant de plaisir à son petit ami, Sun Min serait prêt à lui en procurer plus !


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mer Fév 12 2014, 20:18

Le jeune Arès lui faisait tourner la tête, Il Nam devenait dingue, dingue de lui. Ses pensées n'étaient consacrées qu'à son petit-ami, son corps réagissait différemment d'habituellement alors qu'il avait couché avec pleins d'autres hommes avant Sun Min mais chaton était le seul à lui faire ressentir une telle excitation en un si court laps de temps. Son cœur battait à tout rompre. Badam badam... On aurait pu croire qu'il allait exploser, il l'avait cru la première fois qu'il avait vu chaton, jamais il n'avait été amoureux avant de le rencontrer et son cœur s'était tellement affolé qu'il croyait être malade à cause de cela. Pourtant il comprit bien vite qu'aucune maladie n'était la cause de ce dérèglement du cœur du plus vieux, la seule explication avait été l'amour. L'amour, Il Nam avait apprit ce que cela était de par ses parents, mais il n'avait pas de grandes précisions c'était en tombant follement amoureux de l'étudiant qu'il comprit rapidement ce qu'était réellement l'amour. Cela ne lui faisait pas peur, pas comme à Sun Min. On entendait dire dans les films que l'amour était quelque chose de merveilleux, qui pouvait changer un homme, mais le terroriste disait que cela n'était que foutaises jusqu'à ce que cela lui arrive à lui aussi. Il était passé de dur à cuire, froid et méchant à quelqu'un de doux et protecteur lorsque son petit-ami était dans les parages. Un changement plus que déroutant pour le sud-coréen.

Il Nam aimait le silence pendant l'acte avec des inconnus rencontrés en discothèque mais avec Sun Min ce n'était pas le cas, il avait besoin de l'entendre parler, d'entendre des mots doux, de lui en dire. Il avait besoin de chuchoter au creux de l'oreille de son amant qu'il était tellement amoureux, il voulait que le plus jeune sache à quel point Il Nam l'aimait que ce ne serait pas une amourette de passage mais bel et bien pour le restant de ses jours. Le plus vieux, toujours à califourchon sur le cadet, fixait d'un regard doux et désireux son amant, il se surpris même à mordre sa lèvre inférieure, chose qu'il n'avait encore jamais fait. Il lui donnait envie, ce pauvre petit corps blessé par un passé douloureux, ce corps frêle que l'ont a envie de protéger lui donnait envie et cela pouvait se voir derrière le tissu qui cachait son entrejambe. Il voulait son petit-ami maintenant mais il jugeait qu'il n'était pas assez préparé pour cela même pas du tout alors il attendrait restant doux dans ses mouvements, le plus vieux passa sa main contre la cuisse du cadet pour la caresser avec lenteur.

Une douce chaleur régnait dans la pièce, un silence reposant était aussi présent, un silence qui permettait au terroriste d'écouter le cœur de son amant battre. Il aimait ce bruit, il adorait l'entendre et pouvait passer des heures et des heures à l'écouter sans rien faire. Mais là il allait plutôt agir, il osa embrasser le cou de son amant une nouvelle fois avant de passer sa langue dessus laissant celle-ci descendre petit à petit jusqu'à l'épaule du plus jeune puis son buste descendant jusqu'à sa poitrine où il fit un arrêt contre l'un des boutons de chair de son amant qui venait de franchir la barrière de tissu de l'aîné. Ces caresses qu'il commençait sur l'entrejambe de Il Nam faisaient soupirer ce dernier de plaisir, jamais on n'avait osé faire cela avant, personne ne le touchait, il s'occupait de tout habituellement mais là non il laissait son petit-ami découvrir son corps d'apollon. Les soupires du terroristes se firent plus fréquents, quelques râles charmeurs passèrent la barrière de ses lèvres avant qu'il ne décide de prendre le bouton de chair de son amant entre ses lèvres. Il commença par l'aspirer doucement, sa propre langue faisant le tour de celui-ci avec sensualité. Ils avaient chauds, leurs corps brûlaient et la soirée ne faisait que commencer.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Fév 13 2014, 20:52

Pour rien au monde Sun Min voudrait échanger la tendresse de son amant, sa façon de faire enflammer notre Arès avec seulement ses caresses. Quand celui-ci sentait les mains du plus vieux sur ses cuisses, il frissonnait de plus belle. Personne ne l'avait touché comme tel auparavant. C'était seulement lui, rien que lui qui procurait de telles sensations aux femmes. Avec Namou s'était si différent! A présent, il souhaiterait changer la donne et n'être qu'à Il Nam, le sentir prendre possession de son corps et que ses mains parcourent davantage celui-ci. Quelques idées malsaines frôlèrent son esprit, il s'imaginait déjà à l'étape supérieure, découvrir le corps entièrement nu de l'aîné. Toutefois, Minou reprit ses esprits, s'appliquant sur ce qu'il était en train de procurer à son amant, quand subitement sa langue si chaude frappait sa peau de porcelaine. Le jeune homme étouffa un autre gémissement, mais lorsque le plus vieux s'amusa avec l'un de ses boutons de chair, Sun Min le laissa échapper plus intensément que le premier. Lui qui pensait être sensible au cou, désormais cet endroit dont aucune femme ni même un homme avaient touché, serait l'endroit le plus délicat de son corps. Serait-ce à cause des sentiments qu'il éprouvait envers le terroriste ? Sûrement. Cependant, Minou s'en foutait, c'était si sensible et à la fois tellement bon...

Avant qu'il ne décide d'aller plus loin, Minou attendait impatiemment la réaction du plus vieux suite à ses caresses. Entendre ses râlements l'encouragea à le caresser davantage pour se rendre par la suite, dans son boxer. Ses doigts découvraient peu à peu son entre-jambe toujours de façon timorée. Sun Min était très intimidé, ses pommettes le dénonçaient si bien. Hors, cela ne l'empêcha pas de continuer, bien au contraire, ses mains effectuaient des mouvements plus rapides que les précédents, son pouce taquinant sagement sa verge. "Est-ce que ça lui plaît ?" se demandait-il. Notre Arès s'inquiétait de ne pas être à la hauteur de ce qu'espérait son amant. Il fit tout son possible pour lui donner un maximum de plaisir et c'est ainsi qu'une idée très érotique clignotait dans sa tête. Et si ses mains laissèrent leurs places à sa langue afin de découvrir ce délice ? Notre jeune homme se mit à rougir encore plus. Jamais il n'avait pensé à une telle chose, surtout pas faire ça avec un homme. Autrefois, il était tombé sur ce genre de scènes en photo sans trop s'y intéresser et puis c'était toute autre chose avec la gente féminine. Mais par amour, il serait prêt à faire face à cela. Pour le premier homme de sa vie, il mettrait ses expériences d'hétéro de côté ! Par conséquent, il arrêta ses caresses, ses faibles gémissements s'estompèrent peu à peu et il rassembla tout son courage pour demander la permission à son amant.

