AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 J'ai pas de balais pour nettoyer, moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: J'ai pas de balais pour nettoyer, moi!   Mer Juil 03 2013, 20:17


recrue Chae Da Hye







nom: Chaeprénom: Da Hyeâge: 23 ansdate de naissance: 28 juin 1990lieu de naissance: Séoulorientation sexuelle: Hétérosexuellespécialisation: Assasinat/Nettoyagenom de code: Rubìgroupe: Athénacélibrité choisie: Kim HyunA [4minute]

histoire
C’est un chaud jour d’été que naquit la belle Da Hye. Trois paires d’yeux la fixaient. Celles de sa mère, fatiguée mais heureuse, son père militaire qui avait pu, exceptionnellement rejoindre sa femme pour l’accouchement, réservé mais tout de même heureux et son grand frère, intrigué par ce petit être mais riant jovialement. Elle allait être belle cette Da Hye, elle ferait des ravages, voilà ce que disaient les trois personnes l’entourant. Séoul l’avait accueillit le 28 juin 1990 dans une famille de millitaire. Son père était colonel et aspirait à monter en grade encore et encore et son grand frère Dae Ho rêvait d’en faire de même dès qu’il atteindrait la majorité. Et oui, quand elle est né, le petiot n’avait que sept ans !

Petite, sa vie était simple et cadrée. Dès qu’elle eut été capable de le faire, son lit, elle le pliait au carré, rangeait sa chambre sans un milimètre mal fait, nettoya la table, la mettait, faisait la vaisselle avec sa mère et préparait le repas, sans jamais une trace de bordel ou de saleté, régime militaire du père obligeait ! Sa mère était une ancienne secrétaire militaire. Seulement, elle avait décidé de quitter son poste pour la naissance de son premier enfant et de consacrer sa vie au foyer, arrangeant ainsi son mari qui préférait la savoir hors de la base. Ainsi, revoir sa femme le soir lui empêcherait d’être imergé constamment dans le domaine militaire.

La jolie demoiselle se débrouillait bien à l’école mais excellait en sport. Populaire, belle, tout le monde voulait être son ami, ou son petit-ami. Néanmoins, personne n’était comme son père, il était dur pour elle de tomber amoureuse. Mais lorsque sa puberté tomba, elle décida tout de même de faire comme les autres, d’avoir un chéri, mais son père tomba dessus, il prit peur et fuit. Cela l’agaçait mais d’un côté, elle aimait se savoir protégée par son père.

Elle avait seize ans lorsqu’un drama marqua sa vie et provoqua un énorme tournant. Alors qu’avant elle n’aspirait qu’à devenir une bonne femme au foyer, cette soirée là la poussa à devenir elle aussi militaire. La base militaire de son père et de son grand-frère qui avait rejoint les forces armées organisait un bal estival pour détendre ses effectifs. La famille Chae y était conviée et avait prit cette soirée comme occasion pour fêter l’anniversaire de Da Hye avec les amis de son père, même si cela faisait deux mois qu’elle avait eu la joie de prendre une année de plus. La soirée se déroulait très bien jusqu’à qu’une petite dizaine de personne s’introduit dans la salle, tirant un peu partout pour effrayer et toucher des gens. Certains périrent sur le coup, d’autres ne furent que blesser. Le petite frère de Da Hye – né cinq ans après elle - fut toucher à l’avant-bras gauche, son père se précipita donc vers lui pour l’aider à se cacher. C’est à ce moment là qu’un des criminels approcha l’homme pour le planter avec un poignard. Cependant, la mère de Da Hye s’interposa avant que cela n’arrive et fut plantée en plein cœur par l’ennemi. Les trois enfants n’en creurent pas leurs yeux lorsqu’ils virent leur mère, rougie, tombée au sol. Des renforts arrivèrent des deux côtés, la troupe ennemie se renforça ainsi que celle des militaires. On ordonna au père Chae d’aller cacher les enfants dans un coin. Il les tira alors hors du bâtiment, se sentant suivit par quelqu’un. Il les cacha dans un coin sombre tandis que l’homme qui avait tué leur mère se montra. Enragé, le père Chae se jeta sur lui et se battit avec lui. Il le tua alors, sous la colère, sous le désespoir d’avoir perdu sa femme. Les trois enfants furent spectateurs de tout cela et en furent grandement choqués.

