AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Good to bad ft. Heo Li Na

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Good to bad ft. Heo Li Na   Jeu Fév 27 2014, 00:42


Il y avait des jours où Daniel ne travaillait pas, où il pouvait se reposer et s'occuper de sa fille adorée et aujourd'hui faisait parti de ses rares jours de repos que le psychologue avait. Vendredi, le dernier jour avant le week-end, c'était un moment privilégié entre sa fille et lui. Il venait la rechercher à l'école, elle lui sautait au cou puis ils rentraient tout les deux chez eux pour passer du temps ensemble. Elle lui racontait ce qu'elle faisait à l'école, les jeux auxquels elle jouait avec ses amies etc... Les deux avaient une relation très complice, il aimait sa fille plus que tout au monde et la gamine adorait son père. A l'école c'était toujours « papa » par-ci, « papa » par-là, Xiao Mei était fière de son père qui l'élevait tout seul depuis des années alors.

Daniel quittait tout juste de son travail. Il sortait de l'enceinte de l'établissement d'Arès où il travaillait comme psychologue, un métier bien payé qui faisait vivre sa petite famille. Il se rendait alors à l'école où sa fille devait sûrement l'attendre à l'heure qu'il était, il s'y rendait à pied, pas en voiture, car elle ne se trouvait pas loin et qu'il voulait économiser un maximum l'essence qui n'était pas donnée en ce moment. En même pas cinq minutes le voilà arriver devant le portail de l'établissement scolaire. Son petit ange l'attendait aux bras de l'enseignante qui attendait avec elle tout les vendredi l'arrivée du fameux papa poule qu'était Daniel. Xiao Mei lâcha le bras de la maîtresse avant de courir et sauter dans ceux de Daniel ce fut alors le début d'une douce étreinte entre les deux, le psychologue la voyait tout les matins mais une journée sans sa petite princesse était quelque chose de terriblement difficile pour lui, il avait toujours peur que quelque chose lui arrive en son absence. Elle n'avait que trois ans, elle était si jeune et c'était sa première année d'école alors il est normal que le taïwanais ait peur pour sa fille adorée.

La petite famille s'apprêtait à partir lorsque que deux garçons, qui ne devaient pas avoir plus de six ans, accompagné de leurs pères, se mirent à pointer du doigt Xiao Mei au loin et se moquer d'elle. Les deux mioches était dans le même établissement scolaire que sa princesse et ne perdaient jamais une occasion de martyriser les plus petits qu'eux. Posant son regard sur sa fille d'un air interrogateur Daniel demanda :

« Pourquoi est-ce qu'ils te pointent du doigt comme ça, princesse ?
- Ils se moquent de moi parce que tout à l'heure ils m'ont fait tombé et m'ont fait bobo, j'ai pleuré beaucoup et ils ont rigolé parce que je m'étais fait bobo. » Répondit-elle avec un langage enfantin.

« Ils m'ont fait tombé et m'ont fait bobo »... Ce que lui racontait sa petite fille l'énerva. Comment est-ce que l'ont pouvait faire du mal à une fille plus petite que soi ? Daniel avait envie de les frapper mais il se retenait car il ne fallait jamais martyriser les plus petits que soi. Heureusement que deux adultes se trouvaient avec les mioches au moins le psychologue allait pouvoir leur parler pour qu'ils tiennent leurs enfants à carreaux dès à présent. Il confia sa princesse à l'institutrice avant d'aller voir les deux hommes qui surveillaient leurs gosses. Daniel s'arrêta à quelques mètres d'eux et les fixa avec un regard noir sans le vouloir.

« Bonjour, je vous prierais de tenir vos enfants à carreaux car martyriser une enfant de trois ans n'est pas normal. Lâcha-t-il aux deux hommes.
- Comment ça ? Demanda l'un des deux hommes, vous insinuez que mon fils fait du mal à une fille ? Vous avez des preuves au moins ?
- Vous vous prenez pour qui à accuser mon fils ? Continua le second. Qui vous dit que votre fille n'est pas une petite menteuse qui aime se faire plaindre ? »

Trop c'était trop, Daniel serra ses poings pour ne pas les frapper. Ils accusaient sa propre fille d'être une menteuse. Il commençait à perdre le contrôle de lui-même, il avait l'impression de tomber dans un précipice sombre sans fin, il ne voyait plus rien et n'entendait plus, c'était comme s'il était endormi, il n'avait pas conscience de ce qui se passait à l'extérieur de lui.

Son regard avait changé, il était devenu plus sombre que d'habitude et un sourire en coin était apparu sur son visage. Ce n'était plus Daniel qui était là mais bel et bien sa seconde personnalité qu'il avait appelé Lei. Un être violent, mauvais garçon, joueur qui prenait la place de Daniel lorsqu'il était énervé ou simplement sans aucune raison. La seule chose que les deux avaient en commun était l'amour qu'ils portaient pour la petite Xiao Mei sinon ils étaient tout deux différents. Lei posa sa main sur un étui qui se trouvait accroché à sa ceinture et il en sorti un poignard. Daniel en avait toujours un au cas où mais Lei pouvait toujours en faire mauvais usage. Il approcha l'un des deux hommes violemment contre lui et posa la lame de son arme blanche contre le ventre de l'homme sans pour autant le transpercer.

« Hé connard, tu gardes ton p'tit con de mioche loin de ma fille ou je t'étripe et je fais une guirlande avec ton intestin. » Lâcha-t-il froidement au visage de celui qui était quasi contre lui avant de lui cracher au visage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Good to bad ft. Heo Li Na

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
After The War
 :: Corbeille :: RPs :: RP abandonnés
-