Son regard reflétant la luxure plongea directement dans le sien, Sun Min appliqua à cet instant, une douce caresse sur sa joue. Son cœur battait à tout rompre, mais il devait se lancer et tenter avant que son désir ne disparaisse peu à peu.

- Namou... je... j'aimerais... tu... tu.. sais... te... bégayait-il d'une voix frêle.

Ses lèvres frôlant celles de son amant, il finit par dire le mot exact qui résumait parfaitement son envie.

- Sucer... lui chuchotait-il à ses parcelles si aguicheuses.

Minou mordait à nouveau sa lèvre, très embarrassé par cette annonce soudaine. Cependant, il le désirait, il voulait rendre son amant encore plus dingue de lui qu'il ne l'était déjà. Le premier homme de sa vie, celui avec qui il veut découvrir touts ces nouveaux délices, ses expériences avec un homme. Sun Min l'aime tellement, il est convaincu par ses sentiments et ça, rien n'y personne ne pourra y changer.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Sam Fév 15 2014, 17:52

Jamais personne n'avait essayé de faire du bien à Il Nam de cette façon, c'était toujours lui qui s'occupait de cela ne laissant ses coups d'un soir le toucher, il avait toujours été maître du jeu jusqu'à aujourd'hui où il avait accepté que son petit-ami découvre son corps. Les caresses que lui faisaient l'étudiant étaient tout simplement divine, elles lui procurait une sensation qu'il n'avait jamais ressenti auparavant, son corps se réchauffait un peu plus au fur et à mesure que son amant le touchait ses râles de plaisirs s'écrasant contre la peau du plus jeune. Le terroriste avait déjà du mal à se concentrer sur ce qu'il faisait tant le cadet lui faisait tourner la tête par les caresses qu'il exerçait sur l'entrejambe du plus vieux. Il Nam trouvait que Sun Min se débrouillait bien pour un simple débutant dans ce domaine, qu'aurait pu lui apprendre le terroriste ? Peut-être à endurer la douleur qui allait suivre. Ah oui, il redoutait ce passage à l'acte où son petit-ami souffrirait sûrement, il craignait qu'il ne se mette à pleurer sous la douleur ou bien qu'il refuse de continuer tant il aurait mal mais Il Nam essayait de se convaincre que cela n'arriverait pas que Sun Min était assez fort pour endurer cela et ne pas renoncer.

Effaçant cette idée de son esprit, Il Nam s'activait à procurer plus de plaisir à son amant sa langue effectuant toujours cette douce torture sur le bouton de chair de son petit-ami avant que celle-ci ne passe à l'autre qui n'attendait que cela. Il y déposa un doux baiser avant de prendre le second bouton de chair entre ses lèvres pour le mâchouiller tel un enfant avec sa tétine, il attendait que son bébé gémisse pour l'inciter à continuer ce qu'il ne tarda pas à faire. Sa langue prit la relève et passa plusieurs fois sur le bouton devenu assez dur. C'était agréable de faire cela pour le terroriste, agréable de soupirer, de grogner de bien être face aux gestes de son amant. Ces douceurs l'emmenèrent au paradis, cela l'excitait au plus au point, il était tellement pressé de la suite qu'il fit glisser l'une de ses mains jusqu'au boxer du chaton avec lequel il joua un instant avant de le faire glisser le long de ses jambes. Ca y est, le plus jeune n'avait plus aucun vêtement pour se protéger des touchers de son amant. La main de l'aîné vint de loger contre les fesses de son bébé, il les caressait avec douceur et impatience. Le terroriste fût surpris lorsque minou arrêta ses caresses, surpris et mécontent, il grogna légèrement avant de stopper lui aussi les tortures qu'il exerçait contre son boutons de chair pour finalement regarder son amant avec désir et amour. Il fut d'autant plus surpris lorsque Sun Min lui avoua ce qu'il aimerait faire par la suite, Il Nam ne s'attendait pas réellement à cela mais ce fut une surprise agréable pour lui. Un léger sourire vint se plaquer sur le visage du terroriste avant qu'il ne passe une main dans les cheveux de son amant.

« Fais toi plaisir mon bébé... Tu as tout les droits cette nuits... » Chuchota le plus vieux en fixant son chaton dans les yeux.

Sun Min était un novice mais Il Nam allait lui laisser faire ce qu'il voulait par amour, simplement par amour. De plus jamais personne n'avait osé essayer faire ce que minou s'apprêtait à faire. Jamais il n'avait connu le plaisir des lèvres de quelqu'un contre son membre, il était en quelques sortes heureux que son bébé soit le premier à faire cela. Ses paroles étaient tellement inattendues que Il Nam avait senti ses joues devenir d'un rose léger, chose qui ne lui était jamais arrivé auparavant. Il venait de rougir devant l'homme qu'il aimait.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Dim Fév 16 2014, 15:51

Des petits gémissements suivis d'halètements prouvaient à quel point la langue du terroriste faisait un bien fou sur les boutons de chair de notre Arès. Sun Min fermaient ses yeux d'une courte durée, afin d'en profiter davantage. Il grogna légèrement lorsque son amant pris les devants en lui retirant le dernier bout de tissus. Le jeune homme n'avait guère le temps de songer à sa nudité, il était absorbé par ses caresses qu'il apportait à son petit ami et tout le plaisir que celui-ci lui procurait. Ses mains sur son fessier, Minou souhaitait plus que tout les voir, les sentir parcourir sur chaque partie de son corps, mourir sous ses touchers et fondre littéralement sous sa langue. Celle-ci faisait des miracles, que notre étudiant en venait presque jaloux. C'est ainsi qu'il avait rompu ce moment exquis, qu'il s'était décidé de devenir encore plus désireux envers Il Nam. Ce brush pourpre sur ses pommettes définissaient si bien la gêne du plus jeune face à cette demande, mais il fut rassuré par la réponse de son bien aimé. Même si il est toujours autant intimidé par la prestance de son amant, Sun Min pouvait aussi se montrer un tantinet charmeur et à la fois très doux. Même si son désir le brûlait d'avoir l'homme de sa vie en lui, il ne voulait pas presser le pas pour que cette nuit leur soit inoubliable.