Depuis, les deux derniers enfants durent voir un psy afin de se délivrer de leurs démons. Da Hye ne sut pas ce qu’éprouvait ou disait Dae Hyun son petit frère face au professionnel, mais elle, se renfrognait dans son silence. Ses sentiments étaient les siens, elle n’avait pas à les dires à n’importe qui et certainement pas à un inconnu. Elle avait perdu sa mère, il était normal d’en être bouleversé, son frère avait été blessé, il est logique qu’elle soit apeuré, alors pourquoi voir un psy pour dire et écouter l’évidence ? De toutes manières, elle s’était décidée à régler ce problème elle-même. Pour que plus personne ne subisse cela, Da Hye avait décidé de devenir elle-même militaire et de rendre misérable ou nulle la vie de tout terroriste qu’elle croiserait. C’est alors à ses dix huit ans qu’elle s’inscrivit par elle-même à l’académie Athéna. La guerre n’avait pas encore été déclarée alors elle ne se souciait que très peu du reste. Seulement, depuis que nous sommes en tant de guerre, elle s’inquiète énormément pour son père et ses frères, surtout le dernier qui a profondément été marqué par cette histoire. Elle le protègera alors coûte que coûte !


caractère
Da Hye Rubì

La militaire Da Hye est intransigeante. Aucun compromis n’est de mise. La mission a été donnée ainsi, alors exécutons la selon les ordres. Il va de soit qu’elle n’a encore jamais connue de mission où un choix décisif se mis en plein milieu de sa route, sûrement que son intransigeance serait mise à rude épreuve. Méticuleuse, minutieuse, soigneuse, tous ces synonymes la définissent bien. Quand Da Hye entreprend quelque chose, elle le fait bien ou pas ! Hors de question de mal faire, on s’assure la perfection lorsque le Sergent Da Hye est ici. Pas de raté ou bien la sentance retombera bien vite. Maniaque aussi, le travail bien fait doit être tout aussi propre. Pas de saleté, pas de ratures, rien, tout niquel au risque de rendre la jeune femme folle. Comme quoi l’univers militaire lui convient très bien. Observatrice, elle saura au bout d’une bonne contemplation, trouver certains défauts et qualités qu’on ne voit pas aux premiers abords. Travailleuse et organisée, une fois qu’elle se lance, elle ne s’arrête pas. Ajoutons à cela que la miss est tout à fait buté, ne l’arrêtez pas en cours de route au risque de vous en prendre une. Et cela marche aussi pour la vie courrante, soyez d’accord avec elle, vaut mieux pour vous.

Da Hye la Belle

Confiante, la jeune femme rayonne par sa prestance. Belle et bien faite, elle en joue parfois. Pas tellement charmeuse, c’est certain, mais il est sûr qu’elle peut en jouer quand l’occasion s’y prête et que la personne opposée lui plait. Mais ce n’est pas Da Hye qui fera le premier pas, oh non. Car en cette belle femme populaire qu’on pense aguicheuse et même trainée, réside une belle part de timidité et de romance. La brune aime les histoires à l’eau de rose et rêve encore au prince charmant. D’ailleurs pour lui, le prince charmant exerce un beau métier, se tient droit, est bien fait et bien sûr à la meilleur comportement au monde. En d’autres termes, il n’existe pas. Voilà pourquoi, elle n’eut que très peu de petits amis et qu’elle les jeta rapidement. En même temps, n’étant jamais réellement tombée amoureuse dans sa jeunesse, il est normal que ses relations n’aient pas duré longtemps. Affectueuse et Tactile, la demoiselle adore prendre ses amis dans ses bras, pour pleurer, pour rire, par manque de tendresse, ou juste comme ça. Serviable et généreuse, elle fera de son mieux pour venir en aide aux autres, autant en participant bénévolement à des associations, ou en aidant simplement son voisin. Ou encore, aidant sa partenaire de mission, ou une élève qui comprends un peu moins bien qu’elle les maths – quoique dans ce domaine, ce serait plutôt elle qu’on devrait aider. Protectrice, Da Hye aime couver ses amis qu’elle considère comme indispensables pour elle. Elle ne peut vivre sans. Voilà pourquoi elle leur est fidèle et loyale et qu’elle ne les trahira jamais comme elle ne trahira jamais son pays. Coquette, la jeune femme sait qu’elle est belle et se trouve belle. Elle adore changer de coupe de cheveux - même si désormais en temps de guerre c’est un peu plus dur, bien s’habiller, se maquiller, se réarranger devant un miroir.