- Laisses... laisses moi goûter ton corps Namou. lui chuchotait-il à l'oreille.

Dorénavant c'était autour de notre Arès de prendre les devants, il se mit à côté de son amant afin d'avoir meilleure accessibilité. Il déposa ses lèvres sur sa mâchoire, la recouvrir de milles baisers et frayer un chemin dans son cou jusqu'à sa clavicule, où il entreprit de morde l'une d'entre elles pour y poser sa marque. Par la suite, il continua sa route en plaquant ses fines parcelles sur son torse, le longer de plusieurs baisers toujours autant timorés. Une fois arriver à ses abdos, il les goûta délicatement, mémoriser ses formes si bien sculptées avec ses lèvres. Un dernier baiser sur son bassin, il prit au piège son boxer entre ses dents, qu'il finit par retirer avec l'aide de ses doigts.

La vue de son entre-jambe faisait rougir de plus bel le cadet, l'intimider davantage et pourtant, il posa une nouvelle fois ses lèvres sur sa peau parfumée. L'étudiant avait complètement oublié qu'avant de surgir chez son amant, celui-ci sortait fraîchement de la douche. Pour en revenir à ses caresses infligées à son petit ami, Sun Min picora son membre avant de tracer une fine pellicule de salive tout le long, plus précisément de la base jusqu'à la pointe. Il le prit avec l'une de ses mains et déglutissait ne sachant pas vraiment comment s'y prendre, car après tout c'était la première fois qu'il allait donner une fellation. Comment le prendre ? Comment lui procurer du plaisir ? Toutes ces questions lui trottaient dans la tête. La peur de ne pas satisfaire son bien-aimé se lisait sur son visage, mais Minou n'était pas le genre de personnes à abandonner aussi facilement. Par conséquent, il laissa échapper un petit soupire, son souffle chaud frappait l'entre-jambe de son petit ami. Finalement le jeune homme le prit en bouche, glissant ses lèvres le long de celui-ci. Sun Min avouait à quel point ce n'était pas désagréable du tout, la peau de l'aîné était si douce qu'elle se frictionnait parfaitement avec ses parcelles. Notre Arès poussa un gémissement quand il finit par heurter le fond de sa gorge avec la pointe de son membre, mais il ne renonça pas pour autant. C'est ainsi qu'il commença de longues caresses buccales tout en déposant timidement son regard dans celui de son amant, apeuré de voir un air insatisfait sur son visage. Si jamais c'était le cas, alors notre Arès s'arrêterait sur le champ, mais si il venait à lui donner autant de plaisir, le plus jeune sera évidemment heureux de continuer sur sa lancée.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Lun Fév 17 2014, 23:07


Il Nam crevait d'envie de caresser le corps de son amant, passer ses mains sur son dos avant de les glisser contre ses fesses pour s'amuser un peu avec avant de partir sur le devant du corps du chaton, passer un moment à caresser son torse avant de descendre d'avantage ses phalanges jusqu'à ce point sensible de tout homme, cette entrejambe qui n'attendait qu'à être caressée. Mais il n'osait pas maintenant, il voulait d'abord profiter du plaisir que son petit-ami lui faisait ressentir à ce moment là, se concentrer sur cela et rien que cela avant de passer à la suite, il n'avait aucun doute quant au fait qu'il aimerait ces caresses buccales car cela venait de l'être qu'il aimait le plus au monde. Il aimait cette sensation, avoir son copain à ses côtés pouvoir toucher son corps sans aucune gêne et le faire avec plaisir. Avant que Sun Min ne se décide à commencer les miracles qu'il allait faire avec sa langue le terroriste décida qu'il était temps d'embrasser le jeune Arès, il commença par un simple baiser innocent qui changea rapidement de ton pour devenir plus désireux, sa langue venait demander l'accès à la bouche du plus jeune qu'il eu assez rapidement. Ils mélangèrent leur salive ensemble, commençant une danse endiablée à l'intérieure de la bouche de son amant, il continua encore un bon moment avant de finalement lâcher prise laissant un simple et long filet de bave relier la bouche des deux êtres ensemble.

« Fais ce qu'il te plaît bébé. » Chuchota le plus vieux à l'intention de son cadet.

Il Nam qui se trouvait au dessus du corps de Sun Min se retrouva contre le matelas quelques secondes plus tard, son bébé venait de s'installer à ses côtés pour être plus libre de ses mouvements, Il laissa alors le cadet s'occuper de sa personne, ses lèvres qui descendaient le long de son corps lui procuraient un bien immense, des soupires s'échappèrent des lèvres du terroriste et pourtant ce n'était que le début de ce que son amant s'apprêtait à faire.

« Oh mon dieux, minou tes lèvres... » soupirait-il de bien être.

Le délice venait de commencer, il ne jugerait pas son amant s'il s'y prend mal de toute façon il ne pouvait pas car il ne savait pas ce qu'était la sensation que l'on ressentait lorsque quelqu'un s'amusait de la sorte avec son entrejambe. Lui le dominant né venait de s'offrir à son amant, cela prouvait qu'il lui faisait amplement confiance, qu'il l'aimait plus que n'importe qui. Il n'avait jamais agit de la sorte avec une personne quelconque ce devait être cela la magie de l'amour. Il Nam passa une main dans les cheveux de son amant, ce dernier était hésitant mais le terroriste n'y prenait pas garde car le plaisir qu'il lui faisait ressentir rien qu'à ce commencement était tout simplement divin pour lui. Des soupirs encore des soupirs de plaisir qui arrivaient jusqu'aux oreilles du plus jeune. S'il avait laissé une personne quelconque faire cela, Il Nam aurait sans doute été plus violent avec la personne, il aurait appuyé sur sa tête et aurait été vulgaire mais pas avec Sun Min, il se contentait de caresser ses cheveux doux, râlant de bonheur mais rien d'autre. Le terroriste avait décidé de regarder son amant droit dans les yeux pendant ce plaisir buccal que le plus jeune lui offrait. Il voulait qu'il sache à quel point cela était bon pour lui, qu'il ne devait pas arrêter en si bon chemin car cela serait trop dommage.