Da Hye la Laide

Affectée par la mort de sa mère, la jeune femme peut se retrouver dans des moments de déprime et de mélancolie intense dont il lui est difficile de sortir. Voilà pourquoi elle a besoin d’amis. Elle n’aime pas parler de ses problèmes, et ne se confiera que très peu. C’est pourquoi il est important de savoir qu’une simple embrassade lui fait bien plus de bien qu’une conversation soit-disant réconfortante. Mal à l’aise avec l’expression des sentiments autres qu’amicaux et joyeux, elle-même aura du mal à consoler quelqu’un. Voilà pourquoi elle préférera les gestes à la paroles, prenant son ami triste dans ses bras, comme elle aimerait qu’on le fasse. Il lui sera aussi difficile de dire pourquoi elle vous aime ou non, ou pourquoi une telle réaction si cela est lié à l’un de ses sentiments. Il lui arrivera donc de vous dire qu’elle vous adore, ou qu’elle ne vous piffe pas, mais n’ajoutez pas de pourquoi, acquiessez simplement. Rancunière, Da Hye ne supportera aucune crasse qu’on lui fera et pourra devenir la pire ennemie du monde, la plus vilaine des femmes qui puisse exister sur Terre. Il va de soit que sa jalousie et sa possessivité jouent beaucoup là-dessus. Il sera donc facile pour elle de se sentir trahir si elle voit que l’un de ses amis commence à côtoyer quelqu’un qu’elle n’aime pas ou simplement la délaisse peu à peu pour quelqu’un d’autre, même si cette personne est aussi l’un de ses amis. En d’autres termes, ses amis sont les siens, elle ne prête pas. Mais elle, a le droit de voir ailleurs, bien évidément. Capricieuse et dépensière, l’argent lui brûle souvent les doigts, surtout quand elle obtient une permission. Shopaholic, elle a du mal à se contrôler et est bien contente de vivre à l’Académie. Cela lui permet de ne pas finir ruiner trop vite. La demoiselle, même si fort sympathique, adore briller et ne supportera pas qu’on lui vole la vedette, mais s’en gardera bien de le revendiquer. Après tout, elle garde tout pour elle. Si on veut la remplacer, elle travaillera encore plus, jusqu’à épuisement, pour rester au niveau et voire même grimper les échelons. Il est donc hors de question pour Da Hye d’être malade ne serait-ce qu’une matinée, la demoiselle a bien trop peur qu’on l’oublie par conséquent.  


secret
Sa mère a été assassinée par un terroriste. Ce même terroriste a été tué sous les coups du père de Da Hye, sous ses propres yeux et ceux de ses frères. Son rôle au sein d'athéna est de devenir/d'être assassin.



Pour tout vous dire, la vérité c'est que je suis Chô et j'ai 19 ans. J'ai connu la guerre parce que j’ai aidé à la créer et je me battrai le plus de fois possible. Pour combattre je me cache derrière la sexy Kim Hyun A des 4minute qui est un inventé . Et j'ai un double comptre. Si on m'autorise à dire ce que je pense chef, je dirai que Viendez mes petits ! Viendez ! .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J'ai pas de balais pour nettoyer, moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O W  :: 
First step in the war
 :: Dossiers :: Dossiers valides
-