« N'ai pas peur... Vas plus vite... plus vite bébé... » chuchotait-il alors qu'il finissait par fermer lentement les yeux.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Fév 20 2014, 19:48

Les caresses dans la chevelure de notre Arès, le rassurait, lui rappelait à quel point son amant était attentionné envers lui, qu'il ne bousculerait pas le plus jeune dans la découverte du plaisir entre hommes. Sun Min pouvait donc avoir confiance en lui et c'est ce qui le poussait à étendre sa curiosité pour au final procurer un bien fou à son aîné. C'est ainsi qu'il attendait sagement que son petit ami réagisse. Rien que l'entendre dire ce mot "oh mon dieu" faisait frissonner Minou. Il esquissait un frêle sourire sur ses lèvres, mais c'est en recevant les râlements de plaisir de son amant, qu'il continua sur sa lancée. La texture de sa peau si enivrante qui se glissait parfaitement entre ses lèvres, le jeune homme savourait pleinement. Sa langue se faisait un peu plus taquine, elle venait à se plaquer contre son membre pour se frayer un chemin jusqu'à sa verge. Plus aucun brin de timidité, Sun Min explorait, tentait des choses qu'il n'avait jamais réalisées auparavant. Quelques longues caresses suivies par des taquineries, le cadet prenait autant de plaisir que son bien-aimé, d'autant plus quand celui-ci lui demanda d'accélérer. Minou exécuta tout en se demandant quelles étaient les limites de son compagnon. Par conséquent, il pressa légèrement ses lèvres sur son entre-jambe, se rappelant à quel point il aimait ce genre de sensations que les femmes lui procuraient. Il comptait sur ses propres expériences pour devenir aussi parfait que la gente féminine dans ce domaine, surtout envers l'homme de sa vie.

Sun Min accompagnait son accélération avec l'une de ses mains, sans quitter son petit-ami du regard. Mélangeant caresses émises avec ses doigts avec celles émises par sa bouche, notre Arès voulait surprendre davantage son amant, l'entendre gémir son nom et lui faire ancrer cet instant à jamais dans sa mémoire. Minou souhaitait être le tout premier homme à faire tourner la tête de son bien-aimé, qu'il puisse être le seul à hanter ses pensées et par la même occasion prendre une grande place dans son coeur. Dans celui de notre Arès, Namou avait pris sa place depuis leur tout premier accrochage, même si Sun Min pensait haïr du plus au point le terroriste. Le plus jeune ne pouvait guère oublier toutes ces fois où son petit organe s'affolait sans aucune raison pour les beaux yeux de l'aîné.

Minou continuait de plus bel sous les gémissements si mélodieux de son compagnon. Cependant, il savait que tôt ou tard, Namou finirait par libérer son nectar dans sa bouche. Il n'était pas prêt pour cela, sûrement trop tôt pour recevoir cette offrande, car après tout, c'était sa première gâterie sur un homme. Par conséquent, il stoppa petit à petit laissant sa langue terminer le travail par une derrière caresse jusqu'à sa verge où il s'attardait légèrement sur celle-ci. Sun Min se lécha sensuellement les lèvres sous les yeux de l'aîné immergés de convoitise. Notre Arès remonta vers ses parcelles pulpeuses qu'il captura délicatement avant de lui susurrer trois petits mots qui en disaient pourtant long sur ses sentiments.

- Je t'aime !

Son regard se noyait dans le sien et sa main parcourrait son torse. Sun Min profitait de cette coupure afin de mémorises chaque trait de son visage, chaque partie de sa poitrine ainsi que de son abdomen. Oui Minou était fou, fou d'amour pour son bien-aimé, oubliant qu'il était autrefois fasciné par les femmes. Dorénavant, seul Il Nam comptait pour lui, seul le terroriste rendait fou l'étudiant, lui faisait autant battre le coeur et le subjuguait par sa douceur et sans oublier son charme naturel.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Dim Fév 23 2014, 19:34


Ces caresses que le jeune homme exerçait avec ses lèvres sur la peau du plus vieux firent frémir ce dernier, il avait envie de réclamer plus encore. Insatiable, éternel insatisfait, il en demandait toujours plus, il voulait de la vitesse pour que cela lui procure plus de plaisir. Il aimait les lèvres de son amant contre ton membre fièrement dressé dans la bouche du jeune Arès et que cela dure éternellement. Il Nam ne criait pas de plaisir mais ses râles en disaient long sur ce qu'il ressentait. Il n'avait jamais ressenti cela avant aujourd'hui, lorsqu'il couchait avec d'autres homme c'était toujours lui le maître mais aujourd'hui il avait laissé son petit-ami prendre les commandes pour qu'il puisse découvrir le corps de l'aîné. Au fond de lui, le terroriste avait été rétissant à laisser son bébé diriger mais cela lui avait procuré tant de plaisir qu'il voulait même que le plus jeune continu. Son bébé l'emmenait au paradis avant l'heure. Ses mains, ses lèvres, tout était exquis. Ce moment devait durer éternellement et rester à jamais gravé dans la mémoire du plus vieux.

Il Nam sentait son membre gonfler entre les lèvres de son bien-aimé il savait que dans peu de temps il finirait par se libérer dans la bouche de celui-ci mais le plus jeune n'avait pas l'air d'avis de vouloir goûter au nectar du terroriste. Il pouvait comprendre cela et le laissa se stopper petit à petit sous les râles de plaisir qui s'échappaient de la bouche du plus vieux. Il se retenait même de l'obliger à continuer ne voulant pas forcer son bébé à faire ce qui ne lui plaisait pas. Un soupire d'aise passa ses lèvres alors qu'il se remettait petit à petit de ses émotions. Sun Min n'avait peut-être jamais pratiqué cela avec un homme, Il Nam le trouvait vraiment doué. Instinctivement les mains du plus vieux remontèrent son chaton au niveau du visage du terroriste. Il le fixait avec des yeux sombre mais remplis de douceur avant de lui offrir un petit baiser alors que son souffle était toujours court. Il se remettait peu à peu de ses émotions et son souffle finit par redevenir normal au bout de cinq minutes. Des « je t'aime » ah ça Il Nam pouvait en sortir à longueur de journée à son amant, il l'aimait énormément, Sun Min était d'ailleurs la première personne à qui il osait dire ses rois petits mots qui signifiaient beaucoup. Un sourire apparut sur le visage du plus vieux lorsqu'il entendit son amant lui dire ses trois précieux mots, il ne tarda pas à reprendre possession de ses lèvres avant de les lâcher peu après.

« Je t'aime aussi minou. » Dit-il en caressant les cheveux du dénommé minou.

Je t'aime, je t'aime, je t'aime. Il n'avait envie que de dire cela à ce moment précis rien d'autre ne lui venait à l'esprit que ces mots si doux et pourtant il avait envie de parler de tout et de rien mais ce n'était pas vraiment le moment pour. Le moment venait pour l Nam de passer à l'attaque. Il se redressais légèrement venant se placer au dessus du corps de son bien-aimé le regard remplis de désir mais aussi d'amour. Il oubliait le moment où son bébé pleurerait à cause de la douleur, ce moment il le redoutait sans cesse mais là il ne pensait qu'au visage angélique de son amant.

« Es-tu prêt ? Ou alors est-ce que tu veux attendre encore un peu ? » Lui demanda le terroriste.

Il ne voulait surtout pas presser le plus jeune pas maintenant en tout cas car c'était la première fois pour le jeune Arès et Il Nam respectait cela mais aussi parce qu'il l'aimait énormément, il l'aimait trop pour lui faire du tort ou alors faire quelque chose sans son consentement.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mar Fév 25 2014, 17:37

Minou ne se lassait jamais d'admirer son amant, noyer son regard dans le sien. Toujours un tantinet timide, il restait tout même là, à le contempler sans pour autant attendre une réaction du plus vieux. Celui-ci profita de la situation en capturant brièvement ses lèvres avec les siennes. Les paupières du cadet se refermèrent délicatement, c'était si irréel. Était-il vraiment à ses côtés ? Partageait-il réellement ce moment divin avec l'amour de sa vie ? C'est sa voix rauque qui lui affirmait que tout était bien réel ! Il ne peut compter toutes ses fois où il se laissait envahir par sa passion envers son aîné, cet instant où le terroriste s'approchait de lui pour l'immerger de baisers sur sa peau laiteuse. Même si Sun Min refoulait son attirance auparavant, ses rêves le trahissaient toujours. Dorénavant le jeune homme n'avait plus aucune excuse pour refuser d'être conduit au pays des merveilles en compagnie d'Il Nam. Notre Arès avait mémorisé les traits de son corps, de son visage, toutes ses sensations que son amant lui procurait. Cependant, il en voulait plus, toujours plus. C'est ainsi que ce soir il accepterait tout de son compagnon.

Sun Min ouvrit délicatement ses paupières sous les beaux yeux ténébreux de son amant, il souriait de plus bel quand celui-ci lui avait répondu. Satisfait de cette réponse, il se faisait guider par le plus vieux. Son dos se collait au matelas, Minou ne savait pas comment se positionner pour sa toute première fois, s'il fallait s'allonger ou bien se redresser légèrement en écartant les jambes afin d'obtenir une accessibilité pour son bien-aimé. Il ignorait totalement si c'était douloureux ou non. A vrai dire, son esprit se déviait que sur l'homme de sa vie, sur le plaisir qu'ils allaient éprouver ensemble. Il était si naïf, l'amour qu'il éprouvait pour Namou le rendait comme tel, mais il s'en fichait, il était heureux après tout. Un sourire frêle sur ses lèvres, Sun Min passa ses bras autour du cou de son amant sans le quitter du regard. Il aimait cette convoitise dans ses yeux, que son coeur ratait quelques battements. Celui-ci s'accélérait davantage quand le moment de s'offrir à son petit-ami arriva. Pour tout avouer, Minou l'attendait avec impatience, il désirait le sentir en lui, découvrir ce délice avec l'amour de sa vie. Il aurait voulu crier sa joie, la faire partager avec son meilleur ami ou bien sa mère comme un enfant qui découvre ses toutes premières fois, mais hélas il devait la garder en lui. Etant un Arès et Namou un terroriste, qui pourrait être ravi pour les deux hommes ? Par conséquent, le cadet s'était mis en tête que lui jamais il ne pourra oublier ce moment, qu'il soit dans la joie ou dans la souffrance dans les années à venir, il savait très bien que leur amour entraînerait des conséquences... Qu'importe ! Sun Min appartenait à son amant et dès ce soir, il ne sera que le sien, marqué par l'amour du plus vieux.

Minou se mit à hocher rapidement la tête afin de répondre immédiatement à son bien-aimé. Il voulait tant lui montrer à quel point il était prêt, écarter ses jambes délicatement pour lui offrir l'accès, mais il était trop intimidé pour cela, alors il se contenta d'approcher ses lèvres près des siennes.

- Je ne peux plus attendre... lui susurrait-il sensuellement.

Il l'embrassa délicatement, un laconique baiser pour plonger ses fines parcelles le long de sa mâchoire jusqu'à l'une de ses oreilles.

- Je... Je te veux Il Nam. Je te veux en moi s'il.. s'il te plaît. quémandait-il.

Un bisou au creux de son oreille, il revient déposer ses yeux brillant de milles feux dans ceux du plus vieux, sans se préoccuper de ses joues fortement empourprées. Son corps le brûlait, le démangeait tellement qu'il ne pouvait plus contenir cet envie omniprésente d'avoir son amant en lui.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Ven Fév 28 2014, 00:50

Adorable, Il Nam avait rarement vu quelqu'un d'aussi adorable que Sun Min dans toute sa vie. Sa façon de le regarder, celle qu'il avait de l'embraser. Sa timidité le rendait fou, il aimait lorsque les joues de son amant se coloraient d'un jolie rôle qui contrastait avec la couleur de sa peau blanche. Son cœur manquait quelques battement face au comportement innocent du jeune homme, le terroriste adorait le voir ainsi, il le préférait même à son côté bad boy qui comme il avait pu le voir tout à l'heure. C'est fou comme une mimique adorable pouvait faire fondre le cœur d'un homme tel que lui, jamais auparavant il n'aurait pu penser que quelqu'un puisse lui faire cet effet là. Adorable il était adorable. Mon dieu comment allait-il réussir à blesser ce pauvre ange ? Il se demandait si passer réellement à l'acte avec le cadet était une si bonne idée car il n'avait pas l'air de se douter que cela pouvait lui faire horriblement mal mais il en avait tellement envie. Comment faire ? Il était perdu à cet instant, il se disait que s'il voyait une larme dégringoler le long de la joue de son amant il ne le supporterait pas et aurait horriblement mal au cœur. Il n'avait pourtant pas le choix, il rêvait de ce moment avec minou depuis leur première rencontre et ce dernier voulait cette union plus que n'importe quoi à ce moment précis.


« Bébé, tu vas avoir mal. Si tu as vraiment mal, mord moi ou dis moi d'arrêter et je le ferais. Je ne veux pas te faire souffrir alors ne pense qu'à moi pas à ce que je te fais pour le moment. » Lui chuchota-t-il alors qu'il déposait un autre doux baiser contre les lèvres de son adorable étudiant à Arès.

Ce baiser fut rompu quelques secondes après. L'une des mains du plus vieux vint de placer sous le corps de son amant pour le surélever et le coller contre son torse musclé. S'il prenait l'autre main pour écarter légèrement les jambes du cadet, Il Nam serait tombé alors il décida d'utiliser sa propre jambe même s'il eut du mal à le faire. Il ne quittait pas son amant du regard, ses yeux brillaient, vrillaient de désir et d'amour pour le plus jeune. Il n'avait qu'une envie : ne faire qu'un pour cette nuit et recommencer chaque soir où ils se verraient, le rendre accrocs à son corps parfaitement sculpté autant qu'il l'avait rendu accrocs à sa personne. « Je t'aime » lui avait-il chuchoté avant de frotter son membre fièrement dresser contre l'entrée du jeune homme. Il insistait, il ne voulait pas que Sun Min détourne le regard, il voulait que celui-ci se perde dans les yeux amoureux du plus vieux alors qu'il commençait à entrer sa verge dans le corps étroit et chaud de son amant. C'était à ce moment là que tout ce compliquait, la douleur arrivait pour Sun Min et ça Il Nam le redoutait tellement qu'il s'emparait à nouveau des lèvres du jeune Arès pour l'embrasser avec passion. Alors que sa langue forçait la barrière de ses lèvres pour venir danser avec acharnement et désir avec celle de son amant, Il Nam faisait entrer un peu plus son membre dans le corps du plus jeune. La sensation était exquise, le plus jeune était étroit et bouillant, c'était pour le plus vieux une sensation qui le rendait dingue et désireux de continuer. Cependant il se stoppa à mi-chemin voulant que son bébé s'adapte à sa présence avant de pouvoir continuer.

Habituellement le terroriste n'aurait eu aucun mal à continuer et se faire violent avec d'autres hommes cependant il voulait être doux et faire de cette première fois un merveilleux souvenir pour son amant qu'il aimait tant. Il était méchant, violent, sans foi ni loi et pourtant avec ce petit ange il se voyait changé en un homme bienveillant, soucieux du bonheur du plus jeune et extrêmement protecteur.

« Dis moi lorsque tu seras prêt pour que je continus mon ange, prend tout ton temps. » Lui chuchota-t-il après avoir quitté les lèvres de son amant.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Dim Mar 02 2014, 14:39

Minou ne comprenait, à vrai dire, il ne savait pas de quelle douleur parlait son amant. Il n'a jamais eu de relation avec un homme auparavant et avec toutes ses aventures avec les femmes, il n'a pas vécu de situation où celles-ci étaient vierges. Par conséquent, il ne peut définir cette souffrance lorsqu'on venait à ne faire qu'un avec son partenaire. Pour tout avouer, Sun Min appréhendait un peu, sachant qu'Il Nam le prévenait avec tant d'inquiétude, cela ne le rassurait pas du tout. Il ne voulait plus y songer. Tout ce qui importait pour notre Arès c'est cette union qu'il attendait depuis que ses yeux ce sont déposés pour la première fois sur son bien-aimé. Sentir ses lèvres pulpeuses s'emparer des siennes accentuaient davantage son envie d'être envahit par les baisers de son compagnon et bien plus...

Le cadet gardait ses bras autour du cou de son petit-ami sans le quitter du regard. Il l'écouta sagement puis rétorqua par un simple hochement de tête. Que dire de plus ? Minou lui faisait totalement confiance. Il le laissa prendre les rennes afin de le conduire droit vers le désir charnel. Le baiser tendre de Namou, ses mains expertes qui le firent coller contre son torse bombé. Minou l'aida dans sa quête en entrouvrant les jambes. Une fois calé entre ses cuisses, Sun Min sentait le stress monter en lui, le coeur qui palpitait atrocement, cette étrange sensation qui s'installait dans son ventre. Et s'il n'était pas à la hauteur de ce que son amant attendait ? Ce n'était plus le moment de réfléchir, se poser des questions. Le jeune Arès brûlait d'envie, il désirait Il Nam là ! Maintenant ! Ses yeux se noyaient dans les siens, il sursauta légèrement lorsqu'il sentit la verge de son bien-aimé taquiner son entrée. Son souffle chaud venait à s'écraser contre les parcelles généreuses de son aîné, Minou laissa par la suite échapper un frêle gémissement dû à l'intrusion de son membre en lui. Dorénavant, il comprenait pourquoi le plus vieux l'avait prévenu auparavant. C'était si douloureux, mais au fond il savait pertinemment qu'il pouvait vaincre cette souffrance pour l'amour qu'il portait envers Il Nam, après tout, il avait enduré bien plus lorsqu'il était plus jeune. Plus la virilité de son amant se frayait un chemin dans le corps du cadet, plus celui-ci avait cette impression qu'on lui transperçait son être. Cependant, il ne fit que gémir davantage tout en cambrant son dos et ses yeux mis-clos dans ceux de son petit-ami.

A présent bien collé contre le torse du terroriste, il refusait de le quitter du regard et étouffa son cri reflétant la douleur par le baiser dont celui-ci venait de lui offrir. Un peu plus sauvage et à la fois tellement exquis, Sun Min se concentrait sur celui-ci afin de vaincre peu à peu cette douleur qui le rongeait. Notre Arès glissa ses ongles le long de ses épaules, griffant légèrement sa peau, ses mains finissaient par atterrir sur les draps. Namou s'arrêta un instant ce qui relevait la curiosité chez notre Arès. Celui-ci se posait des questions : "Voulait-il vraiment arrêter ? Lui déplais-je ?" Heureusement pour le cadet, Il Nam venait le rassurer, lui accorder toute attention envers son bien-aimé. Minou le trouvait si mignon, qu'il esquissa un sourire sur ses lèvres. Il était déjà prêt, prêt à s'offrir complètement à lui et lui prouver à quel point il l'aimait. C'est ainsi qu'il prit cette décision d'affronter une nouvelle fois cette douleur en soulevant son bassin contre celui de Namou, afin qu'il plonge encore plus profondément en lui. Ses paupières se fermaient peu à peu, il emprisonna sa propre lèvre entre ses dents. Ses mains agrippant les draps, Sun Min arrivait au bout du chemin et le fit comprendre par un cri s'échappant de ses fines parcelles. Quant à son regard, il se dévoilait petit à petit dans celui de son amant, sans que notre Arès ne se souciait des larmes qui perlaient sur ses joues. Il avait fini par gagner ce combat et le fit ressentir par ses halètements immergeant la pièce. Désormais, Minou pouvait vaincre n'importe quelles douleurs et laisser le plaisir envahir ses sens.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Mar Mar 04 2014, 01:02

A la grande surprise de Il Nam, Sun Min n'avait pas versé une seule petite larme face à la douleur qu'il devait endurer à ce moment présent et pourtant le terroriste savait que ce genre de chose pouvait faire souffrir le plus jeune. Ce dernier était plus fort qu'il l'aurait pensé. Fier ? Oui, le sud-coréen était fier de son petit ami, fier qu'il ne pleure pas comme un lâche devant lui malgré qu'il ait le droit de le faire, il saurait que l'aîné sera toujours là pour sécher les vilaines larmes qui couleraient le long de ses joues rosies. « Je serais toujours là pour toi... » pensa Il Nam en observant le visage de son ange. Oh s'il savait que Il Nam avait fait subir des choses pires que cela à d'autres hommes auparavant... Il les avait frappé, torturé avec une extrême violence mais là, il était doux, aimant et faire du mal à son bien-aimé était la dernière chose qu'il voulait faire car il comptait bien trop à ses yeux pour lui faire quoi que ce soit qu'il pourrait regretter.

Les baisers du plus vieux redoublèrent d’intensité, il découvrait l'intérieur de la bouche du plus jeune à l'aide de sa langue qui s'arrêtait bien souvent contre celle de son amant pour commencer une énième danse endiablée. Il finit par ressortir sa langue de la bouche de Sun Min laissant un long filet de bave relier les deux bouts de chair ensemble. Reprenant son souffle il vint loger sa tête dans son cou pour reprendre ses douces tortures contre la peau du chaton. Il fut extrêmement surpris mais tout de même heureux de voir que le cadet avait décidé lui même de prendre en main la suite des évènements. Il restait bouche-bé, n'essayant pas de faire aller plus profondément son membre dans le corps du jeune homme, celui-ci s'en chargeait pour lui mais il sentait bien qu'il avait mal. La douleur avait l'air de devenir insupportable pour minou mais il était fort et continuait encore et encore. Il Nam releva son visage vers celui de son amant, il remarqua que deux larmes coulaient lentement le long des joues du bel amant. Il ne devait pas pleurer,, il ne fallait pas. Il Nam n'aimait pas cela, par simple réflexe il vint poser tour à tour ses lèvres contre la joue du jeune Arès pour enlever ces larmes qui fendaient presque le cœur du terroriste. « Tu y est presque mon ange » pensa Il Nam en regardant son petit-ami. Le moment était venu de l'aider, il donna un léger coup de reins qui fit entrer le morceau de chair entièrement dans le corps du jeune soumis. Un léger soupire d'aise passa les lèvres du terroriste alors qu'il venait à nouveau embrasser son amant pour quelques douces secondes.

« Tu es fort, mon bébé... Je suis fier de toi, je suis fier de toi mon cœur. » Lui chuchota-t-il les lèvres à quelques centimètres de celle du jeune homme.

Il ne voulait pas le brusquer, c'était pour cela qu'il faisait certaines pauses pour que le cadet puisse s'habituer à la présence d'Il Nam en lui. Si étroit et si chaud, ses chairs commençaient pourtant à devenir moins étroites et le terroriste était plus à l'aise à présent. Un baiser, puis un autre avant qu'il ne décide réellement de commencer sans vraiment demander l'avis de son petit-ami au préalable. Il savait parfaitement que celui-ci le voulait plus que n'importe quoi. Les allées et venues du membre de l'aîné se firent tout d'abord lent, doux et pourtant Il Nam était déjà au paradis, il ne râlait pas encore de plaisir mais des soupires pouvaient se faire entendre dans toute la pièce. Au diable les apparences pour ce soir, il était lui même et pourrait même se permettre un ou deux gémissement mais il était trop fier pour et se contenterait de ses simples râles si masculins et sensuels.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SERGENT
Emploi : Pro Hacker !

MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Mar 06 2014, 22:28

Chaque baiser de son amant était divin, Minou en devenait tellement gourmand qu'il l'exprimait par de frêles gémissements, dès que leur langue s'entremêlèrent. Pour rien au monde Sun Min ne veut pas échanger ces moments de partages avec son bien-aimé. Savoir qu'il prenait soin de lui, l'embrasser comme tel afin que notre Arès ne souffre plus. Jamais on s'occupait de lui ainsi. Namou lui accordait cette chance de vivre tous ces instants magiques avec l'être aimé et le plus jeune n'aura guère assez de ses jours à vivre pour autant le remercier. Par conséquent, il se tiendrait à ses côtés, l'enivrer de mille baisers et de moments de tendresse, lui avouer son amour chaque jour. C'était tout ce qu'il pouvait faire afin de lui être reconnaissant.

Sun Min gémissait à la perte du contact de sa langue, il désirait tant que cet échange continue encore et encore, qu'il soit interminable, mais la douceur du terroriste l'amenait dans état euphorique poussant son coeur à battre avec virulence continuellement. Ses lèvres sur ses joues, ôtant le peu de larmes qui perlaient sur celles-ci. Minou arrêtait ses pleures pour laisser place à un sourire. Cette courbe qui se dessinait parfaitement sur ses parcelles et se brisa sous le dernier coup de rein de son bien-aimé. Il échappa un petit cri pour cette dernière onde de douleur avant qu'Il Nam ne capture de nouveau ses lèvres et lui offrir un laconique baiser. Toutefois, le plus jeune savourait puis souriait de nouveau suite aux compliments annoncés par son amant. Oh que oui, son petit-ami savait le rendre heureux avec de simples mots, mais ils signifiaient tant pour notre Arès qu'il en oubliait ce passage rude vécu auparavant. A présent, seul le plaisir et ce moment de partage de pur délice comptait pour Minou, il désirait tant faire le bonheur de son bien-aimé.

Plus détendu cette fois-si, Sun Min était prêt pour l'étape suivante. Cependant, il n'osait pas s'aventurer plus loin ou plutôt il ne savait pas. C'est ainsi qu'il fit entièrement confiance à Namou même s'il s'agissait d'un terroriste. Au diable leur statu contradictoire, ce soir il se donnait qu'à son amant qu'importe si ses mains sont imprégnées de sang, c'était leurs sentiments l'un envers l'autre qui était le plus important. Son regard timoré dans le sien et ses lèvres capturant une nouvelle fois les siennes, c'était le signal pour le plus jeune afin de se tenir prêt à recevoir tout l'amour du plus vieux. Les premiers coups furent un peu douloureux pour le cadet et le poussait à émettre de faibles couinements étouffés par les parcelles pulpeuses de son bien-aimé. Heureusement pour le jeune homme, chaque poussée se transformait à un pur moment de délectation. Friand de cette nouvelle sensation qui lui était totalement inconnue auparavant, Minou lâcha un couinement puis un autre, ce n'était plus assez pour le jeune Arès il en désirait plus. Ses lèvres se détachèrent donc de celles de son petit-ami pour seulement gémir de plus bel si près de celles-ci et sentir par la même occasion, son souffle chaud s'écraser sur les siennes, un véritable délice.

- Mon... mon amour. Plus... j'ai besoin de plus s'il...s'il te plaît. Lui quémandait-il.

Sun Min ne pouvait plus attendre, il souhaitait plus que tout sentir l'homme de sa vie davantage en lui. Par conséquent, il vient à coller son bassin bien contre le sien sans se préoccuper d'un frêle cri franchissant ses lèvres. Il captura immédiatement par la suite les siennes afin de lui accorder cette-fois si, un baiser un peu plus sauvage. Pour accentuer le tout, il glissa ses mains dans les cheveux de son bien-aimé et attendait avec impatience que celui-ci augmente ses coups si divins.


Secret Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   Jeu Mar 13 2014, 21:16

Il Nam était heureux, bien plus que cela même, son petit-ami se soumettait totalement à lui à cet instant, ce dernier lui faisait totalement confiance en plus de cela. Il était si beau nu allongé dans le lit, son visage était comme celui d'un ange, le plus beau, le plus attirant ce n'était pas le terroriste mais bel et bien son amant qu'il aimait plus que sa propre vie. Il n'était pas sadique mais il trouvait que le visage grimaçant de douleur de Sun Min était magnifique même si cela lui fendait le cœur de le voir pleurer, il ne supportait pas cela, un baiser puis un autre, séchons ces larmes qui gâchaient ce magnifique visage d'ange. Une perfection dans un monde de brute, l'ange amoureux du démon le démon amoureux de l'ange, chien et chat s'entendent finalement malgré leurs différences, ils s'aiment et c'est tout ce qui comptait pour eux. Au diable leurs chemins différents, au diable ce que l'on disait, au diable la haine envers les terroristes et Arès, ils étaient unis pour une nuit, pour toute la vie même et même s'ils étaient ennemis ils s'en foutaient et profitaient de la présence du second sans penser aux conséquences qui pourraient être lourdes.

Il était satisfait de voir son bel amant aimer ces quelques premiers coups, il avait l'air déjà aux anges quoi qu'insatisfait et Il Nam le comprenait très bien, lui aussi en voulait plus. Faire gémir son petit ange, le faire crier même. Ce qu'il aimerait entendre Sun Min crier son nom ou le chuchoter au creux de son oreille en le suppliant de continuer, il offrait un nouveau plaisir à son amant qui n'avait jamais vécu cette expérience de sa vie. Il avait l'air d'apprécier et le terroriste en était heureux. Il s'était toujours tapé des presque inconnus mais cette fois-ci il faisait l'amour à la personne qu'il aimait, ce dernier lui offrait même sa première fois avec un homme. Comblé, Il Nam était un homme comblé.

Voilà que le cadet en demandait encore plus, c'est avec douceur que l'aîné entreprit de plus rapide va-et-vient poussant par la même occasion un râle de plaisir masculin en fixant son bébé droit dans les yeux. Il adorait voir ses réactions. Sa main gardait celui-ci contre son torse musclé, ils ne faisaient plus qu'un désormais et Il Nam refusait de lâcher son amant. Ses lèvres se posèrent dans le cou du plus jeune avant d'y laisser apparaître un magnifique suçon, ses lèvres remontant ensuite contre ses jumelles pour un doux baiser contrastant avec la rapidité ainsi que la force de ses coups de reins. Rapidement le terroriste reposa son amant sur le lit alors que ses mains allèrent par la suite attraper ses jambes pour les enrouler autour de sa taille. Là il serait dans de meilleur disposition pour faire plaisir à son bébé. Il recommençait ses violent mais délicieux coups de reins grognant de temps à autre de pure plaisir.

« Tu aimes bébé ... ? » Chuchota-t-il entre deux coups à son amant.

Il Nam était soucieux de savoir le bien qu'il procurait à son joli bébé, aimait-il réellement ? Le trouvait-il à son goût, attirant ? Peut-être était-il trop brusque mais il ne pouvait pas changer cela, il s'était promit d'être doux et voilà qu'il était plus brusque comme avant, il espérait que cela ne gêne pas son amant tout simplement. Il était vraiment fou amoureux de lui, quasi dépendant, il ne pouvait plus se passer de la présence du plus jeune. Et pourtant il devait bien le quitter quelques temps mais il restait toujours là dans son esprit et son cœur pour qu'il ne l'oublie jamais jusqu'au rendez-vous suivant.



you're my angel
Don’t frown with that pretty face. If you’re not mad, don’t kill me don’t just say you’ll understand and that it’s fine don’t be mad, I want you to smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]   

Revenir en haut Aller en bas
 

An unexpected night with an angel ft. Sun Min [-18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» A wonderful night with an angel
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
Around The World
 :: En ville ~ En guerre :: Habitations :: Quartier moyen :: Appartement de Cha Il Nam
-